Replicant : un clone d’Android avec des applications libres

On croyait son exploitation définitivement abandonnée mais Replicant, le clone d’Android est toujours là et plus fort qu’avant puisqu’aujourd’hui, la Free Software Foundation appelle aux dons et envisage une portabilité du système sur d’autres appareils.

Comme le précise la FSF, les dons collectés serviront, en premier lieu, à financer l’achat de nouveaux appareils qui seront utilisés dans le cadre du développement du logiciel et de la réalisation de différents tests.

Le clone d’Android, Replicant bientôt sur nos smartphones

Pour ce qui est des besoins en financement du développement de la portabilité de ce clone d’Android du nom de Replicant sur d’autres appareils, et bien ils ne sont étrangement pas si élevés que ça. Ainsi les coûts en matériel ne chiffreraient entre 300 et 400 euros, comme l’explique Richard Stallman, président de l’organisation.

Replicant
Replicant, le clone d’Android arrive.

Inspiré du nom donné aux humanoïdes dans le film de 1982, Blade Runner, Replicant se présente comme une distribution d’Android entièrement libre ou les applications natives propriétaires comme Google Maps ou le Google Play sont remplacées par des applications libres. La plateforme officielle d’applications de l’OS de Google laisse ainsi la place à F-Droid, un catalogue d’applications libre qui peut d’ailleurs fonctionner sous n’importe quel appareil Android.

Ce clone d’Android part en fait du principe que les systèmes d’exploitation traditionnels comme Android ou iOS ou Windows Phone menacent à la fois notre liberté en nous forçant à utiliser des logiciels propriétaires mais également notre sécurité laissant à leurs auteurs un accès à nos données personnelles.

Et c’est justement cette notion de sécurité qui se présente comme une des principales motivations de l’organisation dans le cadre du développement de ce système d’exploitation miroir. En tout cas, l’idée n’est pas mauvaise, peu coûteuse et devrait trouver son public auprès des utilisateurs plus soucieux que d’autres quand à la sécurisation de leurs données personnelles et qui ne souhaitent pas forcément aller sous Firefox OS.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.