Le règne des smartphones a moins de 300 euros a déjà commencé

Date de dernière mise à jour : le 11 avril 2016 à 22 h 27 min

Les hauts de gamme à 700 euros ont-ils encore une raison d’être ? Une question qui devient de plus en plus pertinente en 2016 quand on voit ce que proposent les smartphones à moins de 300 euros.

Avec de plus en plus d’appareils comme l’Asus Zenfone 2 et le Honor 7 qui proposent des caractéristiques techniques plus que correctes pour un prix deux fois inférieur à celui des flagships du moment, les constructeurs comme Sony, Samsung, HTC ou LG ont de plus en plus de mal à justifier le tarif élevé de leurs smartphones haut de gamme. Rien ne surprenant si ces derniers continuent de perdre du terrain.

S’il fut un temps où Samsung et consorts étaient les pionniers, ils doivent désormais affronter une concurrence de plus en plus rude. Celle des smartphones milieu de gamme à moins de 300 euros mais également des constructeurs comme Motorola ou OnePlus qui proposent de vrais flagships moins chers que les leurs.

En outre, si jusqu’à présent, le créneau du haut de gamme restait le plus concurrentiel, la donne a changé et les constructeurs se font aussi la guerre sur le milieu de gamme. Alcatel, Blu et Kyocera sont présents sur le marché américain, de même que Freetel, une marque japonaise encore inconnue au bataillon mais qui déclarait la semaine dernière « Nous ne sommes pas là pour concurrencer Apple » avant de lancer une nouvelle gamme de smartphones sous Android ou Windows 10 dont les prix varient entre 50 et 300 dollars.

Pour son PDG, Ian Chapman-Banks, une chose est sûre, il n’y a pas de vrai leader sur le marché des smartphones à moins de 300 dollars. De son côté, la marque Blu déclare vouloir rivaliser avec les grandes comme Samsung ou Apple en jouant sur deux éléments, le design et le prix.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Courgito Alf

    C’est la règle en matière de technologies : au bout d’un moment, les prix baissent !

  • iAndroid

    Je vois les choses différemment, Apple et les flagships Android sont vendus la plupart du temps à l’occasion d’un renouvellement et ça ne choque pas les gens de payer plus de 50€ par mois un forfait « tout compris ». Alors forcément il y a un prix de référence « nu » très cher, mais avec ce principe je pense que ça n’est pas près de changer.
    En revanche pour ceux qui ont un abonnement low cost, dans ce cas ils achèteront plus « facilement » un smartphone à 300€ qu’un smartphone plus cher, car faut les sortir les ronds.
    D’une manière générale, les smartphones Android représentent environ 80% du marché donc le règne des smatrphones pas cher est déjà là, mais encore une fois grâce aux abonnements et aux points des opérateurs les smartphones « nu » ne sont pas près de disparaitre, surtout l’iPhone.

    • Martin

      Tout dépend des gens ;) j’ai un forfait Low Cost B&You à 20€ et jai acheté un S6 (certes pas à 709€ quand il était à ce prix je l’ai payé environ 200€ de moins), justement je trouve que le fais d’avoir un forfait au même prix que celui des opérateurs historiques, pourtant mieux fourni (plus de data, appel illimité …) permet de prendre un meilleur téléphone (bon si tu as le forfait Low Cost a 2€ par mois sans internet d’accord là tu ne vas pas prendre un haut de gamme ^^).

  • lobo33

    La question posée en titre résume tout. Comment justifier des smartphones à 700 €. Lorsque c’est de la petite série et/ou du matériel réellement « Pro » ça peut se justifier….. mais pour des appareils aux sous ensembles connus et réalisés à des centaines de milliers (millions) d’exemplaires, c’est indéfendable. Ramené aux marges de distribution de l’automobile (par exemple), on ne devrait pas dépasser 300-400 €.

  • bibousiq

    Pourvu que cela incite les fabricants traditionnels à baisser leurs prix sur leurs hauts de gamme !

  • kevor

    que pensez vous du uphone power