Regarder Facebook au travail rendrait plus productif

Selon une étude de la Pew Research Center, Facebook serait devenu la nouvelle pause au travail pour les employés qui évite ainsi la fatigue mentale. De quoi justifier à votre employeur le pourquoi de votre présence sur le réseau social ? Ca se tente !

Internet n’a pas fait que révolutionner nos foyers, il a aussi impacté énormément le milieu professionnel. Les entreprises de communication et de création de contenus n’ont cessé de grandir, tandis que les organismes déjà existants se sont bien vite convertis.

Car il faut reconnaître que rien ne vient contrer la productivité qu’offre le matériel informatique couplé à la liberté et la souplesse du web. Mais cela a aussi ses inconvénients, comme a pu le constater la presse française qui a subi un énorme bug ces derniers jours.

Pour les employeurs, c’est plutôt sur la productivité de ses employés que les plaintes se font. Avec l’avènement des réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui profitent de leurs outils de travail pour « glander » quelque peu derrière leur écran en toute impunité. Mais ils ont finalement bien raison de le faire.

Une étude réalisée par le Pew Research Center montre en effet que sur 2000 employés adultes américains, 34% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux pour faire une courte pause du travail et ainsi retrouver leur acuité mentale.

Plus encore, 20% les utilisent à des fins professionnelles, pour contacter plus simplement leurs collègues et trouver leurs informations par ce biais. Facebook serait-il bon pour le travail ? 56% de ces employés semblent en tout cas le penser, argumentant que les réseaux sociaux permettent un meilleur rendement.

24% avancent également jouer du réseautage pour pouvoir trouver un travail via les réseaux sociaux. Et il est vrai qu’ils sont devenus de plus en plus centraux dans notre recherche d’emploi.

C’est en tout cas quelque chose à garder en tête pour les employeurs : les réseaux sociaux sont devenus la nouvelle « machine à café » autour de laquelle les salariés se réunissent et se détendent. Et ces pauses régulières les remettent plus efficacement au travail par la suite.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Skwo

    Voila pourquoi j’bosse bien… facebook, web whatsapp, phonandroid, et quelques jeux… une bonne journée de boulot

  • Martin

    Ahlala le mélange causalité et corrélation … les études pourries !

  • Courgito Alf

    Je ne suis pas sûr que ça marche si bien pour les routiers et autres VRP… mais j’en vois le faire sur l’autoroute (ou regarder des films…)