Redevance TV sur smartphones et tablettes : Benoît Hamon s’explique !

Maj. le 19 mars 2018 à 19 h 37 min

La redevance TV étendue aux smartphones, tablettes et ordinateurs est un sujet qui revient régulièrement dans la bouche des politiques. Il y a quelques jours, Benoît Hamon, candidat PS à l’élection présidentielle 2017, a affirmé qu’il songeait à mettre en place cette redevance TV étendue. Il s’est expliqué sur cette mesure.

benoit hamon redevance tv

La semaine dernière, Benoît Hamon, candidat PS à la présidentielle de 2017, confiait qu’il songeait à étendre la redevance TV aux smartphones, tablettes et ordinateurs. Il déclarait ainsi aux micros de BFM TV :

Elargir l’assiette de la redevance, par exemple aux résidences secondaires et à tous les supports par lesquels on consomme la télévision.

Depuis cette déclaration, Benoît Hamon est vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la proposition du candidat est loin de faire partie des plus populaires. Actuellement, la redevance TV porte sur la résidence principale de chaque foyer.

Mais face aux nouveaux moyens de visionner la télévision, l’étendre à ces nouveaux supports que sont les smartphones, tablettes et ordinateurs devient indispensable selon de nombreux hommes politiques. Les citoyens ne sont pas de cet avis.

Benoît Hamon : une redevance TV étendue pour améliorer la qualité de l’information

Si l’annonce faite par Benoît Hamon a créé une salve de critiques, le candidat n’en argumente pas moins son propos. Ainsi, il explique qu’il souhaite mettre en place cette redevance TV étendue pour mieux financer la TV publique et le détacher complètement de cette dépendance aux publicitaires.

J’aimerais que le service public soit totalement libéré de la contrainte publicitaire. Ce serait l’idéal, c’est l’objectif.

Il poursuit en expliquant que la dépendance aux recettes publicitaires instaure de la méfiance concernant l’objectivité de certains médias de la part des citoyens. Et d’ajouter que cette redevance permettrait d’améliorer la qualité de l’information des médias publiques. Il considère par ailleurs que les médias perdent en indépendance à l’heure où ils sont tous détenus par une poignée de groupes fortunés. Il explique :

Si nous voulons améliorer la confiance de nos concitoyens dans les médias et la qualité de l’information qu’ils délivrent, nous ne pouvons pas continuer avec une situation de surconcentration des médias.

Chose importante, Benoît Hamon précise qu’il réfléchit à cette solution pour rendre la télévision publique plus indépendante. Mais il n’est pas certain de mettre en place une telle mesure. D’abord parce qu’elle est impopulaire mais également difficile à mettre en place. D’ailleurs, François Hollande avait également souhaité instaurer une redevance TV pour smartphones et tablettes. Pas d’inquiétude donc puisque Benoît Hamon conclut :

Mais j’hésite encore. Ce serait difficile à mettre en oeuvre tout de suite.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !