Redevance TV : l’extension aux smartphones et tablettes ne rapporterait « quasiment rien » à l’Etat

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 19 h 03 min

Le débat sur l’extension de la redevance audiovisuelle aux smartphones et tablettes ne cesse de faire des émules. Après le soutien annoncé du président de la République François Hollande aux dirigeants des groupes de chaînes publiques, certains députés sont montés au créneau, dénonçant une mesure qui ne rapporterait quasiment rien à l’Etat et qui toucherait une fois de plus les contribuables.

redevance-TV-pc-tablette

La redevance fait l’objet de questions, la seule détention du poste ne peut être exclue de cette réflexion puisqu’on peut regarder les chaînes du service public sur d’autres instruments que la télévision – François Hollande, Président de la République –

Le 2 Octobre, François Hollande a rassuré les patrons des chaînes publiques : une réflexion doit avoir lieu au regard des nouveaux outils permettant de regarder la télévision. Autrement dit, la redevance TV sur les smartphones et tablettes n’est pas à exclure, bien au contraire.

Levée de bouclier de l’opposition, avec à sa tête, André Schneider, député du Bas-Rhin. Selon lui, appliquer la redevance aux autres appareils ne rapporterait « quasiment rien à l’Etat ». En effet, aujourd’hui 98,3% des foyers détiennent une télévision et sont donc soumis à la redevance.

andre-schneider-redevance

Il ne reste donc qu’1,7% de la population qui ne déclare pas posséder de télévision. Parmi eux, certains ne disposent pas nécessairement d’un autre appareil. Oui, en 2014 certaines personnes préfèrent lire ou écouter la musique plutôt que de regarder Danse avec les Stars.

Par ailleurs cette mesure pénaliserait les étudiants qui ne possèdent généralement pas de téléviseur par manque de moyens – André Shneider, député du Bas-Rhin –

Dans le meilleur des cas donc, ce sont 1,7% des foyers qui seraient visés par cette extension de la redevance. Et dans ces 1,7%, figurent les étudiants, qui bien souvent n’ont pas les moyens de financer un écran de télévision. Ainsi les taxer de 120 euros est inacceptable.

redevance-tv-rien-état-shneider

La France doit-elle financer ses entreprises publiques en ponctionnant toujours plus les contribuables ? – André Shneider, député du Bas-Rhin –

Toujours selon le député Shneider, ce n’est pas au contribuable de payer encore pour voler au secours des chaînes publiques. Il est trop facile selon lui de ponctionner quelques millions aux contribuables pour rétablir les comptes des chaînes publiques à court terme plutôt que de réfléchir à une solution viable sur le long terme.

Il estime qu’un effort stratégique doit être fait, et une nouvelle politique de contenus doit être établie par les chaînes elles-mêmes à l’image d’Arte qui a réussi à conserver ses parts d’audience malgré l’arrivée de chaînes concurrentes sur la TNT.

André Shneider n’est pas le seul à estimer que l’extension de la redevance TV aux smartphones et tablettes n’est pas la solution, et d’autres membres de l’opposition se joindront à lui pour défendre ces idées. Un débat qui risque d’être agité si toutefois la proposition arrive sur les bancs de l’Assemblée puisque le gouvernement ne semble pas être en accord avec le Président de la République.

Réagissez à cet article !
  • Thibaut

    C’est pas vraiment étonnant. x)

  • Adrien

    qui n’a pas de télé? ceux qui n’ont pas de quoi se la payer (ceux qui ne déclarent pas c’est autre chose). taxe pour les pauvres donc

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

La guerre des prix continue chez les opérateurs. Bouygues Telecom vient de passer son forfait B&You offrant 20 Go de data à seulement 9,99€ par mois pendant une durée d’un an au lieu de 24,99€. Soit une économie totale de 180 euros et le tout sans engagement. Un super bon plan à saisir d’urgence !

badcedb83db891a39abb2ff5b8af1ffbbbbbbbbbbbbbbb