RAM HBM2 Aquabolt : Samsung explose tous les records avec sa nouvelle puce de 8 Go ultra-rapide

La RAM la plus rapide au monde ? Des nouvelles puces mémoire 8 Go High-Bandwidth Memory 2 (HBM2) 2e génération baptisées Aquabolt commencent à sortir des usines Samsung. Ces puces sont 9,6 fois plus rapides que la RAM GDDR5 qu’elles sont censées à terme remplacer et 50% plus rapides que la précédente génération de puces HBM2 tout en permettant une meilleure dissipation thermique. Ces puces mémoire se retrouvent essentiellement dans les cartes graphiques (actuellement AMD Radeon Vega), certains SoC (Intel) et équipements réseaux haute performance.

samsung hbm2 aquabolt

Samsung est un immense conglomérat qui inonde le marché d’innovations qui tirent souvent l’industrie vers le haut. Sans Samsung, la plupart des constructeurs ne pouvaient pas, par exemple, proposer dès 2017 des smartphones avec écran OLED. Samsung permet désormais aux fabricants de matériels électroniques d’exploser les limites de vitesse de la mémoire vive grâce à de nouvelles puces HBM2 Aquabolt dont le géant annonce le début de la production de masse. Ces nouvelles puces, dont on avait appris l’acronyme lors de la sortie des cartes graphiques AMD Radeon Vega, explosent tous les records.

RAM HBM2 Aquabolt : Samsung lance la production de sa puce ultra-rapide

Elles ont chacune une capacité de 8 Go, sont 50% plus rapides que la précédente générations de puces HBM2. Et surtout 9,6 fois plus rapides que la GDDR5, la DRAM de référence pour les cartes graphiques Nvidia et certaines applications particulièrement exigeantes. En tout, cette nouvelle puce peut délivrer une bande passante de 307 Gbps, et quatre de ces puces permettront d’atteindre 1,2 Tbps sans rechigner. A quoi va bien servir toute cette puissance ? Bien sûr, d’abord à de nouvelles cartes graphiques nettement plus rapides.

La génération actuelle de cartes graphiques Vega utilisent déjà la première génération de puces HBM2 – le début de la production suggère la sortie prochaine de nouvelles cartes encore plus puissantes. On l’a vu avec le SoC Intel + AMD, la mémoire HBM2 y trouve aussi toute sa place pour offrir une vraie puissance graphique aux system-on-chip. Ces puces trouveront également leur utilité dans l’intelligence artificielle, ou encore des applications réseau où la puissance de calcul est particulièrement importante.

Réagissez à cet article !
  • Guillaume Soghonian

    Et sur les mobiles connectés, histoire de rester en rapport avec la ligne éditoriale ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi, Huawei et Oppo : des smartphones à écran mini LED, à cause de la pénurie de l’OLED

Certains smartphones de Huawei, Xiaomi et Oppo auront des écrans mini LED pour faire face à la pénurie de l’OLED d’ici la fin de l’année 2018 ou début 2019, probablement à cause de l’iPhone X. Cette alternative n’est pas complètement dénuée d’intérêt pour autant bien que sur le plan technique cette technologie reste moins attrayante il faut bien l’avouer.