Rachat de Virgin Mobile : SFR et Bouygues Telecom à l’affut !

Maj. le 12 mars 2015 à 19 h 41 min

Les opérateurs ont fait coulé beaucoup d’encre depuis le début de l’année dans l’hexagone. Et pour cause, le rachat de SFR nous a tenu en haleine (on exagère quelque peu) pendant plusieurs semaines avant que Vivendi ne choisisse finalement Numericable. Plus récemment, on évoquait une offre de Free de 5 milliards pour racheter Bouygues Telecom. C’est désormais au tour de Virgin Mobile de faire parler de lui puisqu’il chercherait preneur.

SFR panne 4G

Bouygues Telecom et SFR seraient intéressés par le rachat de Virgin Mobile ! Qu’en pensez-vous ?

Virgin Mobile, premier MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel) français, chercherait à se faire racheter. Malgré ses quelques 1,7 millions d’abonnés, Virgin aurait du mal à rivaliser avec la concurrence et ses forfaits low-cost depuis l’arrivée de Free sur le marché. Rien qu’au premier trimestre 2014, le MVNO a perdu 17 000 abonnés, contribuant à la chute de ses recettes de 8,6% et ce, malgré des tarifs moins importants et l’arrivée de la 4G.

Selon nos confrères de Les Echos, deux grands opérateurs français, Bouygues Telecom et SFR pour ne pas les citer, seraient intéressés. Ceux-ci proposeront sans doute une offre avant la date limite fixée au 15 mai. Si SFR consoliderait sa position auprès des abonnés du MVNO, Bouygues chercherait quant à lui à acquérir Virgin pour se sentir moins « petit » face à la nouvelle entité SFR/Numericabl et face à Orange.

Deux options supplémentaires sont également évoquées par Les Echos. La première serait une introduction en bourse alors que la deuxième serait un rapprochement avec un autre MVNO afin de bénéficier d’une synergie plus importante. Le prix de Virgin se situerait entre 150 millions (en cas de rachat par un autre MVNO) et 300 millions d’euros (s’il s’agit d’un opérateur de réseau). Notre petit doigt nous dit que nous n’avons pas fini d’entendre parler de cette histoire. Partagez votre point de vue. Bouygues et SFR ont-ils intérêt à racheter Virgin Mobile ?

Via

Réagissez à cet article !
  • roby

    on diminue ainsi la concurrence, ce qui permettra de remonter les tarifs forfaits qui sont parmi les moins cher au monde!

    • Kevin.J

      tu penses que l’objectif est de remonter les tarifs des abonnements ?

      • roby

        Oui clairement! et avec les doublons, les licenciement suivront :-/, ainsi l’argent coulera de nouveau a flots et les mêmes gagneront toujours plus…
        Si encore l’argent était injecté dans les salaires ou le R&D ! Mais ils glissent plutôt dans le fond des poches de quelques PDG et autre membres de conseils d’administrations véreux.

        • Kevin.J

          c’est un point de vue compréhensible et légitime mais espérons que tu te trompes ; )

          • GiacGiac

            Je ne suis pas du même avis, free est là et je doute fortement qu’ils augmentent leurs tarifs suite à ce rachat, d’autant plus que Xavier Niel à promis une nouvelle baisse de prix dans les mois à venir…

          • roby

            effectivement, le cas de Mr Niel est a mettre a part. Mais moins de concurrence sera néfaste aux prix!

  • Guest

    Oui clairement! et avec les doublons, les licenciement suivront :-/, ainsi l’argent coulera de nouveau a flots et les mêmes gagneront toujours plus…
    Si encore l’argent etait injecté dans le R&D ! Mais ils glissent plutot dans le fond des poches de quelques PDG et autre membres de conseils d’administrations véreux.

  • Jacques Gardes

    sfr qui se fait racheter par numericable ………. et qui veut racheter virgin mobile…………… faut suivre………… les gros rachetent les petits ……………. gare a la suite …………..

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : après la banque, l’opérateur veut vous vendre de l’électricité !

Orange se voit bien comme un fournisseur d’électricité en France après avoir lancé des services bancaires. La stratégie de diversification continue. Les consommateurs pourront avoir recours aux services d’Orange pour le fixe, mobile, la banque et le courant électrique. D’ailleurs ce secteur n’est pas étranger à la firme française qui est présente dans de nombreux pays.