Le rachat total de SFR par Altice bloqué car jugé « non conforme »

Le rachat total de SFR par Altice qui aurait du permettre à la holding de Patrick Drahi de prendre le contrôle de 100% du capital de l’opérateur au carré rouge vient d’être jugé « non conforme » par Autorité des marchés financiers. L’AMF a donc décidé de bloquer l’OPE qui devait donner à la holding le contrôle total du capital de l’opérateur. Une décision historique car ce type de refus reste rarissime. 

Mardi dernier, l’AMF rejetait l’offre publique d’échange volontaire d’Altice qui souhaitait acquérir les 22,25% restants du capital de SFR qui ne cesse de perdre des clients depuis son rachat par Numéricable. Dès l’annonce de cette décision, le cours en bourse de l’opérateur chutait de 4,37%. Pourquoi l’AMF s’est-elle prononcée en défaveur de ce rachat alors qu’il est très rare qu’elle bloque une transaction ?

Selon l’autorité des marchés financiers, cette offre est tout simplement « non conforme » car trop imprécise. Les actionnaires minoritaires de SFR n’étaient pas suffisamment renseignés sur les modalités de cette OPE dont :

« La mise en œuvre et les modalités demeurent imprécises (…) son impact serait négatif et potentiellement significatif sur la détermination des fourchettes de parité et devrait être pris en compte par les actionnaires dans leur analyse de l’offre »

Une décision qui restera historique car c’est seulement la quatrième fois que l’AMF refuse une transaction pour des raisons de non conformité. Notez que cette offre était plus que favorable pour Altice d’après les experts puisque l’action SFR se retrouvait valorisée à seulement 24,72€, ce qui signifiait une prime très faible de seulement 2,6%.

Le directeur général d’Altice reproche à l’AMF de s’être « prononcée sur les termes économiques de l’offre » alors qu’elle n’est pas censée le faire. De son côté, l’AMF a rétorqué que cette décision n’était aucunement motivée par un « jugement sur la parité offerte » mais bel et bien par le manque d’information de l’offre faite à SFR qui s’apprête à fermer des boutiques dans le cadre de son plan de licenciement.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Goldorak

    Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre….

    • Fred

      On est deux alors. :))

      • Apple

        vous faites une belle paire du coup !!!

  • Angelneo

    Mouahahhaha