Rachat Bouygues-Orange : Martin Bouygues se serait opposé à une nouvelle tentative

Maj. le 9 mars 2018 à 14 h 02 min

Selon les révélations du journal Le Monde, les négociations autour du rachat de Bouygues Telecom par Orange auraient été paralysées par Martin Bouygues lui-même. Malgré des relances de la part d’Orange et SFR, ce dernier se serait refusé à rejoindre une nouvelle fois la table des négociations.

Une tentative de fusion aurait effectivement eu lieu entre novembre 2016 et le début du mois de mars 2017 à l’initiative de Patrick Drahi, patron de SFR depuis 2014, dans le but de passer de 4 à 3 opérateurs. Patrick Drahi et Stéphane Richard auraient tentés de convaincre Martin Bouygues d’un retour à la table des négociations.

Que revêtait le projet d’accord pour la fusion ? Le deal consistait en un rachat de Bouygues par Orange, en échange d’une participation de Martin Bouygues au capital d’Orange. SFR et Free auraient récupérés une partie des actifs de Bouygues par la suite.

Fin de non-recevoir à  la reprise des négociations

La Lettre de l’Expansion avait publié un article le 13 mars 2017 faisant état d’un éventuel accord entre Bouygues et Orange. Cet article avait fait l’objet d’un démenti catégorique de la part de Bouygues sur un quelconque projet de fusion des opérateurs télécoms français.

Selon les informations du journal Le Monde, Martin Bouygues aurait refusé de rouvrir le dossier. Un refus qui aurait été justifié par une crainte : celle d’une opération par nature compliquée qui n’aurait pas abouti, fermant ainsi définitivement la porte à ses concurrents pour de nouvelles négociations.

Bouygues soutenu par l’Arcep dans sa décision

Si Le Monde prétend que l’opération « aurait valorisé Bouygues Telecom de 10 milliards d’euros », l’Arcep, autorité administrative indépendante, régulatrice des télécoms, semblait réfractaire à une telle opération. Son président, Sébastien Soriano, dans un entretien donné au Figaro le 31 mars 2017, considérait cette opération « ni nécessaire, ni souhaitable » dans la mesure où elle n’était susceptible de ne rien apporter aux clients français.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : Orange accélère et lance ses tests à Paris et en Île-de-France

Orange va lancer des tests 5G à Paris et en Île-de-France, a indiqué l’opérateur. Des expérimentations auront lieu dans le quartier Opéra, à Châtillon et au circuit de Linas-Montlhéry suite à un accord avec l’ARCEP sur l’attribution de fréquences dans la bande 3400-3800 MHz….