Rachat Bouygues-Orange : Martin Bouygues se serait opposé à une nouvelle tentative

Selon les révélations du journal Le Monde, les négociations autour du rachat de Bouygues Telecom par Orange auraient été paralysées par Martin Bouygues lui-même. Malgré des relances de la part d’Orange et SFR, ce dernier se serait refusé à rejoindre une nouvelle fois la table des négociations.

Une tentative de fusion aurait effectivement eu lieu entre novembre 2016 et le début du mois de mars 2017 à l’initiative de Patrick Drahi, patron de SFR depuis 2014, dans le but de passer de 4 à 3 opérateurs. Patrick Drahi et Stéphane Richard auraient tentés de convaincre Martin Bouygues d’un retour à la table des négociations.

Que revêtait le projet d’accord pour la fusion ? Le deal consistait en un rachat de Bouygues par Orange, en échange d’une participation de Martin Bouygues au capital d’Orange. SFR et Free auraient récupérés une partie des actifs de Bouygues par la suite.

Fin de non-recevoir à  la reprise des négociations

La Lettre de l’Expansion avait publié un article le 13 mars 2017 faisant état d’un éventuel accord entre Bouygues et Orange. Cet article avait fait l’objet d’un démenti catégorique de la part de Bouygues sur un quelconque projet de fusion des opérateurs télécoms français.

Selon les informations du journal Le Monde, Martin Bouygues aurait refusé de rouvrir le dossier. Un refus qui aurait été justifié par une crainte : celle d’une opération par nature compliquée qui n’aurait pas abouti, fermant ainsi définitivement la porte à ses concurrents pour de nouvelles négociations.

Bouygues soutenu par l’Arcep dans sa décision

Si Le Monde prétend que l’opération « aurait valorisé Bouygues Telecom de 10 milliards d’euros », l’Arcep, autorité administrative indépendante, régulatrice des télécoms, semblait réfractaire à une telle opération. Son président, Sébastien Soriano, dans un entretien donné au Figaro le 31 mars 2017, considérait cette opération « ni nécessaire, ni souhaitable » dans la mesure où elle n’était susceptible de ne rien apporter aux clients français.

Réagissez à cet article !
  • Lochheart

    Vous pouvez arreter cette image, Bouygues a du le vendre y a plus d’un an.

  • Nicolas

    Vu les chiffres de Bouygues, il serait bête de vendre… Il reprend du poil de la bête :)

    • Martin

      Ah oui sa situation financière se porte mieux ?

      • Nicolas

        Depuis 2012 oui vu ce que j’ai lu … Après je dis pas qu’ils sont dans le vert.

        • hiro

          Ce que tu as lu est effectivement un message positif, disant que Bouygues télécom va mieux. Mais le message disait ça car l’auteur n’y comprend rien au marché télécom et aux données financières. Il a juste vu une croissance et donc il s’est dit ah tiens ! Bouygues va mieux… sans chercher plus loin.
          Aujourd’hui Bouygues fait mieux car il a coupé beaucoup de dépenses: il ne fibre pas du tout, il sous-traite beaucoup plus sa relation client, il a cassé ses marges en faisant de grosses promotions.
          La conséquence de ses mesures sont positives, mais court-terme. Sur le long terme, sans fibre, sans marge, pas d’embauche etc etc ne va qu’entrainer la faillite.
          donc lorsque Bouygues refuse d’être racheter, c’est uniquement pour tenter de faire remonter sa valeur d’achat… un jeu politique et avec les élections qui approchent il peut se le permettre.

      • Alexandre Vitt

        Ils ont toujours plus de clients que chez SFR ^^

  • diane

    C’est marrant de lire ça, et la position de l’ARCEP lorsque le déploiement fibre n’a jamais été aussi mauvais. Seul Orange fibre, et l’ARCEP frappe dessus pour monopole. Bah si telle est la situation, c’est que peut-être les 3 autres opérateurs ont des difficultés financières liées à l’agressivité du marché !
    donc venir dire ça ne rapportera rien au client Français est une blague… moins d’opérateurs = plus de profits par opérateurs = plus d’investissements.
    L’ARCEP pourra toujours réguler le marché à 3 en obligeant des montants d’investissements minimums plus élevés.

  • Fêce Book

    J’espère que Bouygues restera indépendant on a rien a gagner si un opérateur disparaît…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
a29305bb5935843b7af6700a75f3e612`````````````````````