Qualcomm licencie 15% de ses employés après l’échec du Snapdragon 810

Qualcomm est dans une très mauvaise passe. Après le retour désastreux du Snapdragon 810, les mauvaises nouvelles s’enchaînent. Dernière en date, l’annonce publique cette nuit d’une chute de son chiffre d’affaire, avec comme conséquence un licenciement en masse de ses employés et peut-être une scission.

Qualcomm déroute licenciements

Surtout depuis la sortie de son Snapdragon 810, les critiques ont été virulentes envers Qualcomm. Les malheureux possesseurs de téléphones utilisant la puce ont connu pas mal de mauvaises surprises, notamment une surchauffe très inconfortable. Conséquence : une perte de confiance des consommateurs et des actionnaires, mais aussi la fin d’un business fructueux avec Samsung. La concurrence est de plus en plus rude face aux fabricants chinois tels que Mediatek.

Cela n’a donc pas été une grande surprise d’entendre les mauvais résultats de la marque annoncés cette nuit. Sur le troisième trimestre de l’exercice 2014-2015, Qualcomm a connu une baisse de son chiffre d’affaires de plus de 14%. En conséquence, la société, face a la pression de ses actionnaires, a du prendre des mesures drastiques.

Elle a en toute logique décidé de se séparer de 15% de ses effectifs. Cela représente près de 5000 salariés licenciés suite à ses mauvaises décisions des derniers mois. Avec cette méthode extrême, Qualcomm espère économiser 1,4 milliards de dollars. Si cela ne suffit pas, une scission de la boite est même envisagée.

Après avoir perdu son contrat avec Samsung, et en coupant aussi grossièrement dans les dépenses, il sera difficile pour Qualcomm de retrouver la confiance des actionnaires. Pour ce faire, le plus important est probablement de proposer aux consommateurs des puces de qualité.

Via

Réagissez à cet article !
  • MoutonNoir

    La petite dame de chez sfr dirait « et c’est pas fini… »
    Avec Intel qui va grappiller quelques ‰ de part de marché avec leurs derniers SoC au moins sur tablette a coup sûr…
    Bon courage, je vous souhaite un succès commercial (et technique surtout) pour votre S820 !

  • Fardeur

    Ah la la le monde du travail de l’informatique. Un vaste monde où des attardés d’actionnaires tirent sur la ficelle du licenciement dès que la moindre difficulté se présente, faisant tourner cette grande plaque où les employés voguent d’une entreprise à une autre, et où ces dernières perdent l’expérience des employés licenciés, qui ne reviendra pas si la boite se redresse.

    Faudra que j’essaye un jour, l’actionnariat. Ça doit être drôle de contrôler la vie d’une entreprise et de ses salariés sans même savoir ce qu’ils font.

    • lemaitre

      Tout à fait. C’est vraiment bien dit. Et c’est triste
      Mais tout ça est de la faute de Qualcomm dont les dirigeant devraient en assumer les conséquences

  • iAndroid

    Non seulement il y a le problème du S810, mais le fait que Samsung n’ait équipé ses S6 de processeurs Qualcomm a eu des conséquences sur les ventes, c’est ça aussi le problème d’un fournisseur qui est trop dépendant d’un constructeur.
    C’est comme si les constructeurs automobile arrêtaient de se fournir chez Michelin.

    • flo #3

      Les boules pour Qualcomm …

  • ratomms

    ça chauffe toujours chez Qualcomm ce temps-ci

    • Théodore Plessis

      Un humoriste est née .

      • Oam

        est né*

        • Théodore Plessis

          corrigé

  • dantes94

    « Elle a en toute logique décidé de se séparer de 15% de ses effectifs. »

    -14% de CA = -15% d’employé sa se tient …

    Plus sérieusement j’ai du mal a saisir comment ce type de décision est prises.

    En plus c’est pas comme si qualcomm ne faisait que des snapdragon 810…

    Bref a voir comment ils s’en sortiront et si cette économie leur permet vraiment de faire mieux la prochaine fois et pas simplement en présentant des chiffres plus jolis…

    • Provoc

      L’ar ticle est très réducteur.
      Il y a -14% de CA, mais -47% de bénéfice.
      Qualcomm est également est des principaux fournisseurs de puce 3G et 4G.
      Hors le prix moyen de ces puces à baisser de 10%.
      Vu la réputation du 810, les quantités de SoC qui sont les mêmes laissent à penser qu’il s’agit principalement de puces d’entrée de gamme. Là où les marges sont les plus basses.

      À cela tu rajoutes:
      – Une prévision de baisse de livraison de 10% à 30% pour le prochain trimestre.
      – Une amende record de 860 millions en chine
      – Une enquête pour abuse de sa position dominante en Europe
      Et le résultat, on le connait.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi achète-t-on de moins en moins de smartphones ?

Saturé, le marché des smartphones ne connaît plus la croissance dans bon nombre de pays développés. Les consommateurs misent sur les mises à jour logicielles plutôt que sur l’achat d’un nouveau smartphone. Le moyen de relancer la machine : l’innovation.