Qualcomm : en difficulté, la firme pourrait bien se diviser pour s’en sortir

Maj. le 13 mai 2015 à 1 h 13 min

On le sait, Qualcomm perd en vitesse depuis la fin de l’année 2014, l’arrivée de son tout nouveau Snapdragon 810 n’a pas eu l’effet escompté avec une succession de problème et le désistement de l’un de ses plus gros clients : Samsung. Le spécialiste américain des puces qui régnait littéralement dans le domaine perd du terrain encore et encore face à MediaTek ou encore Samsung.

qualcomm division

Il faut dire que le lancement de la nouvelle puce n’a pas été une réussite avec des problèmes de surchauffe excessive dès le départ, le géant sud-coréen a fini par l’enterrer avec un Exynos 7420 diablement plus puissant. A côté, MediaTek prend de plus en plus de place dans l’entrée et le milieu de gamme et va même s’attaquer au haut de gamme avec ses processeurs Helio.

Avec toutes ces inquiétudes, la réaction des actionnaires de la firme est quasi-immédiate. C’est majoritairement le fonds Jana Partners, l’un des plus gros actionnaires avec près de 2 milliards de dollars en participation, qui fait des réclamations. En effet, c’est sans attente que la scission entre la branche conception des puces et la branche licensing a été demandée. Cette idée avait déjà été abordée il y a quelques années par la direction du groupe.

Pour le moment Qualcomm reste impassible et déclare écouter attentivement les demandes de ses actionnaires sans pour autant indiquer quelle solution sera utilisée. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qui a été demandée par le fonds Jana Partners, des réductions de coûts, une révision du management et un programme de rachat d’actions faisait aussi partie des demandes.

Le rachat d’actions a été accepté directement et un grand plan vient de commencer pour un montant de 15 milliards de dollars, une solution de secours à efficacité immédiate. Pour le CEO de Qualcomm, Steve Mollenkopf, garder les deux branches ensemble est primordial, pour autant, la discussion est ouverte. Si l’on regarde les chiffres, c’est bel et bien la branche licensing qui rapporte le plus et pas la conception des puces.

Selon vous, Qualcomm arrivera-t-il à rattraper son échec de 2015 ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Teddy

    J’ai du mal à saisir comment une telle entreprise peut être en difficulté en aussi peut de temps, alors que le S810 est annoncé dans quelques flagships cette année.. -_-

  • Nene

    Tous les lecteurs savent ce qu’est une « branche licensing », sans nul doute…

  • lobo33

    Ces entreprises monotype (un seul type de produit) tiennent toujours à « un fil » contrairement aux apparences. Qualcomm est en train d’éprouver les conséquences d’un échec (le Snap 810) qui peut être récupéré. Mais il n’y aura pas de deuxième chance.

    • Plumplum

      Sur le dernier trimestre c’est une entreprise qui fait 2 milliards de bénéfices NET pour 7 milliards de chiffre d’affaire. C’est loin d’être dégueulasse pour une société qui sous traite la totalité de sa production !

      Le problème c’est que les actionnaires sont trop gourmands, pas que les résultats sont mauvais !

  • Mini_Glue

    « l’arrivée de son tout nouveau Snapdragon 810 n’a pas eu l’effet escompté avec une succession de problème »
    En même temps ce sont des crétins. Avant même qu’un smartphone ait été commercialisé voire même conçu complètement, il y avait (pour nous) des rumeurs de surchauffe, donc eux savaient bien si c’était réel ou non.
    Si ils ont pas voulu revoir leur copie normal d’en payer les frais…
    Et du coup ces 2 phrases perdent tout leur crédit :
     » la réaction (…) de la firme est quasi-immédiate  »
     » Qualcomm (…) déclare écouter attentivement les demandes « 

  • Provoc

    En gros, c’est juste les « rats » (le fonds Jana Partners) qui commencent à s’exciter.
    Comme il est hors de question pour eux de se rationner, il préfère qu’on procède à « des réductions de coûts ».
    Les parasites habituels…

    • Plumplum

      Compléments d’accord, j’allais d’ailleurs employer le mot « rats » moi aussi…
      Mon idée est que ces gens ont exigé des résultats obligeant la société à sabrer son budget r&d avec les conséquences que l’ont connait sur la nouvelle génération de soc (410 et 810)

      • Lochheart

        C’était juste évident qu’ils allaient s’en prendre plein la gueule.

        Toute la valeur des Snapdragon vient des coeurs Krait, archi unique sur le marché et proposé par Qualcom.

        Par quel miracle Qualcom pensait s’en sortir avec une architecture ARM classique ? Evidement que Samsung sait faire ou encore Mediatek.

        Il était évident que si ils ne sortaient pas une archi customisé par leurs ingénieurs ils allaient dans le mur.

        • Plumplum

          Les coeurs Krait sont très fortement surcotés…à fréquence égale ils sont moins bons que les A15 et A17 sur de la performances pures.
          Sur du tests javascript ou html5, c’est encore pire… un Krait 400 à 2.5ghz équivaut à un Cortex A17 à 1.8ghz
          Les baisses de performances dues à la surchauffe ne date pas de s810, elles sont présentes dans une moindre mesure sur S800 et S801, mais elles sont bien là.
          Les Cortex correspondant ont toujours été supérieurs aux cpu custom de Qualcomm. Ca a été le cas pour Scorpion et c’est le cas pour Krait. l’intérêt étant de sortir leurs CPU custom quelques mois plus tôt afin d’inonder le marché. Ils ont remis le couvert avec S410 même sur du pur Arm (voir plus bas)

          Qualcomm n’a pas su gérer 8 coeurs, a mis la révision 0 de Cortex A53 sur S410 de façon très maladroite, a intégré cortex A57 de façon lamentable sur S810 (performances qui varient du simple au double sur un benchmark qui dure moins d’une minute).Si tu prends Mediatek ou Hisilicon, ils n’ont pas su l’intégrer, ils ont choisi du 8xA53 plutôt que de vendre des performances sur le papier.
          Ils ne faut pas rejeter les défauts des dernières puces Qualcomm sur Arm.
          Avec les mêmes cortex A53, Mediatek (en fait ce ne sont pas les mêmes : Mediatek utilise une révision 2…mais c’est vendu comme si) fait largement mieux, avec les mêmes cortex A57 Samsung fait largement mieux. Le choix de ne pas faire évoluer les performances du GPU entre S410 et S400 est un choix de Qualcomm. Le choix d’utiliser des process bas de gamme (SiON) sur S410/S615 est un choix de Qualcomm… et puis pour un Coeur custom 64bits, c’est pas comme si Apple n’en avait pas déjà un de performant
          Les choix de Qualcomm n’appartiennent qu’à Qualcomm

          • Lochheart

            Le soucis d’ARM a toujours été l’enveloppe thermique.
            Pourquoi l’A15 n’a été intégré par personne ou presque ?

            Il est clair que la puissance brut n’est qu’une illusion et qu’il faut compter sur la chauffe. D’une manière générale tous les Soc actuels sont soumis à la baisse des performances liés aux réductions de fréquence en usage lourd.

            Mais à ce petit jeux la, jusqu’au S800, les Krait étaient devant. Même chose pour Apple, les A7 et A8 sont certes moins puissant théoriquement, mais conserve également cette puissance avec la montée en charge.

          • Plumplum

            Non non, les apple A7 A8 sont plus puissants théoriquement…s’ils ont une fréquence inférieure, ils traitent 2x plus d’instructions par cycle (6 contre 3 pour les cortex A15/17 et les krait)… A ce jour, ce sont les seuls cœur custom qui améliorent ceux de Arm (nvidia cumule 7 opérations par cycle et une grosse fréquence, sans obtenir des résultats extraordinaires). Et je suis profondément anti apple

            La raison de l’utilisation limitée du A15 est à chercher de ce côté :
            Un téléphone haut de gamme doit avoir la 4g en 2014, Qualcomm est (quasi)seul à la proposer… Le prix du Modem 4g seul est prohibitif si bien que seul Apple l’achète. Toutes les autres puces sont donc non concurrentielles sur le haut de gamme : tegra 4 fait un bide, mediatek avec mt6595 récupère la 4g trop tard pour concurrence s800/801/805 et est peu utilisé.
            Avant 6595, sans 4g, mediatek se contente de cortex A7 et de prix plus proche de S400

            C’est la 4g qui a flingué A15… Ça reste l’atout maitre de Qualcomm. C’est pour ça que les actionnaires poussent à la séparation de la branche Modem et de la branche soc… Si ça se fait, on peut imaginer qu’à moyen terme les soc Qualcomm vont avoir de grosses difficultés

  • iAndroid

    Qualcomm était tellement dans une position dominante qu’ils se sont « bra**** les c****** » et n’ont pas bossé sérieusement. Ils ont peut être même pris Samsung de haut et ne s’attendaient pas à l’exceptionnel Exynos. Après il n’en faut pas beaucoup pour que les clients potentiels hésitent.
    Je ne comprends même pas pourquoi Sony, HTC et LG ne cassent pas leur contrat pour mettre un Exynos dans leur flagship. D’un autre côté Médiatek, c’est un peu du processeur de Lidl donc rien à craindre d’eux.

    • robin4002

      « Mediatek processeur de Lidl »

      N’importe quoi. Sur le bas de gamme Mediatek éclate complètement Qualcomm, les portables équipés d’un MT6732 sont souvent moins chère que ceux avec un Snapdragon 410 et le MT6732 est largement plus puissant que le Snapdragon 410.
      Sur le milieu de gamme j’ai pas encore vu de comparatif entre le S615 et le MT6752.
      Et sur le haut de gamme, Qualcoom est devant car pour il a l’avantage du 20 nm. Qualcomm et Mediatek passe tous les deux par TSMC pour la gravure de leur processeur, et comme Qualcomm est un plus gros client pour l’instant Qualcomm passe en priorité pour les nouvelles finesses de gravure (il sera sûrement aussi prioritaires pour le 16nm).
      Sauf que Mediatek rattrape de plus en plus Qualcomm, et dès qu’ils auront aussi accès au 16 nm (voir 10 d’ici là) il y a de très forte chance que Mediatek passe devant.

      • Plumplum

        Pour le 6752 vs s615 :
        m.youtube.com/watch?v=NvJ5xnaO89Y
        Y’a pas photo…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !