Qualcomm interdit Samsung de vendre ses Exynos : réponse de Qualcomm

Qualcomm serait la raison pour laquelle Samsung ne peut pas vendre ses SoC Exynos à d’autres constructeurs. Il semble en effet que le constructeur américain aurait abusé d’une clause avec son partenaire pour empêcher toute concurrence de se créer face à ses processeurs. Encore une pratique qui fait froid dans le dos de la part du créateur des Snapdragon.

samsung exynos

Le marché des smartphones est l’un des plus importants sur le secteur de la high-tech, et fait appel à de nombreuses entités pour exister. Si l’on a souvent à coeur de voir les derniers appareils des constructeurs, ceux-ci ne seraient rien sans les évolutions annuelles des processeurs qu’ils intègrent.

A ce petit jeu, cela fait bien longtemps que Qualcomm a réussi à s’accaparer le haut de gamme. Mais sa position est mise en difficulté : accusé d’abus de position dominante, il aurait acquis cette domination au prix de combines diverses pour éliminer sa concurrence.

Qualcomm aurait bloqué Samsung et ses Exynos pour éviter la concurrence

Samsung est depuis quelques années un concurrent sérieux de l’américain, à ceci près que ses processeurs Exynos ne sont intégrés qu’à ses appareils. Une situation étrange, qui s’expliquerait par une combine de l’américain.

En effet, Qualcomm aurait abusé de son contrat avec Samsung pour l’empêcher de vendre ses processeurs à d’autres constructeurs pendant 25 ans selon Hankyung. Le but étant bien évidemment de s’éviter la concurrence qu’aurait pu lui poser le coréen.

Si l’information est avérée, on comprend mieux pourquoi, malgré le fait que l’Exynos 8895 tient aisément tête au Snapdragon 835, celui-ci ne sera présent que dans les versions européennes du Galaxy S8.

A noter que cela fait plusieurs années que Samsung tient tête à Qualcomm, sans jamais en profiter aussi pleinement qu’il le pourrait. Espérons que ce contrat étrange prenne vite fin, afin de voir l’américain subir une juste concurrence.

Mise à jour 27/03 : par le biais d’un communiqué officiel, l’entreprise américaine est revenue sur ces allégations et indique que :

« Qualcomm n’a jamais empêché Samsung de vendre ses puces à des tierces parties, et rien dans nos contrats n’a jamais empêché Samsung de le faire. Toute déclaration contraire est fausse. »

Voilà qui rassure quant à la tenue d’une saine concurrence dans ce milieu.

Réagissez à cet article !
  • Gargamel

    « aurait interdit « à » Samsung de vendre », non?

    • tapioka

      « s’avère vraie » o_0! -> Si l’information est avérée

  • Cabodfon

    Ça me semble bien étonnant tout ça.
    Samsung est un couillon qui ne sait pas lire un contrat ?
    Ça tient pas debout.

    • Lulu

      Ou peut être qu’au moment de la signature du contrat, Samsung n’avait pas inscrit sur sa feuille de route la vente de ses processeurs et qu’il ne voyait donc aucun problème à signer ce contrat.

      Les raisons sont diverses. Ça m’étonnerait que le service juridique du constructeur soit passé à côté d’une clause du contrat

    • Plumplum

      Ou c’était une condition pour prendre le marché de gravure des Snapdragon à TSMC…

      Une fois de plus Qualcomm use de toutes les stratégies possibles pour créer un monopole…

      Il est étonnant de voir si peu de condamnations et de voir les enquêtes des autorités trainer à ce point.
      Il est également étonnant de voir que si peu de constructeurs osent se rebeller.

      À leur place, je me regrouperais et lancerais une action commune…Les témoignages multiples ont portés leurs fruits en Corée, ça devrait leur donner des idées…

      J’espère qu’Apple gagnera contre Qualcomm en Chine et au Royaume unis…
      Oui, oui, pour le coup je souhaite qu’Apple gagne des procès !

      • Sam

        Malheureusement la majorité des gens ici ne voient pas les choses comme toi, ils croient toujours que qualcomm n’est pas un méchant mais un gentil ! Pourtant…

  • Silver

    Et donc meizu à un passé droit …

  • Unkn0wn

    C’est impossible car il y a entente deloyale en defaveur de la libre concurrence… C’est donc juridiquement hors la loi et passible d’un procès.

    • certes, mais on ne touche pas les gros ! Ce n’est pas nouveau, et ce n’est pas prêt de changer….

    • Soaf

      répréhensible en Europe oui, mais pour nous, on a le droit aux procs samsung donc…

  • ouiss-ks

     » Si l’information s’avère vraie, on comprend mieux pourquoi, malgré le fait que l’Exynos 8895 tient aisément tête au Snapdragon 835, celui-ci ne sera présent que dans les versions européennes du Galaxy S8. »
    Ou est le rapport avec la concurrence ?

    • Nicolas.k

      Dsl de dire ça mais t’es bête ou tu le fait exprès ? Si Samsung ne peut pas vendre leurs processeur au autres constructeurs c’est logiquement​ Qualcomm qui en profite en vendant eux leurs processeur snapdragon au autres constructeurs , donc concurrence déloyale .

      • ouiss-ks

        C’est plutot toi qui est bete… Samsung n’intègre pas ses processeur dans ses Galaxy S8 non européens car il y a une clause qui l’interdit de les vendre aux autres constructeurs? Tu trouve que cette logique tient debout tu vas me dire? Quel rapport entre l’utilisation de leurs propres processeurs dans leurs propres modeles et la vente de leurs processeur aux autres constructeurs?

        • Nicolas.k

          Donc t’es vraiment bête , désespèrent

          • ouiss-ks

            Sinon tu sais pas expliquer en quoi Qualcomm empeche Samsung d’utiliser ses processeurs dans ses Galaxy S8?

          • Flower

            Ici la question fondamentale n’est pas de savoir pourquoi les Exynos ne sont que sur certaines versions du S8 (c’est peut être dû au modem de Qualcomm surtout pour le marché américain, ou simplement une autre clause entre les deux qui favorise la présence de Qualcomm sur certains marchés).
            Bref, la question que le commun des mortels se posent c’est plutôt pourquoi les Exynos ne sont présents que sur du Samsung. Pourquoi Samsung ne vend pas ses Exynos à d’autres marques comme il le faisait il y a quelques années? Si on considère que les Exynos sont équivalents ou n’ont rien à envier au Qualcomm, alors pourquoi? Samsung est bien un fondeur en plus non? Les prix des Exynos devraient donc être compétitifs, non ?

            De rien pour les explications. A+

        • Plumplum

          En fait Qualcomm n’empêcherait pas la vente de puces concurrentes…
          Ils joueraient sur le coût des licences d’exploitation CDMA/LTE.
          Qualcomm obligerait les constructeurs à leur acheter directement ces licences.

          Les constructeurs peuvent donc acheter les puces concurrentes, mais le coût des licences les rendraient non compétitive face aux puces Qualcomm…L’exploitation du matériel CDMA/LTE concurrent deviendrait donc illégal.

          Qualcomm ferait environ 1/3 de son chiffre d’affaire sur les licences mais ferait près de 4/5 de ses bénéfices sur ces mêmes licences, c’est à mon sens totalement disproportionné.

          Comme je le dis, Ericsson vient de publier le coût de ses futures licences 5G…Coût maxi pour du multimode : 5 dollars, en limitant les modes, elles pourraient même revenir à 2.5 dollars.
          Ce type de licences devant être non discriminants, pourquoi Qualcomm n’en fait pas de même pour les licences Frand.

          Leur communiqué ne vaut rien, ils peuvent très bien autoriser Samsung à vendre les puces, s’ils empêchent le constructeur d’exploiter le CDMA/LTE par refus de ventes de la licence ou tarif abusif de celle ci, l’effet est exactement le même : la puce ne se vendra pas.

          • ouiss-ks

            Ah oui je savais que leurs puces n’étaient pas compatible avec le CDMA mais maintenant je comprends mieux pourquoi elles le sont pas, c’est du à Qualcomm… Je ne savais pas que ces license leur appartenaient, enfin merci en tout cas de m’avoir expliqué, pas comme l’autre

  • Dièse

    Cet accord est récent avec le contrat pour le S835 alors ? Parce que je me souviens bien que certains Meizu étaient équipés de SoC Exynos.

    • Nono13

      Les potentiels quelques millions annuels de Meizu équipés d’un exynos (pas loin d’un seul modèle par an) pèsent peu face aux centaines de millions de soc Qualcomm annuels. En plus ils arrivent sur le marché 8 à 10 mois après les appareils dotés du soc Qualcomm haut de gamme. Ce qui hypothétiquement coïnciderait avec une interdiction temporaire. Et l’existence de ces Meizu serait un bon alibi contre ces accusations d’interdiction de vente.

      Je ne dis pas que Qualcomm empêche Samsung de vendre ses soc, mais j’ai toujours trouvé bizarre qu’il y ait si peu d’appareils avec des exynos. Notamment dans l’entrée et le milieu de gamme alors qu’ils sont jugés intéressants et que Samsung a forcément les capacités de production pour en assurer les livraisons.

  • Insomnia

    Devant cet abus l’Europe et les autres pays pourraient après une enquête interdire ces SOC sur leurs sols je pense que ça calmerai un peu le jeu; certes cela poserai des soucis pour les nouveautés mais il va falloir arrêter ce genre de chose…

    • Nexus-Gen

      De toute façon en E.U on a le Exynos je ne vois pas le problème.

  • Chris Kroo

    Il y a quelques années, les consommateurs français avaient fait tout un foin avec la présence du processeur de chaque marque sur un même modèle de smartphone. On avait même conseillé de rapporter en magasin celui de Samsung, plus gourmand en batterie.

  • The Jack

    Barf… Au moins Qualcomm fournit ses sources…

  • Soaf

    Moi, je ne vois pas l’intéret qu’a Samsung de continuer à bosser avec Qualcomm alors que ses proc n’ont rien à envier aux Snapdragons

    • Nono13

      J’en vois plusieurs :
      – obtenir plus facilement la gravure des soc Qualcomm
      – négocier des prix sur des brevets essentiels aux smartphones et des technologies détenus par Qualcomm
      – avoir accès à certains marchés car pour l’instant Samsung n’a toujours pas développé de modem compatible avec les normes américaines par exemple.

      • Kris Rage

        Et en plus : avec un seul fournisseur (lui-même), Samsung ne pourrait pas assurer la sortie de la vingtaine de téléphone par an ! Et puis, ils ont intérêt à diversifier et rassurer certains consommateurs qui ayant entendu parler de la marque (mais sans la connaitre vraiment) peuvent être séduit par un vendeur en boutique.

  • William Plt-Vnh

    « Qualcomm interdit Samsung de vendre ses Exynos : réponse de Qualcomm » La honte

  • so

    Faux ils mentent

  • Plumplum

    Vous trouvez ce communiqué suffisant ?
    Il ne l’est est clairement pas !

    Ne pas empêcher la vente de la puce ne signifie pas la rendre non compétitive en appliquant des tarifs trop importants sur les licences.

    Ericsson vient de publier le coût de ses futures licences 5G…La totalité du multimode aura un coût maximum de 5 dollars.

    Pourquoi Qualcomm ne publie pas le coût de ses licences Frand…
    Leur nature non discriminante devrait faire que celui-ci devrait être le même pour tous et par conséquent, aucun secret n’est nécessaire !

    C’est simple, clair et ça devrait être non négociable…
    Des lois de commerce international devraient imposer cette publication sous peine de nullité de la licence et devrait imposer un plafond maximum de bénéfices sur ceux ci.
    Que font les autorités ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
d12dcbdfa8a1c572130d652a3debc81fMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM