Processeurs Intel : le PDG a vendu 24 millions $ d’actions après avoir appris la faille

Le scandale de la faille de sécurité des processeurs Intel continue avec un nouveau coup d’éclat. Un porte-parole d’Intel vient d’avouer au site Business Insider que le PDG d’Intel Brian Krzanich était au courant de l’existence de cette vulnérabilité lorsqu’il a vendu pour 24 millions de dollars d’actions en novembre 2017. De quoi semer le doute quant à ses motivations.

faille processeurs intel pdg savait

Le 29 novembre 2017, le PDG d’Intel Brian Krzanich vendait 24 millions de dollars d’actions de son entreprise sans avancer de raison particulière. Ce que l’histoire ne dit pas, c’est que Krzanich était déjà au courant de la faille de sécurité catastrophique des processeurs Intel. Ce 4 janvier 2018, un représentant d’Intel vient d’avouer au site Business Insider que Google avait informé Intel de l’existence de cette vulnérabilité en juin 2017.

Processeurs Intel : le PDG a-t-il vendu ses actions de peur que le cours ne s’effondre ?

Le PDG d’Intel a-t-il préféré liquider ses actions avant que leur valeur en bourse ne s’effondre à cause du scandale ? Difficile à dire. Ce qui est certain, c’est que Krzanich ne détient plus à ce jour que 250 000 actions Intel, ce qui est le minimum légal pour conserver son poste. Il y a donc de quoi se poser des questions. De son côté, Intel affirme que la vente massive de ces actions n’est pas liée à la faille des processeurs. La Securities and Exchange Commission refuse pour l’instant de dévoiler si elle mène l’enquête à ce sujet.

Pour rappel, la faille des processeurs Intel vient d’être dévoilée au public le 2 janvier 2018. Cette vulnérabilité vieille de dix ans permet potentiellement aux cybercriminels de dérober des mots de passe et autres données confidentielles. La vulnérabilité affecte tous les ordinateurs équipés de puces Intel et peut indirectement réduire les performances à hauteur de 30%. Intel travaille actuellement sur un patch correctif avec ses différents partenaires. Une autre faille Spectre affecte également les processeurs ARM des smartphones.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !