Prizm : le jukebox connecté qui va révolutionner la façon d’écouter vos playlists !

Date de dernière mise à jour : le 15 janvier 2016 à 21 h 16 min

Le CES 2016, salon qui, rappelons-le, se déroulait à Las Vegas, s’est clôturé sur une édition marquée par l’avènement des start-up, là où les constructeurs historiques se sont faits plus discrets. Les objets connectés ont eu le vent en poupe durant l’événement. Parmi ces objets : un jukebox est sorti du lot, il s’appelle Prizm.

Après les écouteurs révolutionnaires, voici Prizm, qui fait partie de ces OVNI parmi les innovations qui sont apparues comme agréables, et ludiques sur ce salon. Parmi les objets qui ont obtenu un CES Award 2016, ce jukebox nous a étonnés d’autant plus que ce sont des français qui sont à l’initiative de ce projet.

Prizm nous fait une promesse : celle d’avoir un jukebox intelligent. Sachez également qu’il a été au centre d’une levée de fonds réussie sur Kickstarter il y a deux ans, et que l’appareil est pour l’instant réservé uniquement à ses contributeurs. Son nom découle de la forme qu’il arbore.

Mais alors qu’est-ce que cet objet est capable de faire ? En terme de fonctionnalités, ce jukebox connecté est capable d’analyser les habitudes des utilisateurs pour leur proposer un son qui leur plaira, à l’instar de la nouvelle mise à jour de Google Maps, capable de retenir les trajets de ses utilisateurs et qui arrivera bientôt

Pour ce qui est de la connectivité, il dispose du Bluetooth et évidemment du Wifi et est capable de se connecter ensuite à n’importe quelle enceinte compatible afin de diffuser différentes playlists en streaming, en espérant qu’il soit digne des meilleurs services, via une application mobile. Ces playlists sont donc censées être les préférées de son utilisateur.

L’appareil est aujourd’hui proposé sur invitation également. Il devrait prochainement être disponible au tarif de 149 euros, ce qui reste correct pour un objet de ce type et saura certainement séduire les audiophiles curieux de découvrir cet atypique format.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article