40 % des Français ne décrochent pas de leurs écrans le soir au lit

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 18 h 20 min

Selon une enquête réalisée par l’institut de sondage Opinion Way en décembre dernier, près de 4 Français sur 10 utilisent leur smartphone, tablette ou ordinateur au lit avant de s’endormir, ce qui a des conséquences sur la qualité de leur sommeil.

La moitié des personnes interrogées n’éteignent pas leur smartphone et le laissent allumé ou en veille dans leur chambre. Cette enquêté est réalisée dans le cadre de la 16e journée du sommeil qui démarre vendredi. Cette même moitié consent à dire qu’elle peut être réveillée à intervalles plus ou moins réguliers « chaque nuit, souvent ou parfois » par des notifications diverses.

Ces personnes réveillées indiquent à 92 % consulter leurs messages « toujours » ou alors « souvent ou parfois » et 79 % d’entre elles répondent « aux messages  dès réception », ce qui est signe que certains sont bien accros à leur smartphone. Enfin 36 % des personnes consultent leurs terminaux au lit pendant le repos et les vacances, et 39 % pour ce qui concerne les jours travaillés chez les étudiants ou les actifs.

Ces accros ont majoritairement entre 18 et 34 ans et parmi eux les 18 – 24 ans qui utilisent leurs écrans ont plus de problèmes pour trouver le sommeil les jours de travail que ceux que ne les utilisent pas (31 % contre 18%). La lumière des écrans perturbent l’horloge biologique et ne permet pas un sommeil récupérateur selon les spécialistes. Nous vous expliquions il y a quelques temps les raisons de l’addiction aux smartphones.

Ces personnes là éteignent plus tard que les autres (40 minutes contre 27) et s’endorment de fait moins rapidement et ont tendance à récupérer le week-end. Pendant les vacances, 80 % du panel interrogé se dit prêt à se déconnecter de toute technologie, mais 18 % ne le font jamais en pratique. Quant aux 18 – 24 ans, ils sont un sur quatre (25%) à ne jamais décrocher de ces technologies.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Ce faire réveiller par des notifications je trouve ça stupide (mon avis perso)

    Tu mets ton smartphone en vibreur, ou logiquement : tu coupe l’accès internet (Data/Wifi).
    Au pire si quelqu’un t’appel en urgence (accident ou autre) tu évite de le mettre en mode avion.

    Sinon un conseil aux accros, utiliser un Filtre de lumière bleu le soir ou toute la journée (selon les goûts et les couleurs)

    • Toutes les notifications sauf celle du réveil. :P

      Le mieux serait de se coucher suffisamment tôt pour se réveiller naturellement à l’heure où l’on doit se lever, mais nous ne sommes pas dans une société qui incite à cela, à se coucher sitôt après le repas du soir pour ensuite se lever sans réveil entre 5h et 7h30 le lendemain (à peu près, selon les horaires des gens).

      • Sauf que le réveil est indépendant des notifications (Sonnerie/Média).

  • Ophi

    en ce qui me concerne je fais partie des gens qui utilise leur smartphone au lit, et bas je dors comme un bébé… c’est pas mieux que les gens qui s’endorment devant la TV ou ceux qui lisent des livres avec une lumière souvent insuffisante.. des gens sont payés pour pondre des étude aussi obvious et inutile ?

  • Oui ça sent l’étude à destination des vieux réacs peu familiers au high-tech à qui on dit que leurs jeunes sont en train de se détraquer le sommeil avec leurs téléphones portables. Ces personnes font sans doute la même chose avec leur télé au lit, mais puisque le Monsieur il te dit les djeun’s ils sont en train de se détraquer le sommeil avec leurs téléphones portables, voyons !

    Ce qui compte c’est l’activité de fin de journée avant de s’endormir. Si t’as une activité passive et peu intense alors tu tomberas naturellement de sommeil. Que ce soit à 10-20 cm d’un smartphone ou à 1-2 m d’une télé n’y change rien. Que ce soit un film, une série ou une vidéo Youtube n’y change rien non plus. Par contre si c’est quelque chose de plus actif, alors tu reste éveillé et il faut vraiment être fatigué pour s’endormir. Quand c’est actif alors tu t’arrêtes quand le corps dit stop, ou du moins quand il commence à dire stop. La seule différence avec une télé est qu’un smartphone, une tablette ou un PC incitent plus à l’activité qu’une télé.

    Mais puisque le Monsieur il te dit les djeun’s ils sont en train de se détraquer le sommeil avec leurs téléphones portables, voyons !