Pourquoi sans smartphone les ados sont plus heureux

En passant moins de temps sur leur smartphone, une étude révèle que les adolescents sont globalement plus heureux. Le but de cette étude est de trouver la cause à la diminution constante depuis 2012 d’une baisse de morale chez les plus jeunes. Visiblement la réponse à cette question est toute trouvée puisque ce sont nos fidèles compagnons de poche qui en seraient la cause majeure. On fait un point sur cette étude qui nous fait une malheureuse révélation.

sans smartphone ados heureux

Cette étude a été réalisée auprès de plus d’un million d’adolescents américains, une énorme masse d’informations a ainsi été récoltée permettant de comprendre comment le moral chez les plus jeunes a pu baisser et en définir la cause. L’étude a été publiée dans la revue Emotion révèle le LosAngelesTimes. Des psychologues des universités de San Diego et de Géorgie se sont servis des données recueillies pour comprendre d’où vient le problème. Le smartphone est le coupable selon les experts.

Sans smartphone la vie est plus agréable pour les ados souligne une étude

En 2012, l’étude souligne que la moitié des Américains possède un smartphone, dont 37% d’adolescents. En 2016, c’est 73% d’adolescents qui possèdent un smartphone, soit une belle croissance en à peine quelques années. Naturellement le smartphone n’est pas une cause directe, ce sont surtout les réseaux sociaux qui sont une grande source de mal être chez les plus jeunes. Ceux qui n’ont pas recours très souvent à un smartphone ont une meilleure estime d’eux-mêmes.

Les réseaux sociaux peuvent parfois être une source de conflits y compris au sein d’une même famille, nous avons pu le constater avec Facebook entre une mère et son enfant. Ce n’est pas les seules raisons expliquant cette baisse de moral, les jeux vidéo et le surf sur le net sont également des exemples. Comme le souligne l’étude : “Chaque activité hors écran était corrélée à un plus grand bonheur et chaque activité impliquant un écran était corrélée avec moins de bonheur.

Nous avons déjà pu constater précédemment les dangers du smartphone chez les plus jeunes. Passé plus de 1h30 en sa compagnie risque d’augmenter les risques d’obésité. L’étude américaine souligne également que les adultes pourraient également être concernés par cette soudaine baisse de morale. Le LosAngelesTimes conclut : “l’adoption rapide de la technologie des smartphones au début des années 2010 pourrait laisser une marque sur le jeune psyché (des ados)”. Qu’en pensez-vous ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !