Pourquoi Nintendo va porter Animal Crossing sur Android et pas Super Mario Bros ?

Animal Crossing et Fire Emblems sont les deux titres choisis par Nintendo qui les proposera bientôt sous forme de jeux mobiles sur Android et iOS. Pourquoi avoir choisi ces deux titres qui ne sont pas forcément les plus emblématiques ? La société nous l’explique aujourd’hui.

Nintendo aura mis le temps avant de porter ses jeux sur mobile. Le mois dernier, sa première application officielle Miitomo faisait son arrivée sur Android et iOS. Bientôt ce sera autour des premiers jeux mobiles de la firme de faire leur arrivée sur nos smartphones. Jeux parmi lesquels on retrouvera Animal Crossing et Fire Emblems. Pourquoi eux et pas Super Mario Bros, jeu emblématique de la société ?

Une réponse à laquelle Nintendo répondait dans le cadre d’une interview accordée juste après l’annonce de ses résultats financiers pour le trimestre passé. Comme l’expliquait l’actuel président de la société, Tatsumi Kimishima, ces deux jeux ont été choisis dans le but « d’élargir les différents types de consommateurs intéressés par Nintendo et les possibilités de gameplay »

Il faut dire qu’Animal Crossing dispose d’un large éventail d’amateurs puisqu’il intéresse aussi bien les femmes que les enfants. De son côté, Fire Emblem permettra de satisfaire les « fans purs et durs » de la franchise tout en s’assurant de fédérer également un maximum de consommateurs. Malheureusement, Nintendo ne donne aucun détail sur ces deux nouveaux jeux mobiles et se contente de préciser que les versions mobiles des deux franchises seront «plus accessibles» que leurs équivalents consoles.

Notez tout de même que deux autres jeux mobiles seront proposées d’ici la fin de l’année sur les plateformes de Google et d’Apple. Reste plus qu’à croiser les doigts pour que Super Mario Bros ou The Legend of Zelda en fasse partie. A noter que ce dernier est également attendu sur la Nintendo NX.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Pote

    Non, personne désire Mario ou Zelda sur mobile à part l’auteur de cet article. Pour ces deux jeux et tellement d’autres, l’expérience ludique est indissociable de la présence et de l’utilisation de boutons physiques. Et ça Nintendo le sait que trop bien. L’autre raison est qu’il ne s’agit pas de dévaloriser ses licences au niveau tarifaire. A l’inverse, Animal Crossing se prête formidablement à l’expérience mobile et à son modèle économique.