Pourquoi vous devriez craquer pour un smartphone chinois

Maj. le 16 avril 2016 à 5 h 08 min

Depuis 2014, les smartphones chinois gagnent peu à peu le coeur des utilisateurs. 2015 a été un tournant pour les utilisateurs qui se sont laissés séduire de manière bien plus importante. La concurrence des smartphones chinois face aux géants bien en place comme Samsung, LG ou HTC est de plus en plus féroce.

smartphone chinois craquer

Comme un symbole, Huawei est devenu cette année le troisième constructeur mondial de smartphones derrière Samsung et Apple. Il faut dire que si auparavant « smartphone chinois » rimait avec produit de mauvaise qualité à la durée de vie limitée, aujourd’hui les choses sont bien différentes.

Les constructeurs ont réussi à trouver la formule magique pour proposer des appareils de grande qualité à des prix défiant toute concurrence. Voici pourquoi vous devriez craquer pour un smartphone chinois.

Leur design est digne des haut de gamme

Oubliez les smartphones en plastique cheap, les smartphones chinois affichent aujourd’hui des designs dignes des hauts de gamme. Il faut dire qu’aujourd’hui le design est devenu l’un des points les plus importants aux yeux de la plupart des utilisateurs.

Si l’on regarde bien les dernières sorties sur le marché du haut de gamme, qu’est ce qui distingue un produit d’un autre ? Son design. Comme un symbole, Samsung a été félicité pour le travail effectué entre le Galaxy S5 et le Galaxy S6.

hua‹ei mate s vs honor 7

Pourtant, le constructeur n’a pas vraiment fait beaucoup plus que ses concurrents en terme d’évolutions : plus puissant, meilleur appareil photo, meilleur ceci, meilleur cela. Oui mais aussi un design entièrement revu. D’ailleurs en 2014, le Galaxy S5 avait été vivement critiqué pour sa coque en plastique.

Samsung n’est pas le seul à avoir revu sa copie sur le terrain du design. Les constructeurs chinois, qui cherchent à séduire les européens et américains ont énormément travaillé sur ce point. Le plastique est révolu, place aux matériaux dits « premium ». Ainsi, Huawei, Honor, Meizu, Oppo, OnePlus et consort adoptent de plus en plus des design intégrant de l’aluminium, du verre, de la fibre de carbone.

Par ailleurs, en dehors des matériaux, les lignes des smartphones chinois sont de plus en plus soignées, ils se distinguent de leurs concurrents même s’il existe toujours des ressemblances. Dans tous les cas de figure, le smartphone chinois comme copie de l’iPhone mais en plastique c’est terminé.

Et leur fiche technique aussi

Le design n’est pas le seul élément qui a été revu par les constructeurs chinois. Les fiches techniques de ces derniers ont été également largement améliorées. Aujourd’hui, certains modèles peuvent largement rivaliser avec les meilleurs du marché. Et même lorsqu’ils sont loin du meilleur parmi les meilleurs leurs performances sont largement suffisantes pour convenir à 99% des utilisateurs.

oneplus 2 test

Huawei par exemple a démontré son savoir-faire en la matière. Le constructeur reprend même le modèle de Samsung puisqu’il intègre des technologies qu’il développe lui-même. Par exemple, les smartphones Huawei intègrent un processeur Kirin, créé par Huawei.

Et si pour le moment les performances n’atteignent pas celles des meilleurs processeurs du marché et notamment l’Exynos de Samsung, elles sont amplement suffisantes pour tous les utilisateurs sauf peut-être les gros joueurs.

Toujours est-il que les smartphones chinois sont aujourd’hui d’excellents smartphones en terme de performances. Cela avait commencé en 2014 avec le OnePlus One qui s’était imposé comme le flagship killer.

Cette année, c’est le Honor 7 qui a créé la surprise. Ce smartphone chinois dispose d’une fiche technique vraiment impressionnante pour son prix et il peut largement rivaliser avec les meilleurs du marché pour la plupart des usages. Même sur le terrain de la photo, certains smartphones chinois sont surprenants.

Ils ne manquent pas d’originalité

Soyons francs, l’année 2015 a été une année vraiment décevante sur le marché des smartphones. Les évolutions ont été infimes et les constructeurs se sont contentés de booster leurs versions précédentes. Quelques surprises ont tout de même pimenté cette année mais rien d’extraordinaire non plus.

Notons toutefois que les tentatives les plus originales viennent encore une fois des constructeurs chinois. Commençons par le moins « impressionnant » mais tout de même efficace. OnePlus a par exemple intégré une touche physique sur son OnePlus 2 permettant de gérer les notifications.

oneplus 2 bouton notifications

Oui ça n’a l’air de rien comme ça, il ne s’agit que d’un bouton. Mais après tout, il a fallu attendre que OnePlus s’y mette pour voir arriver une telle fonction qui améliore l’expérience utilisateur.

Le Honor 7 a lui aussi étonné sur le terrain de l’expérience utilisateur. Précisons qu’aujourd’hui aucune révolution n’est possible, mais l’intégration de petite fonctions améliorant l’usage est toujours bienvenue. Les géants du secteur se reposant sur leurs acquis, c’est donc encore un constructeur chinois qui a eu l’idée d’intégrer un lecteur d’empreintes multifonctions ainsi qu’une touche intelligente.

test honor 7 fingerprint

D’abord le lecteur d’empreintes. Pendant que Samsung, Apple et les autres se battaient pour savoir quel lecteur était le plus rapide, Honor a développé de son côté ce lecteur pour améliorer l’expérience utilisateur.

Ainsi, sur le Honor 7, le capteur permet donc de déverrouiller son smartphone (comme les autres) mais il a également d’autres fonctions : décrocher son téléphone, arrêter une alarme, balayer pour faire apparaître la barre de notifications etc. Oui, ça n’a l’air de rien comme ça, mais à l’usage c’est vraiment un plus.

La touche intelligente, elle, a aussi un rôle intéressant. Il s’agit d’une touche physique qui permet de déclencher des applications ou des fonctions du téléphone selon le type de pression (appui simple, double appui, appui long). On peut par exemple ouvrir ses messages grâce à un appui long. Encore une fois ce n’est pas une révolution mais une bonne idée pour l’expérience utilisateur. Et c’est un constructeur chinois qui y a pensé.

test honor 7 bouton intelligent

Outre ces petites touches, les constructeurs chinois ont également fait preuve d’originalité et de créativité dans la conception de certains de leurs smartphones. On a vu par exemple un smartphone doté d’un capteur photo rotatif créé par Oppo. Pas sûr que ce soit un carton mais la tentative est louable à l’heure où toutes les autres marques stagnent.

smartphone chinois appareil photo rotatif

Ils conservent l’esprit libre d’Android

Si aujourd’hui les copies d’iPhone se font plus rares (ne parlons pas du HTC One A9, troll off), la philosophie Apple s’empare en revanche des constructeurs Android. Ainsi, on voit de plus en plus disparaître par exemple la batterie amovible ou encore le port microSD.

En fait, les marques ont de plus en plus tendance à « enfermer » leurs utilisateurs. Le Galaxy S6 n’a plus de batterie amovible ni port microSD par exemple. D’autres marques en font autant et le phénomène est de plus en plus fréquent.

Pourtant, si un mot caractérise Android c’est bien « liberté ». L’OS de Google a toujours laissé le choix à ses utilisateurs. Les empêcher de pouvoir gérer leur stockage ou de changer leur batterie est tout simplement un frein à leur liberté en tant qu’utilisateur. Cette nouvelle philosophie qui s’éloigne d’Android et qui se rapproche de celle d’Apple avec son iPhone n’est pas du goût de tous.

C’est pourquoi les smartphones chinois sont une excellente alternative. Car, hormis Xiaomi qui ne veut pas intégrer de port SD dans ses smartphones, la plupart des autres constructeurs conservent au moins le port microSD.

test honor 7 port micro sd

Les nouveaux designs premium en aluminium ou en verre par exemple empêchent techniquement de pouvoir accéder à la batterie. Mais pour ce qui est du stockage, il est tout à fait possible d’étendre sa mémoire grâce à un port microSD.

Point intéressant, bien souvent ce port microSD fait également office de second port pour carte SIM. En Chine la double SIM est très répandue mais en Europe et dans le reste du monde de plus en plus d’utilisateurs y trouvent un intérêt, notamment pour pouvoir gérer leur ligne professionnelle et personnelle avec un seul et même smartphone. Ce port double SIM est également un symbole de cette liberté offerte par les smartphones chinois.

Les prix sont très abordables

Voilà l’argument ultime qui vous fera craquer pour un smartphone chinois : son prix. A l’heure où tous les hauts de gamme voient leurs prix gonfler de manière indécente, les constructeurs chinois proposent des appareils coûtant la moitié du prix d’un haut de gamme.

Le OnePlus 2 par exemple n’a rien à envier à certains hauts de gamme vendus plus de 700 euros et pourtant il est commercialisé à 400 euros. Il a une fiche technique très séduisante, un design soigné et un OS très épuré. Si OnePlus n’a pas créé la sensation comme l’année dernière il délivre tout de même un smartphone très séduisant.

prix smartphones haut gamme
Non, ceci ne s’applique pas aux smartphones chinois

Autre exemple : le Honor 7. C’est LA surprise de 2015. Et pour cause, il affiche un super design, une fiche technique digne de certains haut de gamme, un appareil photo au top et tout ça pour moins de 350 euros. Pour un smartphone haut de gamme des marques connues et reconnues on a deux Honor 7 qui se montreront tout aussi efficaces pour 99% des utilisateurs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NFC sur Android : qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Aujourd’hui, de très nombreux smartphones Android présents sur le marché sont équipés de puces NFC. Pourtant, cette technologie est encore relativement peu connu du grand public, qui a plutôt tendance à passer à côté sans savoir de quoi il en retourne. Il s’agit pourtant d’une fonctionnalité clé qui s’impose peu à peu dans plusieurs secteurs, à commencer par le paiement mobile.