Pour Free, l’Etat favoriserait le monopole d’Orange sur la fibre optique

Free est actuellement entendu par l’Assemblée Nationale afin d’expliquer à l’Etat la stratégie de l’opérateur sur l’année. Celui-ci a profité de l’occasion pour tacler Orange, qui selon lui a été favorisé par le gouvernement sur la fibre et est en situation de monopole.

La situation entre les différents acteurs des télécoms en France est tendue en 2016. Beaucoup souffrent encore des retombées dues à la baisse drastique des prix des forfaits mobiles, qui aura endigué (selon eux) leur possibilité d’investir dans leurs réseaux.

Le PDG d’Orange Stéphane Richard argumentait il y a peu que si ses concurrents voulaient investir, ils le feraient. Une déclaration choc qui a tendance à simplifier un processus beaucoup plus complexe que cela. Et Free, face à l’Assemblée Nationale, a mis en évidence une autre pièce de l’échiquier.

Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad, a en effet déclaré face à l’hémicycle que « l’opérateur historique ne doit pas profiter de la fibre pour remonopoliser. Or, aujourd’hui, c’est ce qui se passe » argumentant que les 70% de parts de marché sur la fibre FTTH d’Orange n’était pas uniquement liés « à son talent« .

Celui-ci ajoute à cela les 550 millions d’investissements qu’a fait l’opérateur sur la fibre en 2016, alors que pour Free : « Nous versons plus que cela, nous seuls à Orange, au titre du dégroupage quand on utilise son réseau cuivre« . Une situation analogue aux frais d’itinérance discutés le jour d’avant sur le mobile.

Pour l’opérateur d’Iliad, le constat est simple : l’acteur historique est favorisé sur de nombreux niveaux : « jusqu’en 2009, Orange s’est réservé l’usage des fourreaux (les tuyaux dans les routes) pour déployer la fibre, alors que les autres devaient creuser des tranchées ou passer par les égouts. Tout cela a permis à l’opérateur historique de couvrir toute la zone dense quand les autres ne pouvaient pas y accéder ».

Sur les mutualisations également : « C’est une barrière à l’entrée énorme dans les zones denses. Rien qu’à Paris, il y a 65 000 immeubles dans lesquels il faut entrer et cela nous pose de gros problèmes ». Maxime Lombardini l’accuse même de pratiquer des tarifs surfacturés dans leur co-investissement.

Il résume donc : « Aujourd’hui, on a un opérateur historique qui est en train de balayer tout le monde sur la fibre parce que le cadre lui est trop favorable !« . De quoi remettre en perspective la dernière étude de l’ARCEP.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • niko

    Ils sont drôle Free, dans mon immeuble tout est câblé plus rien à faire, et seul orange fait le nécessaire pour raccorder les logements. Free ne souhaite pas venir dans mon immeuble pourtant il y a 250 logements et des gens attendent son arrivé…

    • foxraph

      Moi j’ai les 4 fibres dans mon appartement.
      Mais je n’ai que Orange Malheureusement ….

    • Insomnia

      C’est là que tu te trompe FREE serait heureux de pouvoir offrir un abonnement mais Orange s’arrange avec les syndic ou mairie pour garder le monopole sur la fibre, l’ARCEP n’a jamais obligé les opérateurs à automatiquement offrir un abo fibre et c’est aussi le prix de passage bien trop excessif

      • niko

        Aucun monopole, c’est THD qui a fait les travaux donc tout le monde peut venir, mais Free n’est pas pressé…Dommage il perde pas mal de clients

      • hiro

        n’importe quoi ! lorsqu’un immeuble est fibré, tous les opérateurs y ont accès ! faut arrêter le mensonge ! Si Orange s’arrangerait vraiment avec les syndics Free aurait porté plainte depuis BIEN LONGTEMPS. Or il ne le fait pas ! ce qui ne fait que prouver que Free est un opérateur menteur comme il l’a toujours été !
        Pour info, les prix de « passage » dont vous parlez s’appellent les cofinancements, et ils sont réglementés et pareils pour tout les opérateurs. Une fois un immeuble fibré par l’opérateur X, un autre opérateur doit payer 100€ par client pour y accéder (ce qui est un tarif très bas comparer aux couts de raccordement d’un immeuble). Et ces 100€ ce n’est qu’une seule fois ! Donc en gros, Free refuse de payer 100€ par client pour la fibre. Voilà à quel niveau XN est ingrat.

  • iAndroid

    Il y a pourtant une chose très simple à faire : UN SEUL ET UNIQUE prestataire déploie la fibre (comme Enedis pour l’électricité) et ensuite les opérateurs entrent en jeu. Avec un prestataire unique ça évite de multiplier les travaux de tranchées et on y gagnerait en temps.

    • Niko

      C’est deja le cas dans le 92 je sais que c’était THD qui a installé la fibre, ensuite reste aux opérateurs à raccorder les clients…et seulement Orange est venu.

    • Dominique B

      En FTTH depuis Juin à Mantes la Jolie, j’ai contacté Free pour savoir si j’étais éligible et il m’ont dit que ça n’était pas possible pour eux de me fournir en FTTH alors que je suis chez Orange ??? Il n’y a pas de mutualisation du réseau justement pour éviter les multiples travaux ? { je sais le post à 4 mois… ;-) }

  • tabo56

    Ils sont mignons Free. Dans mon agglomération on a le FTTH avec Orange, SFR. Free Mobile m’a dit que la zone n’est pas rentable pour eux donc il ne faut pas conter sur eux.
    Alors j’en marre de les entendre de plaindre à longueur de temps et pour n’importe quelle raison alors que c’est simplement qu’ils ne veulent pas se bouger !!!

  • Orq

    Il se plaigne mais au moins Orange fais quelque chose :)

  • Tuxi

    FAKE ! Free et Free Infrastructure nous ont bassiné pendant 5 ans sous pretexte qu’il fallait déployer du P2P au lieu du GPON d’Orange, résultat ils ont perdu un temps fou pour finalement co-investir avec Orange… Orange fibre, Free loue le réseau… La bonne blague… Sans parler de nombre de chantiers de fibre que Free a abandonné faute de trouver les investissements et bricoler un argument comme quoi on les empêche de fibre…

    La pathétique stratégie commerciale de Free dans toute sa splendeur…

    Et fait, elle est où la promesse de 2009 concernant la fibre ?! MDR !
    Et après ça vient critiquer les autres, en attendant Orange ils continuaient de fibre pendant que Free faisait des recours à ne plus en finir… Tout ça pour finalement déployer du 10GPON et continuer le P2P en ZTD !

    MDR !

  • French Epic Gaming

    Lol SFR et Bouygues la payent aussi, ça leur empêchent pas de développer plus rapidement que Free (fibre avec terminaison coaxiale comprise).
    Puis c’est super pour le consommateur de casser les prix, mais ils attendaient à quoi d’Orange ?
    Ben oui Orange qui a des forfaits plus cher utilise cet argent en + dans son réseau.