Pokemon Go : Niantic s’explique sur la mise à jour décevante et la suppression des radars

Pokemon Go a connu sa première mise à jour majeure hier. Hélas, les nouveautés ont provoqué la colère des joueurs puisque Niantic a fait certains choix discutables selon eux. La suppression des radars comme Pokevision a également fait grincer des dents. Jusqu’à maintenant silencieuse, la firme a fini par s’expliquer aujourd’hui.

Depuis la sortie de Pokemon Go, le jeu fait la Une de l’actualité. Le phénomène a pris une ampleur considérable à tel point que chaque décision de Niantic est scrutée. Hier, le développeur a mis à jour Pokemon Go et on ne peut pas dire que ses choix aient fait des heureux. Une grande partie des joueurs s’est montrée très énervée face à la suppression de certaines fonctions.

D’autant qu’en plus de cette mise à jour décevante, Niantic a fait supprimer tous les radars tiers comme Pokevision qui aidaient les joueurs à accomplir leur quête. Si Niantic a tous les pouvoirs concernant son jeu, ses choix ont démontré qu’il n’avait pas vraiment pris en compte les désirs des joueurs mais surtout qu’il avait fait preuve d’une communication déplorable.

Mieux vaut tard que jamais, aujourd’hui, le développeur a pris la parole pour expliquer ses décisions. Il est passé par sa page Facebook pour transmettre un message aux dresseurs, message assez édulcoré par ailleurs.

Dresseurs,

Comme beaucoup d’entre vous le savent, nous avons récemment fait quelques changements sur Pokémon GO.

  • Nous avons enlevé l’affichage des “3-pas” dans le but d’améliorer son fonctionnement sous jacent. À l’origine, cette fonctionnalité était appréciée par un grand nombre, mais elle était aussi perturbante et n’atteignait pas les objectifs que nous nous étions fixés. Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure de nos efforts pour améliorer cette fonctionnalité.
  • Nous avons limité les accès aux services tiers qui interféraient avec notre capacité à maintenir une qualité de service et pour apporter Pokémon GO aux utilisateurs à travers le monde. Le large nombre d’utilisateurs a fait du déploiement mondial de Pokémon GO un… challenge… intéressant. Et ce n’est pas fini ! Oui, Brésil, nous voulons vous apporter le jeu (ainsi qu’à de très nombreux autres pays où il n’est pas encore disponible).

Nous avons lu vos publications et vos emails et nous entendons la frustration de personnes venant des pays où nous n’avons pas encore procédé au lancement, et de la part de ceux qui regrettent des fonctionnalités. Nous voulons que vous sachiez que nous travaillons comme des fous pendant des heures pour faire en sorte que le jeu continue de tourner alors que nous poursuivons notre déploiement dans le monde. Si vous ne nous avez pas beaucoup entendu tweeter beaucoup, c’est parce qu’on a la tête dans le guidon à travailler sur le jeu. Mais nous allons faire de notre mieux à l’avenir pour vous tenir informés de ce qu’il se passe.

Prenez soin de vous, soyez gentils avec les autres dresseurs, et continuez l’exploration.

L’équipe Pokémon GO

D’abord, Niantic explique la disparition des fameux « 3 pas » de manière très claire. Si la fonctionnalité a disparu c’est tout simplement parce que Niantic n’a pas réussi à la rendre optimale. Il est vrai que pendant notre test, les données n’étaient pas toujours exactes.

En revanche, l’explication quant à la disparition des radars semble pour le moins tirée par les cheveux. D’après Niantic, les « services tiers » perturbent le bon fonctionnement du jeu. On a envie de dire qu’il n’a pas fallu attendre les radars pour que les serveurs aient du mal à suivre la cadence.

Bon, visiblement Niantic est meilleur en développement de jeu qu’en communication. Mais visiblement ça n’a pas l’air de déranger les 50 millions de joueurs. Pokemon Go connaît toujours un succès monstrueux et cela ne semble pas près de s’arrêter.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • MaGiiC

    Ils ne parlent pas du fait qu’ils ont augmenté la difficulté pour capturer un Pokemon, ce qui fait que si tu n’as pas beaucoup de Pokestops près de toi, ton nombre de Pokeballs diminue à une vitesse folle.
    S’ils continuent dans ce sens, l’appli ne fera pas long feu sur mon téléphone … Toujours rien capturé d’intéressant en étant lvl 17, je me lasse déjà.

    • Angelneo

      Je suis level 22, je peux meme pas te dire de monter en niveau car c chiant et long ^^

    • niko

      Exactement j’ai de la chance d’avoir plein de pokestop, et les poches pleines, mais les personnes en pleine campagne…. à part elever des aspicots…

  • Angelneo

    Pour ma part, ayant tester le jeu avant et après, je trouve qu’il a perdu son interet… sans les pas, tu tournes en rond, tu t’amuses plus et même la chasse entre amis est lassante. Pokevision aidait bien à trouver des pokemons que tu connais pas.. Ici, on a plus rien et vu la communication de niantic, je suis pas sur que le jeu dure.

  • iSteveB

    Ce jeu est peut être sorti un an trop tôt. Cette nouvelle habitude des éditeurs de sortir des jeux non-fini.

  • nope

    « On a envie de dire qu’il n’a pas fallu attendre les radars pour que les serveurs aient du mal à suivre la cadence. »

    Oui, mais avec les services tiers en plus qui pompaient à mort sur le serveur, c’était encore pire.
    Depuis le down de ces sites (que j’utilisais également), les serveurs se portent beaucoup mieux.

    par contre, c’est clair que je ne sais plus où aller pour capturer les pokémons qui apparaissent sur le radar…

  • 1messager

    Je suis quand même aller les mettre une note pourri de 1 comme ont fait les japonais depuis hier.

  • teklib

    A mon avis ce qui intéresse c est les parcours et les données associées donc si on a une carte tiers on peut se rendre a un point sans avoir été guidé par pok go .. du coup une perte de sous pour niantic … la raison est plutôt la ! Faut pas oublier que leurs business se fait sur vos données !!

  • aze

    « En revanche, l’explication quant à la disparition des radars semble pour le moins tirée par les cheveux. »
    Pas vraiment je pense qu’on peut multiplier par 1.5 le nombre de connexions au minimum (j’entends par là le nombre de joueurs sur mobile)
    Niveaux disponibilité ça change vu le total des actifs :)