Pokemon Go : en France, un premier mouvement de foule a eu lieu à Bordeaux

Il n’aura finalement pas fallu longtemps aux joueurs français de Pokemon Go pour reproduire le comportement complètement fou de leurs homologues américains. Le jour de la sortie officielle en France de Pokemon Go, un mouvement de foule a eu lieu à Bordeaux. Comme à Central Park.

pokemon-go-rhodes

Pokemon Go est sorti officiellement en France hier, dimanche aux alentours de 8h30 du matin. Evidemment, les français se sont rués sur l’application la plus en vogue de tous les temps.

Et comme l’attente a été longue, l’engouement a été d’autant plus fort. Ainsi, dès dimanche les rues, les parcs et jardins des grandes villes ont été pris d’assaut par les dresseurs de Pokemon.

Ce phénomène avait déjà été observé dans les autres pays. Aux Etats-Unis, à New York, un mouvement de foule a même été observé aux abords de Central Park causant de gros embouteillages en plein coeur de la ville. Tout ça pour un Pokemon rare qui avait fait son apparition.

Autre pays, autre ville, mais même scénario. A Bordeaux, dimanche, au jardin public, un important mouvement de foule a également été observé. Des centaines voire des milliers de joueurs se sont rués dans la même direction.

Là encore, c’est l’apparition d’un Pokemon rare, un Leviator, qui créé la cohue. Pas d’embouteillages ici mais un mouvement important que certains badaud ont regardé avec grande surprise.

Si d’après notre test Pokemon Go est un excellent jeu, l’engouement qui gravite autour du phénomène n’est pas sans risque. L’UFC-Que Choisir a d’ailleurs pointé du doigt un grand nombre d’entre eux et rejoint l’avis des autorités qui ont aussi demandé à rester prudents.

Pendant ce temps, Niantic doit se frotter les mains. Si Nintendo a subi un revers en Bourse aujourd’hui, le développeur de l’application a lui expliqué que le jeu n’était qu’à 10% de son potentiel et que beaucoup de nouveautés allaient arriver. Pour les plus sceptiques, l’aventure Pokemon n’est pas près de s’arrêter, vous risquez d’être entourés de dresseurs encore un petit moment. Au moins jusqu’à la rentrée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !