Plus d’un tiers des utilisateurs Android ne verrouillent toujours pas leur smartphone

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 9 h 21 min

A en croire une nouvelle étude réalisée par le cabinet Duo, seulement 66% des utilisateurs protègent leur smartphone à l’aide d’un code ou d’un schéma et 34% n’utilisent toujours pas d’écran de verrouillage.

ecran verrouillage android

Les utilisateurs Android craignent ils moins le vol de leur smartphone ou de leur données personnelles que les utilisateurs iPhone ? C’est ce que semble révéler cette nouvelle étude. Si seulement un utilisateur iPhone sur 20 néglige d’utiliser un code de verrouillage, plus d’un tiers des utilisateurs de l’OS de Google oublient encore d’activer cette option pourtant indispensable.

verrouillage android

Il faut dire que pour les plus novices, la très forte fragmentation d’Android pose problème car si Marshmallow pousse l’utilisateur à sécuriser son téléphone, seulement 0,7% des utilisateurs tournent sous cette nouvelle version, comme le révèle le dernier rapport de répartition d’Android. Toutefois, ça reste assez incroyable, compte tenu de la recrudescence du vol de smartphones ces dernières années.

L’étude révèle également que seulement 10% des utilisateurs chiffrent les données contenues sur leur smartphone. Ça peut semble peu sachant que Google propose cette option depuis Lollipop, version qui représente désormais plus de 30% du parc. D’un autre côté, il faut bien avouer que les utilisateurs Android sont loin d’être des angoissés. 5% des smartphones sont rootés alors que le jailbreak touche seulement un iPhone sur 250.

L’étude met également en avant la forte fragmentation d’Android face à iOS. Les chiffres ne sont pas tout à fait les mêmes que dans le dernier rapport de Google car basés seulement sur l’échantillon mais la comparaison reste assez éloquente. On constate également que 32% des utilisateurs ayant fait l’objet de l’étude sont encore vulnérables à la faille StageFright du fait qu’ils tournent sous d’anciennes versions de l’OS.

etude fragmentation

Voici la répartition de l’échantillon de l’étude par constructeurs :

echantillon etude

Via

Réagissez à cet article !
  • Nico

    Et si verrouiller son téléphone était une erreur ???
    J’ai trouvé 2 fois un téléphone.
    Le premier dans un bus. Il n’était pas verrouillé, j’ai appelé « Maman » qui était dans le répertoire et j’ai pu rendre le téléphone.
    Le deuxième, dans un cinéma était verrouillé peser un schéma. Les contact n’était pas enregistrés sur la sim… Je n’ai pas pu le rendre…

    • Flo974

      Il suffit de laisser le téléphone allumer en attente de l’appel du propriétaire.
      De nos jours il est possible d’enregistrer des « contacts d’urgence » ou des numéros d’appels en cas de perte directement accessible depuis l’écran de verrouillage (option dispo chez les Galaxy).

      • Et pour compléter tu peux aussi sur certains lockscreen mettre une phrase, dans ce cas, mettre son numéro de téléphone (enfin pas celui du tel perdu hein, sinon tu tourne en rond ;o) )

  • Non mais c’est complètement con ! si tu vole un téléphone, généralement, c’est pas pour récupérer les données..
    Un pattern lock, une crypto des données changera rien.
    Un full wipe, et c’est fini !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

La deuxième journée du MWC 2017 est terminée. Rentrée oblige pour certains, vous n’avez peut-être pas tout suivi. On vous propose donc un récapitulatif complet des principales annonces de ce deuxième jour.

Le nouveau Nokia 3310 a fait un véritable triomphe au MWC 2017 de Barcelone. Le téléphone n’a pourtant rien d’extraordinaire mais il est un symbole pour plusieurs générations. Mais à 49 euros, faut-il acheter le nouveau Nokia 3310 ?

40615897cf21d5a293370a4a599ec080.................