Les 6 plus gros ratés d’Android en 2016

Maj. le 29 décembre 2016 à 10 h 12 min

Du côté d’Android, 2016 a été une année riche en nouveautés mais également en catastrophes. Comme chaque année, les constructeurs ont proposé des smartphones intéressants mais ils ont aussi commis des erreurs et pris des directions qu’on aurait préféré qu’ils évitent. Voici notre top des six grosses déceptions de 2016. Celles qu’on regrette déjà. 

android deceptions

1. Le désastre du Galaxy Note 7

Galaxy Note 7

On l’attendait avec impatience, d’autant plus que son prédécesseur n’était pas sorti chez nous. Malheureusement, le Galaxy Note 7 n’aura été qu’un feu de paille, c’est le cas de le dire. A peine lancé, voilà qu’il se mettait à exploser de tous les côtés. Samsung a alors aussitôt incriminé la batterie avant de rappeler tous les modèles en circulation pour les remplacer par de nouvelles unités équipées de batteries provenant d’un autre fournisseur.

Malheureusement, ces nouveaux modèles se sont mis à exploser à leur tour et à la mi-octobre, Samsung annonçait la mort du Galaxy Note 7 et retirait sa phablette du marché.

2. Les Google Pixel / Pixel XL non disponibles en France

Google Pixel

Tout avait pourtant si bien commencé. Le 4 octobre dernier, Google annonçait ses deux premiers smartphones maison, les Google Pixel et Pixel XL. Deux appareils très haut de gamme qui venaient succéder aux Nexus 5X et 6P. Malheureusement, on n’en a toujours pas vu la couleur.

Les deux nouveaux Google Phone sont disponibles dans différents pays dont les Etats-Unis où il semblent d’ailleurs rencontrer un certain succès mais pas en France. Sans doute la faute à Google Assistant qui n’est pas encore disponible dans notre langue. Une grosse déception puisque nous nous retrouvons privés de ces deux nouveaux monstres stock Android qui, en outre, s’avèrent être les meilleurs photophones du marché.

3. Le fiasco du LG G5

LG G5

Le LG G5 semblait pourtant si convaincant lors de sa présentation au MWC. Au programme un nouveau design mais toujours avec une batterie amovible et surtout, un système de modules impressionnant sur le papier puisqu’il permettrait d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires au téléphone.

Malheureusement, la sauce n’a pas pris du tout. Seulement deux modules ont été proposés et à des prix relativement élevés. En outre, plusieurs utilisateurs ont mis en avant la présence de différents problèmes relatifs relatifs à l’autonomie mais également aux modules qui s’avéraient défaillants. Résultat, les ventes du LG G5 ont été catastrophiques.

4. L’abandon progressif de la prise jack

Moto Z jack

LeEco a été le premier constructeur à proposer un smartphone sans prise jack puis ce fut au tour de Lenovo avec son Moto Z. Entre temps, Apple a fait de même avec ses iPhone 7 et 7 Plus et depuis, tout le monde semble décidé à s’y mettre. HTC a déjà commencer en proposant un HTC 10 Evo sans prise jack et Samsung devrait suivre l’an prochain avec son Galaxy S8.

Sans prise jack, il est toujours possible d’utiliser son ancien casque avec un adaptateur mais c’est tout de suite moins pratique. Plus question d’écouter de la musique au casque pendant la charge ! Les constructeurs ont trouvé là l’opportunité de gagner de la place mais au détriment de l’utilisateur.

5. Le manque d’originalité des constructeurs

Xiaomi Mi Note 2

Cette tendance avait déjà été observée en 2015 mais elle s’est accentuée en 2016. Tous les constructeurs se copient les uns les autres. L’écran incurvé du Galaxy S7 Edge est maintenant présent chez plusieurs concurrents chinois, d’autres persistent à copier le design de l’iPhone et, pendant ce temps, le Xiaomi Mi Note 2 est un véritable copier / coller du Galaxy Note 7.

Heureusement, le constructeur chinois a trouvé le moyen de se différencier avec un Xiaomi Mi Mix borderless. Mais quand tous ses concurrents proposeront à leur tour des smartphones sans bordures et que tous les téléphones ne seront plus que de grands rectangles identiques, ce sera la fin des designs innovants.

6. La fin du Project Ara

Project Ara

On y croyait à fond. Lorsque Google a repris le Project Ara à Motorola, il n’avait pas manqué de faire de grandes promesses à son sujet. Malheureusement, les années ont passé et il n’a jamais mis un pied sur le marché. Sa date de sortie était constamment repoussée et début septembre, voilà qu’on apprenait que Google avait abandonné son smartphone modulaire. D’après les analystes, cette décision serait liée aux coûts de production trop élevés des modules et à leur aspect encombrant mais ça reste une belle déception.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

Que risque votre smartphone s’il reste exposé au soleil ?

Oublier son smartphone au soleil, c’est vraiment la loose. Pour vous convaincre qu’il faut être vigilant, particulièrement en ces temps de grande chaleur, voici un rappel des risques encourus par votre smartphone s’il reste exposé au soleil.