Plus de 18% des applications Android ont des fonctions secrètes et potentiellement dangereuses

Plus de 18% des applications Android ont des fonctions secrètes et potentiellement dangereuses. C’est en tout cas ce qu’a trouvé une nouvelle analyse réalisée par des experts en sécurité informatique, sur de nombreuses applications Android provenant du Play Store. Un coup dur pour la sécurité sur Android.

android malware

Quel est le but d’un pirate ? C’est très simple : récupérer vos informations personnelles, les capacités de votre machine pour lancer d’autres attaques, et/ou tenter de vous faire payer d’une quelconque manière pour se rémunérer.

Pas étonnant donc que ceux-ci se tournent vers les smartphones, devenus les appareils rois dès qu’il s’agit de gérer ses comptes ou dévoiler notre vie privée sur le net. Android étant le plus répandu, il est visé par un nouveau malware toutes les 11 secondes… mais le Play Store, censé vous protéger, aurait aussi des problèmes.

Plus de 18% des applications ont des fonctionnalités cachées et dangereuses

C’est à l’occasion de la conférence de sécurité informatique NDSS que des chercheurs des universités de Bloomington et Riverside ont présenté une nouvelle méthode d’analyse des fichiers APK. Et on en a bien besoin, puisque ceux-ci ont des petits secrets.

En effet, ils ont analysé 338 354 applis dont 124 207 du Google Play Store et 214 147 de Virus Total. Résultats ? 18.7% d’entre elles contiennent des « HSO » (Hidden Sensitive Operations), des fonctionnalités ne se déclenchant que dans des conditions très spécifiques permettant de cacher leurs comportements lors d’une analyse classique.

Aussi, malgré l’analyse continue que Google opère sur la sécurité Android, ceux-ci passent complètement inaperçus en ne se déclenchant que lorsque l’utilisateur se trouve à un certain endroit à un certain moment, ou quand votre doigt parcourt une certaine distance sur l’écran.

Ces HSO ne sont pas toutefois pour autant forcément mauvais, mais ils ont un grand potentiel de l’être. Et c’est là tout le problème. Heureusement, cette nouvelle méthode d’analyse pourrait être appliquée à plus grande échelle dans le futur, en attendant une protection toujours plus renforcée de notre OS préféré.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !