Play Store : le malware Sockbot aurait infecté jusqu’à 2,6 millions de smartphones !

Le malware Sockbot, découvert sur le Google Play Store aurait infecté jusqu’à 2,6 millions de smartphones Android, révèle Symantec mercredi 18 octobre 2017. Ce malware serait lié à un immense botnet qui sévit en Europe et aux Etats-Unis. Le Play Store a semble-t-il laissé huit applications se faisant passer pour des skins gratuits de Minecraft infecter des centaines de milliers de victimes avec le malware… malgré Play Protect. 

malware play store

« Good News Everyone ! » Google a encore laissé passer un malware sur le Play Store. Symantec révèle que huit applications, toutes en provenance du développeur FunBlaster, cachaient le malware Sockbot. La firme en sécurité soupçonne ce malware de s’être ainsi frayé un chemin dans un parc de smartphones Android allant de 600.000 à 2,6 millions d’appareils. Et ce malgré Play Protect, l’antivirus système développé par Google…

Play Store : le malware Sockbot sévit désormais sur des centaines de milliers de smartphones

Toutes ces applications se faisaient passer pour des skins gratuits de Minecraft un procédé déjà employé par le passé. Les appareils infectés seraient liés à un serveur de commande, et génèrent pour l’instant des clics publicitaires probablement pour générer des revenus à leurs commanditaires. Mais Symantec note une très forte recrudescence de l’activité des botnets en Europe, et ajoute que ce malware peut facilement être utilisé pour mener des attaques DDoS.

Plus le nombre d’appareils infectés est grand, plus le réseau devient puissant pour neutraliser des sites web. Ce qui fait de ce réseau un réseau significatif, surtout s’il représente plusieurs millions d’appareils. Pour passer outre la vigilance de Google, le développeur FunBlaster aurait utilisé plusieurs techniques de dissimulation, faisant craindre la présence d’autres malwares de ce type dans le store. Bien sûr, Google a supprimé les huit applications dans la foulée du signalement.

La France fait pour l’instant partie des pays les plus épargnés par les botnet selon Symantec – mais le pays accueille tout de même 2,13% du total de la population des bots Européens : on y trouve 1 bot tous les 142 internautes. Pour se protéger sur Android, rien ne vaut l’installation d’un antivirus.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !