Play Store : partager ses applications payantes avec sa famille sera bientôt possible

Date de dernière mise à jour : le 20 mai 2016 à 8 h 45 min

La Google I/O est rarement le théâtre d’exposition de nouveaux matériels, mais plutôt d’évolutions logicielles et structurelles. C’est le Play Store qui en bénéficiera cette fois-ci, la bibliothèque familiale incluant bientôt les applications payantes au partage comme annoncé lors de l’I/O 2016.

A l’ère du tout numérique, certains usages ont complètement disparu. On pensera notamment aux CD de musique, que l’on se prêtait d’autan et trimbalait çà et là dans un baladeur nous faisant le plaisir de sauter une piste dès qu’une très légère brise pointait le bout de son nez.

Les MP3 ont bien vite changé la donne, alors que les appareils se sont sophistiqués et n’ont plus eu besoin une seule seconde d’être stable pour fonctionner. Puis le streaming est arrivé, et avec lui l’accès à des millions de titres pour un simple abonnement mensuel.

Mais avec cette révolution, le partage s’est perdu et les valeurs de la possession physique se sont bien vite estompées. Heureusement, les « bibliothèques familiales » commencent à se démocratiser, notamment sur Google Play Musique, et permettent de retrouver un tant soit peu ce principe en partageant son abonnement à travers les membres d’une famille.

Celle-ci ne sera toutefois pas limitée qu’à la musique dans l’avenir : les applications vont bientôt la rejoindre, comme l’a révélé Google lors de l’I/O 2016. Avec son programme « Designed for Families », qui sera activé dès le 2 juillet, elles rentreront dans ce cadre et les membres d’un groupe familial pourront donc accéder aux applications payantes de leurs parents.

Les publicités au sein des applications s’adapteront également à l’utilisateur, afin d’éviter de montrer du contenu inapproprié aux enfants. Ce changement n’incorporera toutefois pas les achats in-app et les abonnements. Celui-ci sera activé par défaut sur la prochaine version du Play Store, les développeurs se devant de faire leur choix avant cette date butoir. Elle pourra également être activée rétroactivement.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • comcom

    Ah cool, c’est un truc vraiment sympa chez Apple, bonne nouvelle que ça arrive chez Google :)

  • peter

    le profilage des utilisateurs continue. vicieux. intelligent.

  • PMN

    « les développeurs devront faire leur choix »: donc ça se limitera à quelques applications pour lesquelles les développeurs permettront cette fonction. La plupart y verront un manque à gagner et refuseront probablement cette fonction…

    Alors si on cumule les conditions, il faut:
    -que Google ait identifié deux personnes comme étant parentes
    -qu’un parent proche soit intéressé par un de mes achats (ou inversement)
    -que le développeur ait accepté cette fonctionnalité

    Ça va faire un flop je le sens