Play Store : Google réduit d’au moins 50% la taille des mises à jour des applications

Un des possibles problèmes avec Android c’est le manque de mémoire sur le smartphone lors de l’installation d’une mise à jour. Conscient de ce problème Google propose maintenant un nouvel algorithme qui va permettre de réduire considérablement la taille des mises à jour.  

Les mises à jour peuvent poser problème parfois surtout quand on manque de mémoire sur son smartphone. Dernièrement en cas de manque d’espace libre, Google nous proposait directement des applications à désinstaller, mais pour aller plus loin sans avoir à désinstaller des applications, l’entreprise propose maintenant un nouvel algorithme pour réduire la taille de ces dernières.

Cet algorithme de delta, bsdiff, réduit la la taille de ces patches « jusqu’à 50% et plus. » Cette réduction s’applique à la fois pour l’espace utilisé par cette mise à jour, mais aussi des données téléchargées. Ainsi une importante mise à jour chrome qui aurait pu être 22,8 Mo avant bsdiff, est maintenant de 12,9 Mo. Pareil pour une mise à jour mineure on passerait de 15,3 Mo à 3,6 Mo.

Mais Google applique aussi ce nouvel algorithme de compression aux plus gros fichiers comme ceux qu’on télécharge pour un jeu et qui peuvent aller jusqu’à 2 Go. Ainsi en moyenne ils seront réduits de 12% lors de la première installation et de 65% lors d’une mise à jour, plutôt impressionnant.

Grâce à cet algorithme on va à la fois économiser nos data en cas de téléchargement en 4G, mais aussi aussi notre mémoire, c’est donc tout bénef pour nous. D’autant plus qu’avec la réduction de la taille des mises à jour elles seront aussi plus rapides à faire. 

Enfin Google indique maintenant plus clairement la taille de l’application et si vous avez déjà téléchargé l’application maintenant il indiquera la taille de la mise à jour.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Coco74

    je vois pas trop le principe de fonctionnement.
    Compression de fichier pendant l’installation (téléchargement, economie de data) ? OK. Compression de fichier pour l’app installée ? Google est magicien, comment ont peut avoir la même appli, aussi rapide, et de même qualité avec deux fois moins de données sur le téléphone ?

    • Sorcier

      Je suppose qu’avant il n’y avait pas de nettoyage des anciennes données de l’appli ce qui devait faire plus ou moins doublon,il y a aussi certainement un nettoyage de fait au niveau du dossier download temporaire,il ne doit pas y avoir que la compression de la mise a jour,a mon avis.
      Ce ne sont que des suppositions . ;)

    • sachouba

      L’app installée garde sa taille d’origine. Google n’est pas magicien, en effet.

      Seule la data consommée est affectée par ce changement.

      • Coco74

        l’article n’est pas clair à se sujet :) :(

    • Kokyn

      En gros cet algorithme bsdiff vient remplacer l’ancien algorithme en charge d’examiner le contenu des .apk et qui permettait de pas retelecharger l’ensemble d’une application quand on effectuait une MAJ (mais c’était pas systématique car parfois cela téléchargeait des données que l’on avait déjà dans l’apk).
      La le bsdiff va améliorer cette analyse des apk en permettant de ne télécharger uniquement QUE les données nouvelles de manière quasi systématique (on sera pas à 100% mais on s’y approchera fortement).
      Il y a bien-sûr d’autres méandres des MAJ qui vont être modifiés par ce nouvel algorithme mais je ne peux pas t’en dire plus car je ne les connais pas.

      • Coco74

        merci :)

      • Novaslash

        Est-ce que toutes les applications seront concernées ou seulement celle de Google et celles qui ont cet algorithme ?
        A moins que cet algorithme soit systématique à chaque installation/mise à jour, peu importe l’éditeur.

        • Kokyn

          Oui cet algorithme est systématique, il concerne le système de MAJ global du play store.
          Cependant les libraries exploitées par l’application ne doivent pas être compressés au sein de l’application sinon cet algorithme ne fonctionnera que très faiblement.
          Admettons que les libraries exploitées par facebook soient compressés au sein de l’application, dans ce cas l’algorithme sera en mesure de réduire la taille des maj de l’application FB que d’environ 5% au lieu des 50%

          Mais cela concerne très peu d’applications.

          • Novaslash

            Merci pour tes précisions. Plus qu’à espérer que cet algorithme fera son effet surtout quand on a pas mal de mise à jour à effectuer.

          • Kokyn

            Oui ça va s’avérer fort pratique ! Même si personnellement, je suis consentement sur de la fibre à 100 Mega mini et que donc la taille des MAJ m’importe peu.

          • Novaslash

            Je suis très loin d’être aussi rapide que toi mais il est très rare que je télécharge du lourd, ce n’est pas souvent que ça va au delà de 50Mo.

            Ce qui m’ennuie le plus, c’est que régulièrement, du jour au lendemain, j’ai 7 ou 8 applications à mettre à jour (alors que j’en ai finalement peu). Et ce schéma a tendance à se répéter quelques jours plus tard.

            A force, c’est lourd surtout quand on tourne à du 1Mo quand ça passe bien. Pourtant, j’ai 4x plus de débit normalement mais j’ai l’impression que je suis bridé dès que je fais tu téléchargement sur le Playstore.

            Du coup, cet algorithme est intéressant dans la théorie.

          • Kokyn

            C’est du aux méthodes de développement agile qui sont organises à la semaine.
            Du coup les nouvelles release sortent souvent en même temps partout en fin ou début de semaine.

  • sachouba

    « réduit la la taille de ces patches « jusqu’à 50% et plus. » »

    Ça ne veut donc pas dire « d’au moins 50% ».

  • Math Picpic

    en même temps les mises à jour Android sont des blagues, l’anciennes version est purement désinstallée puis la nouvelle est réinstallée.

    • leatherface

      Ça fait un sacré moment que ça n’est plus le cas. Les mises à jour différentielles existent depuis au moins 2 ou 3 ans.

    • Vlad

      Les mises a jour incrémentales ça te parle? A un moment faut arrêter de parler quand on y connaît strictement rien sur le sujet…

      • Math Picpic

        ok mistergoodgeal, moi je suis le pleupleu moyen. Je vois que clash fait 50Mo, la mise à jour 50mo, j’en conclu que la mise à jour, c’est le jeu. c’est mathématique. Incr-emmental c’est du fromage c’est ça?

      • Math Picpic

        et puis on peut très bien critiquer sans s’y connaitre? j’ai beau ne pas cuisiner ça ne m’empêche pas de savoir si au resto on me sert de la merde ou pas.

  • jvachez

    Ça veut donc dire qu’on retéléchargeait des données inchangées entre les versions.

    • Novaslash

      Je pense que oui car j’avais remarqué, à plusieurs reprises, que le poids de la mise à jour d’une application correspondait au même poids lors de la première installation.

      Donc oui, les mises à jour nous refont télécharger une application en entier (peut être pas toutes mais une majorité en tout cas) quand ça passe par le Playstore.

      Je trouve que c’est une très bonne chose mais quid des applications non Google ? Vu que j’ai peu d