PlayStore : Google menace de supprimer LastPass et des millions d’applications qui reposent sur les options d’accessibilité

Maj. le 13 novembre 2017 à 13 h 47 min

Bien décidé à sécuriser son PlayStore, Google a décidé de lancer un ultimatum aux applications qui utilisent les paramètres d’accessibilité : si elles ne peuvent expliquer pourquoi elle s’en servent, elles seront supprimées ! Certaines applications utilisent ces services pour s’adapter et pour aider les utilisateurs atteints d’un handicap. Si ces applis ne peuvent prouver le pourquoi du comment elles ont besoin d’un accès aux paramètres d’accessibilité, elles seront effacées du Play Store incessamment sous peu…

google playstore

Les efforts de Google pour palier aux défaillances de sécurité de son Play Store sont de notoriété publique. Malgré une intelligence artificielle dopée au machine learning capable de trier les applications, la boutique d’applis est régulièrement victime d’invasions d’applis frauduleuses. Citons par exemple le clone de WhatsApp téléchargé jusqu’à un million de fois sur le Play Store. On peut s’interroger sur les méthodes de Google en matière de cybersécurité, et cette fois, il semblerait que la firme de Mountain View fasse de l’excès de zèle…

Play Store : Google a lancé un ultimatum aux développeurs d’applications

Dans un courrier adressé aux développeurs d’applications qui demandent l’accès aux paramètres d’accessibilité, Google n’y va pas par 4 chemins : s’ils ne peuvent pas prouver en quoi ils ont besoin de cet accès pour améliorer leurs interfaces pour les utilisateurs souffrant d’un handicap, ils seront éjectés du PlaysStore. Comme le précise Google, les applications n’ont le droit de demander l’accès à l’accessibilité que pour aider les personnes handicapées à s’n servir. On pense notamment aux personnes malvoyantes.

Selon 9To5Google et AndroidPolice, Google veut en fait que les applications incriminées, comme BatterySaver System ShortcutTasker, ou LastPass, expliquent en détails aux utilisateurs comment ils se servent de leurs accès aux paramètres d’accessibilité. Comme vous vous en doutez, si Google se montre aussi intransigeant c’est pour améliorer la sécurité de ses utilisateurs . L’accès aux paramètres d’accessibilité permettrait potentiellement à des applications malicieuses de s’emparer de vos mots de passe et identifiants.

Comme relevé par une nouvelle étude de Google liée aux méthodes des hackers, les applications tierces, qui pullulent régulièrement sur le Play Store, sont l’une de leurs principales astuces pour voler des identifiants et des mots de passe. C’est pourquoi les développeurs n’ont que 30 jours pour clarifier la situation. Le cas échéant, ils seront expulsés du store. Des milliers d’applications sont concernées par ce changement de politique. Que pensez-vous de la décision de Google ?

 

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Que Google commence déjà à vérifier les applis avant la publication sur leur Playstore, après il pourra donner des conseils, en attendant que Google se réfère à Apple, point.

    • No Nukes

      Bah pourquoi tu t’énerves mon bonhomme ?

    • RocknPizza

      bah il veut pas copier mon bonhomme . Philosophie Apple = ferme , Google = ouvert .

      • Pfelelep almost harmless

        Je ne sais pas où tu as vu ça.
        Google ferme tout et de plus en plus.

        • RocknPizza

          Bah oui , est ce que tu trouves des smartphones sur IOS autre que l’iPhone ? Bien sur y a des petits exclusivités à Pixel et d’autres marques sous Android pour différencier les marques

          • Pfelelep almost harmless

            C’est toi qui dis qu’Apple ferme quand Google ouvre, alors montre moi ce qu’il y a de plus ouvert sur un Androphone.
            C’est des trucs marrants comme le fait qu’un appareil dont le bootloader a été déverrouillé (même pas un appareil rooté!) devient incompatible avec certaines applis qui te fait dire ça?

          • Ostiny

            1. Tu peux télécharger ce que tu veux depuis internet, tu n’es pas limité au store (applis, musiques, etc…).

            2. Tu peux root un appareil avec Magisk, ça ne verrouille pas d’applications.

          • Pfelelep almost harmless

            Il faut donc s’affranchir de Google, c’est bien ce que je dis.

  • Bobinette24

    Perso j’ai une app sur le store qui se sert des services d’accessibilité pour lancer le multi tache, afficher les paramètres rapides, émuler le bouton back et afficher le menu démarrer. Et bah je peux vous dire que le mail de Google ne m’a pas fait plaisir.
    J’espère qu’ils seront quand même compréhensibles avec les apps qui ne se servent pas des services d’accessibilité spécialement pour les handicapés mais qui restent tout de même honnêtes…

  • Pfelelep almost harmless

    Ils vont virer toutes les applis Google alors?

  • Chris Kroo

    Depuis Marshmallow, je déconnecte tout ce qui semble « curieux » dans mes applications et si elles refusent de fonctionner, je désinstalle. Quasiment tout accepte les restrictions.

  • Julienjulolagum Julolagum

    En tout y as un truc de sûr les gars c’est que certaines applis demandes accès aux contacts photos musiques ect ect alors que elles ne sont pas dans le domaines genre réseaux sociaux, je me suis posé la question l’autre jour pour une applis pk me demande t’elle l’accès a tous le smartphone alors quelle n’en as pas besoins !!??

  • Markus

    Vont tout enlever en fait

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Youtube : une mise à jour pour s’adapter aux écrans 18:9 de nos smartphones !

Cette année, les smartphones équipés d’un écran d’un ratio de 18:9 ont débarqué en masse sur le marché. Si constructeurs et consommateurs s’accordent sur cette nouvelle norme, les applications, comme Youtube, doivent suivre la tendance et se mettre à jour. Qu’est-ce qui va changer lorsque vous regardez une vidéo sur l’application ?

Android Pay débarque en Europe mais snobe la France

Après l’Espagne, la Russie, l’Ukraine et la République Tchèque, la Slovaquie va avoir droit à Android Pay. Sortie également au Canada, à Taïwan ou au Brésil, elle se fait attendre en France, dont le marché n’a pour l’instant pas l’air d’intéresser Google.

4a40972b39ea2994f96effaa05896240SSSSS