Piratage : le site de téléchargement Extreme Download change d’adresse web !

Comme la plupart des sites de téléchargement illégal, Extreme Download change régulièrement d’adresse web. Ces mouvements réguliers visent à se protéger d’éventuelles mesures de blocage ordonnées par les autorités. Le 29 septembre dernier, le site a d’ailleurs une nouvelle fois migré sur une nouvelle URL, qui se termine cette fois par .pro. 

extreme download

Après le blocage des sites LibertyLand, StreamComplet et VoirFilms par les principaux fournisseurs d’accès internet de France, les gérants du site Extreme Download ont probablement préféré prendre les devants et déplacer leur plateforme sur une toute nouvelle URL. La méthode est courante chez les pirates : constamment traqués par les autorités, il s’habituent à rediriger régulièrement leurs utilisateurs sur une nouvelle adresse. C’est d’ailleurs la technique qui avait été utilisée par le site The Pirate Bay pour son retour en ligne.

Piratage : Extreme Download migre sur une nouvelle URL !

Les gérants du site Extreme Download redirigent donc leurs utilisateurs sur une adresse .pro, gérée par RegistryPro, propriété d’un registre irlandais. Selon Numerama, en mai dernier, le site avait déjà migré sur une autre adresse .one. Avant ça, la plateforme de téléchargement avait déjà usé de multiples extensions URL différentes, localisées dans de nombreux pays comme .in (Inde), .cc (îles Cocos) ou .co (Colombie). Le site est aussi disponible via des extensions génériques comme .com ou .net. Ces adresses redirigent donc tous vers la nouvelle adresse .pro. Comme vous l’aurez deviné, ces adresses sont des façons pour les pirates d’échapper aux autorités.

Considéré comme le digne successeur de Zone-Téléchargement, Extreme Download fonctionne donc comme un classique répertoire de liens. Les fichiers qui contreviennent aux ayants droits sont stockés sur des services externes comme Uploaded ou Uptobox. D’un point de vue du droit américain, les gérants du site ne risquent donc rien. Toujours selon Numerama, la situation est pourtant bien différente si les autorités françaises veulent s’en prendre à la plateforme…

Si vous vous servez régulièrement du site de téléchargement, vous ne verrez donc pas la différence. L’adresse initiale vous redirigera donc vers la nouvelle URL, comme ça a été le cas par le passé. Aux dernières nouvelles, les pirates n’ont communiqué aucune raison à ce énième changement d’adresse. Après la chute de T411, nul doute que les gérant d’un site de téléchargement illégal se montrent plus vigilants qu’à l’accoutumée !

Réagissez à cet article !
  • MIDORIJIN

    J’espère que celui-ci ne fermera pas, ça devient de moins en moins facile de trouver des bluray untouched de nos jours.

  • Et Sinon la publicité sur l’illégalité ? Je suis pas contre mais pas sur un site comme Phonandroid … Vous allez vous faire balancer pour publicité illégale et devoir payer une amende attention

    • Dans l’idée ils ne font que donner une information mais c’est vrai que je ne connaissais pas par exemple !
      (après je n’aime pas le DDL m’enfin, pratique quand même !)

      • Novaslash

        SckyzO n’a pas tort. Certes, ils donnent une information mais dans ce genre de cas, il aurait mieux valu que la nouvelle adresse ne soit pas donnée, au pire, rester évasif.

        Même si j’imagine bien qu’elle n’est pas très difficile à trouver, autant éviter de prôner l’illégalité car c’est ce que l’on pourrait reprocher.

      • tabo56

        S’il s’agit de donner une info, je peux donner l’adresse d’un trafiquants d’armes ? C’est une info aussi.

        • Envoie toujours, ça reste de l’information et donc bon à prendre.

  • Top, je connaissais pas ce site ^^

  • itachiuchiwa

    Sans extrême download & ZT je ne sais pas comment je ferais, j’espère que ces sites vont rester pour longtemps ! 1000 mercis à eux !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les jeunes et internet : découvrez les dernières tendances

Selon une nouvelle étude, les parents considèrent que leurs enfants sont autonomes sur internet en moyenne à partir de 14 ans. Cette nouvelle enquête permet de mieux appréhender le rapport des parents vis à vis d’internet et de leurs progénitures. Combien de temps un enfant passe-t-il sur internet ?

390c04b07507b51a223705d70a2ab3de//////////////