Pikachu débarque officiellement sur Android avec Pokémon Comaster

Le premier jeu Pokémon officiel sur Android ne sera pas Go mais Pokémon Comaster, un free-to-play développé par le japonais HEROZ en partenariat avec The Pokémon Company qui fera s’affronter Pikachu et ses amis dans une forme bien particulière.

En 2016, il va falloir nous préparer à voir débarquer de plus en plus Nintendo sur nos téléphones portables. Le constructeur qui bille en tête n’investissait que sur ses plateformes a désormais compris que ses licences avaient une bien trop grande portée pour se limiter à un matériel ne rencontrant plus le succès espéré.

Mais l’arrivée prochaine de Miitomi sur Android prépare le terrain d’une probable future domination de l’éditeur/développeur sur nos plateformes mobiles. Après tout qui arriverait à aller à l’encontre de licences comme Mario ou Zelda ?

Nintendo avait promis une star dans sa prochaine application… Et pour le coup il n’a pas déçu, puisque c’est plus d’une centaine de celles-ci réunies sous un seul nom qui débarqueront sur Android avec Pokémon Comaster.

Pour l’instant annoncé uniquement au Japon, il s’agit d’un jeu de réflexion développé par HEROZ en partenariat avec la Pokémon Company. L’éditeur plus habitué aux jeux d’échecs et de mah-jong a créé ici un jeu de plateau dans lequel il nous faudra collectionner des figurines représentant nos bestioles préférées pour les faire combattre.

Chaque figurine aura des habilités spéciales, et le jeu mettra en avant la notion d’intelligence artificielle selon l’annonce. Difficile d’imaginer comment cela se répercutera en jeu toutefois, en attendant de plus amples informations.

Il semble que le titre grillera la place de Pokémon GO, le jeu en réalité virtuelle de Niantic, comme premier jeu embarquant les monstres phares de Nintendo, celui-ci n’étant finalement pas encore prêt. A l’image de Miitomo arrivant sous peu, Pokémon Comaster sera un free-to-play proposant des achats in-app. Il permettra de jouer en solo comme en ligne.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Merci pour la fausse joie. Comme d’hab hein.