Pik : Google crée un format d’image révolutionnaire pour le web

Google développe actuellement un nouveau format d’image intitulé « Pik ». Ce nouveau format compressé est conçu pour devenir le nouveau standard sur internet, afin d’accélérer le temps de chargement des sites web.  

google pik format images compressé

En septembre 2010, Google annonçait WebP, un nouveau format d’images compressées conçu pour devenir le nouveau standard pour les images sur internet. La firme de Mountain View cherchait un moyen de réduire la taille des images sur la toile, afin d’accélérer le temps de chargement des sites web.

En effet, dans les pays comme la France, la vitesse de connexion internet est aujourd’hui suffisamment rapide pour compenser le ralentissement des chargements liés à la taille des images. En revanche, sur des marchés comme l’Inde, ou internet reste encore relativement lent, résoudre ce problème demeure un enjeu capital.

Sept ans plus tard, force est de constater que le projet n’a pas vraiment abouti, et pourrait presque rejoindre la liste des projets Google qui ont fait un bide total. Même si certains sites utilisent désormais le format WebP, y compris le Google Play Store, le format n’est pas très répandu. Pour cause, WebP était uniquement compatible avec le navigateur Google Chrome.

Pik : un format d’images compressé pour accélérer les temps de chargement de pages web

Aujourd’hui, Google réitère sa tentative avec Pik, manifestement pensé comme le successeur de WebP.  On ignore pour l’instant ce qui différencie Pik de WebP. ou des autres formats d’images couramment utilisés sur internet. En toute logique, seules les personnes qui téléchargent des images, par exemple pour faire du montage photo, savent quel est le format d’une image sur le web. Pour l’heure, Google précise seulement qu’il nécessite un processeur compatible avec les instructions AVX2 et FMA, de génération Haswell ou plus récent.

Le fichier GitHub précise également que Pik n’est pas un produit Google officiel. De toute évidence, Google en est le développeur, mais il semble que la firme ne souhaite pas encore le revendiquer ou assurer son support. Il est sans doute encore trop tôt pour garantir la qualité de ce format.

Le projet GitHub de regroupe simplement l’encodeur et le décodeur de Pik. Les utilisateurs avancés peuvent donc expérimenter ce nouveau format, mais Google demande de ne « pas l’utiliser pour une quelconque raison », car il est encore à l’étape de recherche initiale. Vous pouvez consulter le dossier GitHub de Pik à cette adresse.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !