Huawei s’allie à Peugeot, Opel et Citroën pour concevoir la voiture connectée du futur !

Maj. le 26 novembre 2017 à 14 h 24 min

PSA, le groupe français derrière Peugeot, Citroën et Opel, vient d’annoncer son partenariat avec le constructeur chinois Huawei dans le but de concevoir, main dans la main, la voiture connectée de demain. Le véhicule connecté imaginé par les deux entreprises sera équipé d’une plateforme et d’une interface conçue par Huawei, et pourrait débarquer en Europe dès 2020 ! 

huawei peugeot opel citroen

Les voitures connectées débarquent lentement mais sûrement sur le marché, et de nombreuses marques automobiles et dédiées à la technologie s’y intéressent. Dans les exemples les plus réussis et les plus répandus, citons Android Auto de Google, l’OS pour voitures. Du côté des géants de l’automobile, de nombreuses marques de voitures comme Audi, Toyota ou Chevrolet (et ses véhicules équipé de la data illimitée ) multiplient les innovations.

Peugeot, Citroën, Opel et Huawei veulent révolutionner la voiture connectée de demain !

Dans le domaine de la voiture connectée, Peugeot n’est pas non plus en reste. La célèbre marque française a annoncé début 2017 son intention d’intégrer une puce Snapdragon 820 dans ses voitures. Ce processeur doit servir essentiellement au streaming musical et vidéo et permettra aussi de lier votre smartphone à votre voiture connectée plus facilement qu’en bluetooth. Les premiers modèles équipés d’un processeur Snapdragon 820 ne débarqueront qu’en 2020.

En attendant, Peugeot et sa maison mère PSA ne se reposent sur leurs lauriers. Alliés à la firme chinoise Huawei, ils entendent bien révolutionner la voiture connectée de demain. Grâce à l’expertise de Huawei, PSA veut proposer sa propre plateforme. Comme vous l’aurez compris, l’entreprise veut pouvoir proposer une expérience utilisateur maison et ne pas devoir se reposer sur Android Auto ou sur un OS partagé avec d’autres constructeurs.

Aux dernières nouvelles, la voiture connectée imaginée par PSA, qui détient aussi Citroën et Opel, sera équipée de la plateforme CVMP- Connected Vehicle Modular Platforme. Il s’agit d’une plateforme basée sur les outils Ocean Connect de Huawei, dédiés par exemple au traitement des données et au travail en réseau dans le nuage. Disponible sur les voitures chinoises dès 2018, cette plateforme révolutionnaire ne débarquera malheureusement chez nous qu’en 2020.

Concrètement, grâce à cette plateforme, il sera possible de mettre à jour en ligne le logiciel de votre voiture, d’obtenir des infos sur le trafic, les conditions de circulation et la météo. Rien de bien révolutionnaire jusqu’ici mais là où Huawei va plus loin, c’est que grâce à sa plateforme, vous pourrez contrôler certaines fonctions de votre voiture à distance, via votre smartphone. Vous pourrez ainsi contrôler son niveau de charge, préchauffer l’intérieur avant un long trajet hivernale, effectuer le diagnostic de votre voiture, pour contrôler si tout est en ordre, ouvrir ou fermer ses fenêtres,… Cerise sur le gâteau : vous pourrez même géolocaliser votre voiture grâce à votre smartphone ! Pratique en cas de vol et si vous oubliez souvent votre place de parking.

PSA ne compte pas s’arrêter là. L’entreprise veut aussi que sa future voiture connectée soit dotée d’un assistant vocal intelligent, à l’image du Google Assistant, de Siri ou de l’Amazon Alexa. Aucune précision n’a encore été apportée à ce sujet. Avec cette nouvelle alliance, Huawei rejoint la longue liste des marques de smartphones impliquées dans le développement de la voiture connectée, comme LG et Samsung.

citroen

opel

peugeot
Réagissez à cet article !
  • Adarion 29

    Je suis pas sur que ce soit très judicieux de mettre encore plus de techno chinoise chez Peugeot

    • Parce que ce n’est pas fiable ?

    • Aldwyr

      Tu sais… On disait la même chose des japonais quand ils passaient par dessus la crise des années 70…
      Maintenant, on ne jure que par leur technologie…
      Les chinois suivent exactement le même principe.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les voitures autonomes pourraient sauver 500 000 vies en 30 ans !

Malgré les craintes des automobilistes en matière de sécurité, les voitures autonomes pourraient sauver de nombreuses vies en réduisant le nombre d’accidents de la route. De 2020 à 2050, les voitures sans chauffeur pourraient bien épargner 500 000 vies humaines !

Voitures autonomes : Uber va s’offrir 24 000 Volvo d’ici 2021 !

Le géant du VTC vient de signer un accord avec Volvo : entre 2019 et 2021, le constructeur automobile suédois va fournir jusqu’à 24 000 SUV autonomes à Uber . Avec cette flotte de voitures sans chauffeur, Uber entend bien révolutionner à nouveau le monde du transport urbain.