Pelican Imaging : faites la mise au point après avoir pris votre photo

Maj. le 25 septembre 2014 à 21 h 02 min

La société Pelican Imaging s’apprête à sortir un système d’imagerie plénoptique adaptable à des smartphones.

Le plénoptique c’est quoi? Vous connaissez le principe, ou plutôt le résultat d’un imitation du principe. Ce résultat, c’est les photos sur lesquelles vous pouvez choisir où est fait le point après qu’elles aient été prisesCette fonction avait été vue sur des smartphones tels que le Galaxy S5 mais en trichant. Pour ce dernier, le principe est tout simple ; le téléphone prend plusieurs photos sur lesquelles le point n’est pas toujours fait sur le même plan, elles sont ensuite combinées pour que l’on puisse choisir.

Pelican Imaging

Une fonction ressemblante est également présente sur le HTC One M8, mais est pour le coup beaucoup plus rudimentaire. Avec la véritable méthode, c’est par l’interpretation de plusieurs axes de prise de vue que le software peut reconstituer l’image dans son volume. Il est alors « facile » de choisir comment faire le point dedans, comme si le plan était encore devant nous dans toute sa tridimensionnalité.

Dans les faits, c’est la société Lytro qui avait vraiment lancé la démocratisation du procédé (abordé à l’origine par Adobe). Le système Lytro repose sur une lentille multiple projetant différents axes de l’image sur un capteur. La conséquence c’est qu’il faut des capteurs avec énormément de pixels pour n’avoir une photo que faiblement définie.

Contrairement à Lytro, Pelican utilise une série de plusieurs objectifs avec un capteur derrière chacun d’entre eux. Concrètement, c’est comme ci il y avait plusieurs appareils photos capturant en même temps. Cette structure permet notamment d’avoir un appareil de plus petite dimension, adapté aux smartphones.

Chacun de ces objectifs prend une photo de la scène avec la meme profondeur de champ. Alors le software de Pelican les combine en une image complete ayant des informations de profondeur. Aucun point n’est fait à ce moment là, toutes les photos sont totalement nettes.

Ce qu’on comprend donc, c’est que pour les cas Lytro et Pelican, les appareils enregistrent vraiment les informations du volume du plan. Comme virtuellement, ce volume existe, les images obtenues permettent de refaire le point après la prise de vue mais aussi de jouer avec la profondeur de champ. C’est à dire la distance qu’il y a entre le premier point net et le dernier point net.

Pour la petite leçon, en photographie, le point se réparti toujours sur trois zones, une première zone de flou, une zone net (c’est elle, la profondeur de champ) et à nouveau une zone de flou. Sur du materiel optique, lorsqu’on change certains paramètres (l’ouverture focale ou la taille de l’objectif) on change la taille de cette profondeur de champ. Grâce à l’enregistrement du volume de la scène, on peut donc décider a posteriori de la taille de cette profondeur de champ.

Pour ce qui est des performances, le procédé de Pelican Imaging est très satisfaisant ; La série d’objectifs mesure moins de 3mm d’épaisseur et peut prendre des vidéo en 1080p à 30 fps et des photos de 8 megapixels. La question qui se pose, c’est celle de l’utilité. Nous répondrons que mis à part des cas très précis qui nous sont assez mystérieux, tout cela est assez anecdotique. En revanche, la performance technique et intellectuelle dont témoigne ce principe est impressionnante, et c’est aussi ce plaisir, le progrès.

Via

Réagissez à cet article !
  • Atlas

    Ravi de voir que la miniaturisation de cette technologie avance. Vivement qu’on ait cela sur nos téléphones!

  • Valou LeTroll

    Je me souviens d’un appareil photo comme ça, il est tout rectangulaire, le lytro 16 je crois. M’enfin rien a voir avec le téléphone

    • emmanuel milcent

      C’est la même technologie optique, et le site Les Numériques l’a testé, bof !!! Peut être que la nouvelle version qui arrive sera mieux (mais le prix, oups, 1500 euros au démarrage, ça fait mal pour une techno encore mal maîtrisée).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La redevance TV, universelle dès 2018 ?

La redevance TV sera-t-elle universelle à partir de 2018 ? C’est en tout cas l’un des chantiers voulus par le gouvernement d’Emmanuel Macron. L’exécutif prévoirait de lancer d’ici l’été une réforme majeure de l’audiovisuel public. Outre cette taxe qui touchera donc aussi…

Asus Transformer Mini : le premier PC portable Windows 10 4G « Always Connected » débarque

Asus lance le Transformer Mini, le premier PC portable 2-en-1 4G débarque en Europe, voyons sa fiche technique en détail. Cet ordinateur portable possède comme particularité d’avoir un écran détachable afin qu’il puisse être utilisé comme une tablette. Fonctionnant sous Windows 10, les adeptes du système d’exploitation de Microsoft peuvent jouir de la fonction “Always Connected”.