Peek : le kit pour smartphone qui révèle les maladies oculaires !

Date de dernière mise à jour : le 18 avril 2016 à 22 h 20 min

Beaucoup de personnes dans le monde n’ont pas notre chance et ne peuvent guère disposer de soins adéquats lorsqu’ils souffrent de déficiences visuelles. Bien souvent, ces soins sont bien trop chers pour que ces personnes malades puissent profiter de la compétence de nombreux médecins.

Pour répondre de cette injustice, une équipe de chercheurs a pris la décision de développer Peek, un kit pour smartphones Android, capable de réaliser une série d’analyses ophtalmologiques et révéler les maladies oculaires des patients atteints de troubles visuels, ou à l’extrême de la Cataracte.

Peek maladies oculaires
Un kit pour changer son smartphone Android en outil ophtalmologique !

Avec Peek, votre smartphone devient ophtalmo

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il existe des centaines de millions de personnes qui souffrent de ces déficiences visuelles tandis que 9 personnes sur 10 vivent dans un pays en voie de développement et ne peuvent accéder aux soins nécessaires, qui s’avèreraient pourtant efficaces dans 80% des cas.

C’est alors équipé du fameux kit Peek et d’un petit panneau solaire (pour la batterie du téléphone) que les médecins viennent dorénavant en aide aux patients atteints de trouble de la vue. Vous l’aurez compris, c’est une manière largement moins coûteuse et qui rend donc accessible les premiers diagnostics aux personnes démunies.

Smartphone ophtalmo

Par ailleurs, les examens pouvant être effectués sont complexes. Peek se compose d’une application Android et d’un adaptateur qui se fixe directement sur l’appareil photo. Avec cela, il est possible de soumettre les yeux des patients à différents tests :

  • Acuité ou champ visuel
  • Sensibilité au contraste et à la couleur
  • Analyse pour déceler la Cataracte
  • Imagerie rétinienne pour ausculter le fond de l’oeil
  • Etc…

De plus, l’application fonctionne de pair avec Google Maps et la géolocalisation pour optimiser les campagnes de traitement et établir des cartes sur les personnes affectées. Le gros point positif de tout cela, est que les chercheurs testent actuellement le kit au Kenya dans des conditions réelles et ont pour projet d’améliorer celui-ci en vue de pouvoir analyser l’avant de l’oeil et pousser plus loin les possibilités des examens ophtalmologiques.

Un geste que nous ne pouvons qu’apprécier et saluer, quand on sait que beaucoup de personnes dans le besoin n’ont même pas les moyens de vivre en bonne santé, tandis que d’autres se noient dans le confort et trouvent encore et toujours à se plaindre de leurs conditions de vie.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
715aee2e25cfff5ba3c1246d5dab4e9f)))))))))))))))))))