Le PDG d’Orange accuse Free de faire de « l’intox » et tacle Xavier Niel !

Le combat auquel se livrent les différents opérateurs continue. Aujourd’hui c’est le PDG d’Orange, Stéphane Richard qui donne sa vision de l’avenir et qui en profite pour tacler Free et son truculent patron, Xavier Niel.

Aujourd’hui, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a donné sa vision du futur de la téléphonie mobile en France. Contrairement à Xavier Niel, il n’envisage pas l’avenir à quatre mais trois opérateurs. Selon lui, l’arrivée de Free sur le marché n’a pas été bénéfique pour les opérateurs, bien au contraire.

pdg orange accuse free intox xavier niel

Les marges ont énormément baissé et figurent parmi les plus faibles d’Europe. Revenir à trois opérateurs semble pour lui inéluctable, et les différentes offres de rachats de Bouygues Telecom ou de SFR en sont la preuve. Les investissements pour offrir une meilleure qualité de service aux clients sont lourds et même si selon lui Orange peut tenir la distance du fait de sa position de leader ce n’est pas le cas de tout le monde.

Il ne faut pas se laisser intoxiquer par les discours de certains : « circulez, il n’y a rien à voir, ça ne se fera pas sans nous, c’est moi qui donne le la, je n’en ai pas besoin, etc», des propos somme toute pas très modestes – Stéphane Richard, PDG d’Orange –

Il s’oppose donc totalement au discours de Xavier Niel qui de son côté soutien l’idée d’un marché à quatre opérateurs jugé meilleur pour les consommateurs. Stéphane Richard accuse même le trublion du mobile de faire de l’intox et de manquer d’humilité.

Car Xavier Niel estime que pour passer à trois opérateurs, il faudrait que Free propose de racheter un concurrent, ce qu’il ne semble pas disposé à faire. Bouygues Telecom, dont le potentiel rachat a finalement été annulé, a d’ailleurs pris des mesures pour s’adapter à ce marché à quatre opérateurs.

Dans tous les cas de figure, nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce débat sur un avenir à trois ou quatre acteurs sur le marché de la téléphonie. Le moins que l’on puisse dire c’est que Stéphane Richard a réglé ses comptes avec son concurrent mais aussi son partenaire.

Via

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Faut pas se leurrer, mais Richard a malheureusement raison, tôt ou tard on repassera à 3 opérateurs c’est sûr, question de rentabilité, et puis faut bien rendre des dividendes aux actionnaires…
    Ceci dit, ce qui m’énerve est qu’Orange a mis les bouchées double pour atteindre le même niveau de couverture 4G que Bouygues, et qu’il se repose sur ses lauriers depuis que son but est atteint. Et en même temps, il ne se passe rien en dehors des grands axes où on doit se contenter d’un réseau en Edge, pas super pratique quand on fait de la rando, du VTT hors des sentiers battus.

    • Axos

      Je pense pas que ce soit rentable de mettre une antenne en pleine forêt.

    • joe2x

      C’est déjà pas mal d’avoir de la Edge quand on fait de la rando. J’imagine que tu te rends pas compte que tu bénéficie d’un compte assez certain.

      Tu es dans un coin reculé pour prendre un bon bol d’air et tu as la possibilité d’avoir un accès internet. C’est certe pas de la 3G/H mais de la Edge pendant une randonnée, ce n’est pas une mère à boire.

      Il faut prendre connaissance des plans d’actions de Orange mais je dirais qu’en France, il poursuis son avancé dans la fibre

    • joe2x

      Sinon en parlant de rentabilité, tu as tout à fait raison. Auparavant, le marché des télécom était un secteur qui payait pas mal avec pas mal d’avenir maintenant mieux vaut se diriger vers d’autres secteurs.
      La facturation dans les télécoms est maintenant devenu très très faible en tant qu’indep

  • User420

    Repasser à trois opérateurs, certes, mais ça ne veut certainement pas dire que Free ne fera pas partie des « survivants ».
    Et puis, c’est bien beau tout ça, mais qui fusionnerait avec qui ? On a déjà été à deux doigts d’un rapprochement Bouygues/SFR (4 à 3) mais Numéricable en a décidé autrement. On a eu des rumeurs sur Bouygues/Orange, au quel cas il aurait fallu réajuster la balance niveau autorité de la concurrence.
    Le seul pion à pouvoir bouger, à mon sens, c’est Bouygues. SFR racheté, Orange reste Orange, Free se porte à merveille et XN a même annoncé continuer la guerre des prix cette année… !

  • erzvzrev

    Free devrait agrandir leur réseau 4G au lieu de penser qu’au prix, certes ils ont fait baisser le prix, mais il sont quand même 3 ème sur 4 pour le réseau 4G…

    • luffy

      ouais 3ème sur 4 pour un opérateur qui à peine 3 ans c’est pas mal alors que sfr qui a escroquer ses client pendant des années est bien loin

      • Tony

        Oui mais pour la 4G ils ont eu leur licence en même temps, et free a été largué par bouygues certes avec refarming 1800 mais surtout orange, qui s’est débrouillé sans refarming. Et oui free n’arrive pas la cheville d’orange en déploiement réseau

    • Philippe Pauporte

      il faut pas oublier que leur réseaux n’e que 3 ans ! combien les autres déjà ?

      • tony

        Leur réseau 4G ont 2ans, donc bon, tout le monde était sur la même ligne de départ, on voit ceux qui ont les reins solides

    • Poopyx

      Leurs réseaux à a peine 3 ans, donc je pense que d’ici 2 ans ou plus ils seront au même niveau que les autres.

      • tony

        en 4G tu peux rever.

        • Poopyx

          Ah bon ? Ca veut dire qu’en ce moment même je suis dans un rêve ?

  • 3:16

    enculés de modo

  • luffy

    moi ce que je sais c’est que grâce à free les prix ont bien baisser et pour ça merci free

  • kakek

    Heuuu …. ca marche pas votre article :

    « Selon lui, l’arrivée de Free sur le marché n’a pas été bénéfique pour les opérateurs, bien au contraire. » […] « il s’oppose donc totalement au discours de Xavier Niel qui de son côté estime qu’un marché à quatre opérateurs le meilleur pour les consommateurs.  »

    Ce n’est pas du tout incompatible. En, c’est même totalement logique. Le passage a 4 opérateur a obligé les opérateurs a baisser leur marges pour offrir de meilleurs tarifs aux consommateurs. Ce qui est bon pour les consommateur et mauvais pour les opérateurs.

    • Romain Vitt

      En effet la nuance a été mal exprimée, c’est rectifié ;)

    • joe2x

      Oui mais l’article parle justement de rentabilité et d’investissement (j’imagine dans l’infracstructure, ..)

      C’est bien beau de proposer des tarifs bas mais il faut que l’entreprise investisse aussi et ce point dont traité l’article

  • Romain Vitt

    Personne ne se la pète sur Phonandroid. C’est bien la première fois qu’un lecteur nous fait ce genre de remarque. Vous voyez nous savons donner la parole à chacun. En revanche pour la vulgarité nous ne devons pas en avoir la même notion. Il n’y qu’à voir votre second commentaire.

    • Oignons

      En même temps quand on a 12 ans..

      • 3:16

        vu ton pseudo tu as 8 ans toi

    • 3:16

      plein de gens se plaignent de la censure abusive

  • sudden

    Regarde toi et fais ton auto critique avant de jouer les gosses et faire ouin-ouin…
    Plutôt toi pour qui te prend tu pour oser te plaindre alor que tu n’a aucun respect vu ton autre post…

    • 3:16

      j’étais enervé dans l autre post
      l’autre post sur charlie hedbo a été censure, 0 vulgarité

      • Poopyx

        C’était de l’apologie au terrorisme ? (j’avais pas vu)

  • pcast

    si je paye moins cher aujourd’hui c’est grâce à free, surement pas à Môssieur Richard !
    Ce qui se passera dans 5 ou 10 ans, je m’en tape, je vis au jour le jour.

    • SmileBox

      Remercie Free mais qu’en sera t’il quand dans dix ans, le service ne pourra plus être assuré faute de moyens par les opérateurs? Entretenir et étendre les réseaux est une étape très coûteuse et les clients sont de plus en plus exigeants tout en voulant des prix toujours plus bas. A force de vouloir le beurre, l’argent du beurre et la crémière, il arrive un moment où l’on n’a aucun de tout ça puisqu’il n’y a plus de crémerie.
      Ouvrir à la concurrence c’est beau, mais regardez ce qu’il s’est passé en Angleterre avec l’ouverture côté ferroviaire. Les accidents ont augmenté considérablement et l’entretien devenu laborieux…

      • pcast

        Franchement est-ce que tu pourras dire dans 10 ans, je serai là pour voir? je te le souhaite vivement.

  • Flo

    Mais lol qu’il se taise ce blaireau..
    « Selon lui, l’arrivée de Free sur le marché n’a pas été bénéfique pour les operateirs bien au contraire  »

    Mdr tu m’étonne il a du perdre du ÇA ce pauvre type depuis que free est arrivé et qu’il s’est vu contraint de baisser ses prix.. rahlala rien que pour ça orange n’est pas prêt de me revoir !! 69€ par mois 3h par mois appels sms gratuit illimité le week-end 5go en 2011 mdr..

    • Poopyx

      Dommage que ce Richard est toujours a la tête d’Orange, mais même sans lui je vois pas Orange changé comme ça

      • tony

        Vous voulez quoi, qu orange ne couvre rien du tout? aucune campagne?
        Quelle mentalité
        Free sans orange, vous n auriez presque pas de réseau, dc remercions orange de louer son réseau pour capter, ils etaient pas onligé d’accepter, et sans orange, free n aurait meme pas 3 millions d’abonnés.

        • Poopyx

          Ou est ce que j’ai dit ça ?

  • Benoît Blas

    Vive free … orange pourries ! :)

    • tony

      Sauf que sans orange, free n’existerait pas (itinérance)
      C’est un peu la mère de free mobile, donc critiquer ne sert a rien

  • magalie45

    Les pdg de orange c’est pas mieux pendant 20ans ils ont volés les gens avec des forfaits mobiles illimités à 100euros. Les gens oublient vite …

    • tony

      Volé non, t etais pas obligé d y souscrire, donc c est pas du vol
      Si free etait arrivé en 2005 ils n auraient pas fait d illimité mobile, car le cout des terminaisons d appel était trop chère.
      Faut se renseigner un peu

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR abandonne son plan pour fibrer la France

Le Secrétaire Général du groupe SFR, Régis Turrini, a officiellement confirmé que l’opérateur renonce à couvrir entièrement le territoire français en Très Haut Débit d’ici 2025. Une décision attendue tant le groupe est à l’agonie.