Le PDG de Bouygues accuse les conditions inacceptables de Free pour l’échec du mariage

Alors que le mariage entre Orange et Bouygues Telecom est désormais définitivement enterré, le PDG de Bouygues Telecom est revenu sur celui-ci dans le magazine papier Challenges et accuse un autre opérateur d’avoir posé des « conditions suspensives inacceptables » ayant poussé à son échec.

Olivier Roussat, PDG de Bouygues

L’actualité qui aura chamboulé le secteur des télécoms français en ce début d’année n’a été nulle autre que le mariage d’Orange et de Bouygues Telecom, qui aura concerné l’intégralité des acteurs français invités à la table des négociations.

Les camps étaient extrêmement divisés sur la question, certains avançant qu’un retour à un marché à 3 opérateurs aurait rendu le réseau plus performant tandis que la crainte majeure du camp opposé argumentait sur l’augmentation probable des tarifs.

Pour les opérateurs toutefois, c’était sans conteste possible une occasion en or. Ce qui explique pourquoi SFR, Free Mobile et Orange seraient revenus supplier Martin Bouygues même après cet échec, qui se sera toutefois montré inflexible.

Interrogé par le magazine Challenges, le PDG de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, est revenu sur les conditions de cet échec. Pour lui, une chose est claire : « l’un des acteurs s’est mis à rajouter des conditions suspensives inacceptables » à cet accord, qui l’aura fait capoter.

L’identité de cet opérateur mystère ne fait toutefois aucun doute, puisque Martin Bouygues aura fait preuve de moins de langue de bois que son confrère en accusant directement Xavier Niel de Free pour cet échec. Le PDG reste toutefois confiant sur le futur.

Il indique ainsi que Bouygues Telecom est « structuré pour résister », et que les 550 managers de l’opérateur se sont rassemblés pour retrouver leur force après cette période très tendue pour eux. Remonter de la pente sera toutefois difficile, et l’opérateur a déjà annoncé une probable hausse des prix dans le futur afin de couvrir le manque d’investissement sur les réseaux.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !