Le PDG de Bouygues accuse les conditions inacceptables de Free pour l’échec du mariage

Alors que le mariage entre Orange et Bouygues Telecom est désormais définitivement enterré, le PDG de Bouygues Telecom est revenu sur celui-ci dans le magazine papier Challenges et accuse un autre opérateur d’avoir posé des « conditions suspensives inacceptables » ayant poussé à son échec.

L’actualité qui aura chamboulé le secteur des télécoms français en ce début d’année n’a été nulle autre que le mariage d’Orange et de Bouygues Telecom, qui aura concerné l’intégralité des acteurs français invités à la table des négociations.

Les camps étaient extrêmement divisés sur la question, certains avançant qu’un retour à un marché à 3 opérateurs aurait rendu le réseau plus performant tandis que la crainte majeure du camp opposé argumentait sur l’augmentation probable des tarifs.

Pour les opérateurs toutefois, c’était sans conteste possible une occasion en or. Ce qui explique pourquoi SFR, Free Mobile et Orange seraient revenus supplier Martin Bouygues même après cet échec, qui se sera toutefois montré inflexible.

Interrogé par le magazine Challenges, le PDG de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, est revenu sur les conditions de cet échec. Pour lui, une chose est claire : « l’un des acteurs s’est mis à rajouter des conditions suspensives inacceptables » à cet accord, qui l’aura fait capoter.

L’identité de cet opérateur mystère ne fait toutefois aucun doute, puisque Martin Bouygues aura fait preuve de moins de langue de bois que son confrère en accusant directement Xavier Niel de Free pour cet échec. Le PDG reste toutefois confiant sur le futur.

Il indique ainsi que Bouygues Telecom est « structuré pour résister », et que les 550 managers de l’opérateur se sont rassemblés pour retrouver leur force après cette période très tendue pour eux. Remonter de la pente sera toutefois difficile, et l’opérateur a déjà annoncé une probable hausse des prix dans le futur afin de couvrir le manque d’investissement sur les réseaux.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Fraise

    Personne ne s’est dit que Free ne voulait pas d’un rapprochement entre 2 opérateurs et que la situation à 4 lui était profitable ? Et par voie de fait, ils feraient tout pour saboter une quelconque opération ?

    • Lucas

      bah non… lui aussi il subit d’un marché à 4. La preuve, il ne fibre pas du tout car il n’a plus les moyens d’investir là dedans. C’est juste que Niel veut toujours être le grand gagant et jamais prendre des risques

      • Fraise

        Jamais prendre des risques ?
        C’est vrai qu’arriver sur un marché déjà établit, monter un réseau (n’en déplaise à certains) tout en flinguant le dit marché au niveau tarifaire, c’est du tout pépère…

        • Antoine

          ça l’est lorsque l’ARCEP oblige les autres opérateurs à louer leur infrastructure à un tarif régulé au profit de FREE, ça l’est lorsque FREE reçoit des fréquences pour la 3G gratuitement de la part de l’ARCEP, ça l’est lorsque FREE déploie un minimum d’infrastructure et se contente de se servir des autres ;)
          Free a pris 0 risque, je confirme

          • crachoveride

            Cte mauvaise fois ^^ Free reçoit des fréquence pour la 3G gratuitement mais ce qu’il ne faut pas lire parfois … rien n’est gratuit même pour free. Je suis curieux de voir ou tu as vue que c’était gratuit. Free n’a pas plus d’aide sur le mobile que Bouygues sur le fixe si tu te renseigne un minimum, l’itinérance il l’a paye et bien chère. Confirmer que Free a pris 0 risque est juste de la pure mauvaise fois ou de l’ignorance total du sujet.

      • mouik-mouik

        C’est vrai qu’en devenant opérateur fixe puis opérateur mobile, Free n’a jamais pris de risque… C’est toujours amusant de lire les commentaires anti-[n’importe quelle société] :)

        • lucas

          XN est un entrepreneur. S’il a décidé de rentrer sur ce marché c’est qu’il sait qu’il peut s’y faire facilement et ça s’appelle l’ARCEP. le job de l’ARCEP est de faciliter la vie de tous les opérateurs. Il a donc profiter un max d’aide, et jusqu’à maintenant il continu d’en profiter. Donc non il a pris 0 risque.

          Je n’ai rien contre Free, je suis client free… mais parfois il faut être réaliste. Si Free prend des risques, alors pourquoi il sous-traite un max de ses services ? pourquoi il utilise le réseau des autres ? pourquoi a-t-il 0 boutiques ? avoir un minimum d’infrastructure = prendre un minimum de risque car à tout moment il peut réduire ses tarifs puisqu’il n’a aucun coût fixe.

          • mouik-mouik

            Donc Free utilise le réseau DES (???) autres opérateurs pour l’ADSL ? Première nouvelle… Free a profité de la possibilité d’avoir un dégroupage total et a installé son propre réseau ADSL. On ne peut pas en dire autant de Bouygues par exemple.
            Le seul coup de pouce que Free a, c’est sur le mobile, et malgré tout ce que les anti-Free peuvent dire : si, Free déploie son propre réseau. Pourquoi ? Parce qu’il n’a aucun intérêt (et ne peut de toute façon pas… il a pris des engagements auprès de l’ARCEP justement) à rester sur le réseau de Orange.
            Si on regarde un peu, Orange, SFR et Bouygues se sont plusieurs fois pris des mises en demeure car ils ne respectaient pas le calendrier de déploiement de 3G qui était prévu. Free n’a jamais été en retard pour l’instant :)
            Pour un opérateur qui ne finance pas son réseau et qui ne fait que profiter du réseau DES (??? il n’a d’aide que d’Orange sur la 2G et 3G et il paie pour ça, c’est pas gratuit…) autres opérateurs je trouve ça amusant :)

            pourquoi il sous-traite un max de ses services ? => quels services sont soustraités ? la hotline, filiale de Iliad (maison mère de Free, pour rappel…)
            Il y a plusieurs sites de hotline qui sont en France. On ne peut pas en dire autant pour les concurrents. La Freebox est fabriquée uniquement en interne. Les techniciens itinérants sont une société filiale de Iliad.

            Pourquoi il utilise le réseau des autres ? => uniquement sur le mobile, et c’est temporaire. Sinon SFR et Bouygues ne prennent pas de risque, ils louent 90% du réseau ADSL (Bouygues loue à Completel de mémoire).
            Et Bouygues et SFR vont mutualiser leurs réseaux mobiles, donc ils ne prennent pas de risque ?

            Pourquoi a-t-il 0 boutiques ? => déjà il n’a pas 0 boutiques, c’est faux, il en ouvre. Et à la base il a décidé de se faire uniquement en dématérialisé pour minimiser les coûts. C’est pas parce que Free ne fait pas comme les autres qu’il ne prend aucun risque.

            En se lançant dans l’ADSL et dans le mobile, il n’avait pas du tout la certitude d’y arriver. Il y arrive en gérant les coûts d’une façon différente que les 3 autres. Par exemple en n’ayant pas trop de boutiques, en gérant le maximum en interne.

          • Sans parti

            Je crois que free est ou à été sur les équipements sfr a moment donné en ADSL. J ai beaucoup ris sur le 90% donc si tu as une source fiable récente hésite pas à mettre le lien. Pour les hotlines je crois que chaque opérateur à des centre en France et à l étranger. Pareil j aimerai bien que la source soit citée histoire que l on sache qui n a aucun centre en France. Je suis de nature curieuse ^^

          • mouik-mouik

            « Je crois que free est ou à été sur les équipements sfr a moment donné en ADSL » : source ? :) Après tout on peut sortir les mêmes réponses quand on est en manque d’argument.
            Pour le fait que Bouygues loue une majorité de son réseau est connu, voir le lien ariase de « sans parti » juste en dessous et ma réponse qui vient de son site…
            Pour la hotline oui j’ai pu me tromper.

          • Sans parti

            Pour le dégroupage j ai fais attention à mettre au conditionnel. Ne trouvant pas de sources le confirmant il doit effectivement s agit d une erreur de ma part. Mea culpa. Je ne dis pas qu’ il n y a pas de location d une partie du réseau chez Bouygues juste que 90% me semble un peu ( ou beaucoup exagéré) quand on compare le volume de nra dégroupé vs le parc possédé par ces opérateurs. De toute façon à mon sens le grand perdant de l histoire n est ni Free / Bouygues ou Orange mais plutôt sfr qui est endetté et à vu une fuite importante de clients d après les derniers chiffres qu’ ils ont communiqué.

          • Sans parti

            Pas dégroupage je voulais dire location sfr. La soirée va être longue…

          • mouik-mouik

            Vu qu’on critique Free de louer le réseau d’Orange, on peut critiquer Bouygues de faire principalement de la location de réseau fibre et peu investir dans son propre réseau ADSL, non ? Du coup j’ai le droit de dire : il est facile de rattraper son retard en se basant sur le réseau des autres alors que Free a fait son réseau ADSL tout seul :)
            Pour les 90% sauf erreur, et merci de me dire si je me trompe mais d’après le lien Ariase : Bouygues a 6936 NRA, mais n’a en propre que 685 dégroupés, ça fait combien de %

          • joe2x

            N’oublie pas aussi le coup de pousse de l’ARCEP quand Free s’est mis à l’ADSL en 2002.
            Crois que tu que Wanadoo et Club Internet n’était pas capable de proposer l’ADSL pour 30€ au lieu des 45€ qu’il proposait? Qu’il ne pouvait pas tenir la cadence des 30€ de Free?

            Si pas d’ARCEP, Free n’aurait jamais pu décoler en 2002

          • mouik-mouik

            hum… si Wanadoo et ses amis concurrents pouvaient faire de meilleurs prix, mais ce n’était pas dans leur intérêt, vu qu’il s’étaient entendus sur les prix, je le rappelle ils ont reçu des amendes pour ça.

      • Fraise

        Et le marché à 4,il ne le subit pas, il l’a provoqué.

        • lucas

          en effet il l’a provoqué, mais il subit aussi puisqu’il ne fibre pratiquement rien. Il n’a pas assez d’argent.
          Pk fait-il des ventes privées ? parce que c’est papa noel et il fait des cadeaux aux client ? non… il fait des ventes privées pour gagner des clients !

          • mouik-mouik

            Donc SFR est aussi pourri, Bouygues aussi, puisqu’ils font aussi des ventes privées. Ca ne veut pas dire que Free n’a pas de client, il déclare en gagner toujours plus à chaque trimestre, c’est juste que comme n’importe quelle société, il s’arrange pour en avoir plus.

          • joe2x

            Si ma mémoire est bonne, ils ont été les premiers à le proposer. SFR le fait je crois que depuis le rachat avec Numéris et sa dégringolade.

          • mouik-mouik

            Sauf que moi cela ne me choque pas les ventes privées de Free ou des autres d’ailleurs…

          • Lucas

            Non mais tu loupes mon point. Je dis quil subit la concurrence dur à 4 puisqu’il fait des ventes privées pour gagner des clients. Si la concurrence n’était pas rude il n’aurait pas besoin d’en faire car le gâteau sera coupe en 3 au lieu de 4.
            Donc lui aussi il préfère une consolidation car ca lui permettra d’arrêter de faire des ventes à perte.

          • crachoveride

            Impossible pour eux de vendre à perte, c’est formellement interdit par la lois pour toutes entreprises, quelque soit la situation, je n’ai plus le chapitre exacte mais c’est dans la loi.

    • Goultard

      il aurait était obligée de reprendre un plus gros nombre de boutique 400 il me semble qu’il cherche a en avoir 100 contre des antennes bien sure boutique qu’il aurait était obligée de conservé ce qui fait un sérieux argument contre

  • Lochheart

    550 managers…

    Ils sont serieux chez Bouygue Télécom ??? :|

    Le problème de structure il vient clairement de chez eux !

    • Lucas

      Dans une entreprise de 7000 salariés ? Non dsl tu t’y connais rien

  • mouik-mouik

    « Contrairement aux autres opérateurs, Free installe ses propres équipements DSLAM dans les noeuds de raccordement qu’il dégroupe. Free est le second FAI français en terme de dégroupage ADSL. »
    « Arrivé fin 2008, Bouygues Télécom a rattrapé son retard et dispose aujourd’hui d’un réseau en propre de 685 NRA dégroupés.Il loue aussi plusieurs milliers de DSLAM à des réseaux d’initiative publique gérés par Axione et SFR Collectivités notamment. »
    Donc Free investit dans du réseau fibre pendant que Bouygues investit dans une location de réseau.

    • joe2x

      Et oui, donc tu confirmes que Free vient juste de se reveiller pour déployer la fibre. Ils sont très en retard la dessus par rapport aux autres comme SFR (je parle du SFR ancien avec la vrai fibre il y a 1-2 ans)

  • bibousiq

    Franchement, ils ne se rendent pas compte d’être ridicules en rabachant toujours les mêmes histoires à l’encontre de Free ? C’est fatiguant, à force…

  • Lightner

    Je l’avais dit que cela retomberait sur Free.
    Cher client nous allons devoir augmenter nos tarifs mais ce n’est pas notre faute c’est celle de Free.

  • mouik-mouik

    Ok ils sont à plus de 1000 maintenant. Mais Free développe aussi son réseau d’antennes, donc pourquoi cela dérange quand c’est Free ?
    Et ne me dites pas « non mais Free ne développe pas son réseau mobile », c’est faux. Pour avoir la licence mobile, Free a pris des engagements de développement, et jusqu’à présent a toujours été dans les délais. Comme je l’ai dis dans un autre message, ça n’était pas le cas pour les 3 concurrents historiques…

  • Matiboux

    « Remonter de la pente sera toutefois difficile »
    Remonter celle de la langue aussi apparemment C:
    Amicalement bien sûr, juste pour signaler.