Le PDG de BlackBerry est persuadé que le Priv les sauvera

Avec son premier smartphone Android, le Blackberry Priv, la société canadienne entend bien récupérer la place qu’elle occupait jadis sur le marché et son PDG, John Chen, y croit dur comme fer.

BlackBerry Priv

Le BlackBerry Priv

C’est dans le cadre d’une récente interview que le PDG de BlackBerry, John Chen, a fait part de sa vision de l’avenir pour sa société. Une vision plutôt optimiste car, d’après lui, celle-ci gère raisonnablement bien les coûts fixes auxquels elle doit faire face et semble en bonne voie pour renouer avec la rentabilité dès 2016.

Un retour vers la rentabilité qui passera, avant tout, par les nouveautés de la société, comme le BlackBerry Priv mais également les prochains smartphones prévus au programme. Il y a quelques jours, John Chen confirmait que d’autres smartphones seraient à venir et peu de temps après, on pouvait découvrir les premiers rendus photos du BlackBerry Vienna qui tournera également sous l’OS de Google.

C’est d’ailleurs bien sur Android que la société semble décidée à tout miser pour regagner sa place d’antan. Chen a notamment mis en avant la quantité d’applications disponibles pour leur dernier smartphone grâce au Google Play Store et qui, selon lui, met le Priv à égalité avec l’ensemble des smartphones Android. Il faut bien avouer que la société a fait un sans faute, aussi bien du côté de la partie matérielle que de la partie logicielle, une version quasi-stock de l’OS de Google à laquelle sont intégrées les solutions de sécurité de BlackBerry.

Un smartphone qui n’a donc que des avantages, excepté son prix, sans doute un peu élevé, même si à 799€, il reste dans la même tranche de prix que les flagships de Samsung, Sony ou HTC au moment de leur sortie. Est-ce que ça suffira pour convaincre ? Ça reste à voir mais du côté des USA, il semble remporter un franc succès. Les premiers stocks américains proposés sur Amazon ont d’ailleurs été écoulés en à peine quelques heures.

Via

Meilleur prix :

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Really

    Stock de quelque smartphone pas des millions… sur amazon..

  • Flo974

    En même temps vu le prix, il suffit qu’ils en vendent 1 million pour atteindre le chiffre d’affaires qu’ils ont eu au premier trimestre 2015…

  • iMe Tonya

    En à peine quelques heures comme le Z10! Il y en avait combien ? 10?

  • Salomé

    Le Passport, pourtant sous BlackBerry OS 10 et pour le coup très très particulier s’était écoulé à 200 000 exemplaires en quelques jours. Il ne touchait pourtant que les connaisseurs de BB10, une clientèle très réduite.
    Ici, on a à faire à un smartphone 100% Android qui s’adresse donc aussi bien au public Android qu’au public BB, avec des particularité de distinction par rapport à la concurrence et autres flagship : batterie de taille rare, écran « dernière mode », clavier physique/tactile incomparable, suite logicielle particulière, port micro SD, chargement sans fil et… solidité hardware BlackBerry légendaire. M’étonnerait qu’ils n’en vendent pas beaucoup plus… Au delà des questions de pertinence sur l’appareil, c’est purement mathématique.
    De toute évidence, il se vendra largement suffisamment pour couvrir l’investissement et permettre un retour définitif dans le vert. Inutile d’être devin