La part de marché d’HTC chute à moins de 2%, la société pourra-t-elle se relever ?

Maj. le 18 mai 2016 à 16 h 27 min

Bien qu’elle propose d’excellents smartphones, la société HTC doit actuellement faire face à un problème de taille, sa part de marché ne cesse de chuter et s’avère désormais inférieure à 2%. Qui aurait pu le croire, il y a trois ans, à l’heure où le taïwanais détenait alors 10,7% du marché des smartphones ?

La part de marché d'HTC s'écroule !
La part de marché d’HTC s’écroule !

Pourtant, le fait est qu’en dépit d’un HTC One M7 qui aura su séduire et d’un HTC One M8 souvent qualifié de meilleur téléphone de l’année 2014, le constructeur taïwanais ne parvient plus à faire face à la concurrence des grosses pointures comme Samsung où Apple et à l’avènement des constructeurs chinois qui continuent de grimper dans le classement mondial.

Comment expliquer le fait que la société perde encore des parts de marché alors que ses hauts de gamme semblent tant appréciés de la part du public, que leur design métallique leur apporte un côté premium qu’on ne retrouve pas partout et que la plupart des androinautes préfèrent HTC Sense à TouchWiz ? Par ailleurs, en proposant un HTC One M8 qui répare les erreurs de son prédécesseur avec un slot microSD, on ne peut pas dire que la société ne soit pas à l’écoute des consommateurs.

HTC One M8

D’après les analystes, la part de marché d’HTC aurait chuté de 2,6% à 1,9% (Gartner) entre mi 2013 et mi-2014. De 1,6 % au troisième trimestre 2014, celle-ci devrait encore descendre à 1,4% (DigiTimes Research) pour le trimestre en cours. Enfin, d’après Strategy Analytics, HTC représentera moins de 2% des 1,4 milliards de smartphones qui seront écoulés l’an prochain. Plus précisément 1,4% d’après Marketing Intelligence & Consulting Institute qui table sur 1,5 milliards de smartphones écoulés en 2015.

Comment est-il possible de proposer d’aussi excellents produits et d’en vendre aussi peu ? Et si la réponse se situait dans la stratégie marketing du taïwanais ? Si on compare la stratégie d’HTC et celle de Samsung, il est clair que le coréen sait rendre ses produits indispensables aux yeux du public plus que n’importe quel autre constructeur. Idem pour Apple qui arrive second du classement des constructeurs mondiaux.

D’après Forbes, la réponse ne se situerait pas du côté du marketing mais plutôt dans la gamme de produits en elle-même. HTC aurait ainsi besoin d’un nouveau produit révolutionnaire comme un smartphone flexible pour rebondir sur les marchés chinois, indien et américain et dans le reste du Monde.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !