Panasonic présente des batteries entièrement flexibles pour des concepts fous

L’une des prochaines révolutions attendues pour nos smartphones n’est autre que l’avènement des téléphones pliables. Des concepts qui prendront vie dès 2017, et qui auront besoin de révolutions parallèles dans d’autres domaines pour croître. Panasonic vient justement d’annoncer une partie attendue de cela : des batteries intégralement flexibles.

Le marché des smartphones est en manque d’un véritable élément perturbateur. A l’heure actuelle, la guerre des prix a été largement remportée par les constructeurs chinois, les haut de gamme habituels avançant surtout de petits arguments comme la résistance à l’eau pour convaincre.

Tout cela risque toutefois de bien vite changer, puisque 2017 serait la première année d’un changement qui pourrait être massif pour l’industrie : l’arrivée des téléphones flexibles. Samsung sera l’un des premiers dans la brèche avec ses Galaxy Wing.

Mais pour que ce marché perdure, il faudra des avancées dans de nombreux domaines. Il ne s’agit après tout pas que de plier un écran, mais aussi toute la connectique d’un téléphone. Aujourd’hui, Panasonic a annoncé ce que beaucoup attendaient : des batteries intégralement flexibles.

Celles-ci peuvent être pliées et tordues à 25 degrés sans problème, et en conservant 99% de leur charge. Seul problème pour le moment : elles ne tiennent qu’une charge de 15 à 60 mAh. Pas de quoi équiper un smartphone donc, mais le constructeur vise surtout les marchés des accessoires pour geek et textiles.

Elle pourra donc être utilisée pour booster les capacités des appareils, sans pour autant que ceux-ci ne puissent compter uniquement sur elles. La future tablette flexible de Lenovo n’en profitera donc pas, mais ce pourrait être le cas de sa montre.

En effet, on peut dès lors imaginer des bracelets pour smartwatch, comme pour la dernière Galaxy Gear S3 par exemple, qui intégreraient ces batteries pour prolonger la durée de vie de l’appareil. Quand on sait que le grand défaut des montres Android Wear actuelle est leur autonomie, cette technologie pourrait leur faire le plus grand bien.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kevin B.

    On ne reviendra pas sur la qualité légendaire (:noel:) des piles Panasonic.
    J’ai peur.

  • Flo974

    Ca fait longtemps que Samsung l’a fait!

  • Will

    En batterie lithium, Panasonic est le meilleur

  • Supercraft1998

    ah parce que 2 jours d’autonomie pour ce type de montre c’est un défaut ?
    Ne me sortez pas la pebble , c’est pas la même chose.
    à ce que je sache la Gear S3 et la Apple Watch S2 ne font pas mieux.
    Faudrait déjà voir pourquoi les Android Wear ont que 2 jours d’autonomie , d’où le problème vien , d’un manque de batterie ou d’optimisation/consomation. Et ce que ça donne avec le nouveau snapdragon 2100 car le soucis d’Android Wear (pour l’instant) ce ne sont pas la capacité de batterie , 400mah c’est largement suffisant en plus avec un écran P-Oled , ça tien deux jour. Le soucis c’est la consomation du S400 et qui se fait vieux , faudrait une gravure plus fine d’où la sortie des S2100.

    Ces temps ci AW est pointé du doigt pour le manque d’innovation notamment avec les rumeurs de huawei et de la 2.0 reporté. Mais ce n’est pas une raison de le critiquer a chaque occasion et d’essayer de critiquer le bras quand y a que la main qui est critiquable. (j’ai un peu mal formulé ma manière imagé de voir les choses)
    La force d’Android Wear c’est quand même son catalogue d’application et de cadran.
    Et faut pas non plus s’attendre a grand chose d’un marché qui peine a évolué et je pense pas que AW est la plus grande priorité de Google.
    Perso je suis quand même satisfait et surpris que les montres AW qui ont 2ans sont encore mis à jour comme la Watch R et j’espère qu’elle recevra la 2.0