GymPact : l’application sportive doit près de 1 million de dollars à ses utilisateurs

GymPact, l’application qui permet de faire gagner de l’argent à celles et ceux qui pratiquent une activité sportive, fait parler d’elle aujourd’hui. Et pas en bien ! De nombreux utilisateurs n’ont pas été payés alors qu’ils avaient atteints leurs objectifs. Le contrat n’ayant pas été respecté, la société doit à présent reverser près de 1 million de dollars aux clients lésés.

gympact application sportive android

Faire du sport, c’est bon pour la santé ! En effet, pratiquer une activité physique régulière est essentiel pour s’entretenir et garder la forme. Et ça, les entreprises l’ont bien compris étant donné qu’elles sont de plus en plus nombreuses à proposer des applications en lien avec le fitness et la santé.

C’est le cas entre autre de l’application GymPact, un dispositif qui vise à récompenser les sportifs par de l’argent dès lors qu’ils ont atteints les objectifs qui ont été fixés au préalable. Une somme précise leur est alors reversée si la « mission » est un succès ou à contrario, ceux-ci doivent payer une pénalité si le but n’a pas été atteint. Or pour le coup, les plus assidus sont ceux qui n’ont rien reçu du tout !

Pact : la société doit 1 million de dollars à ses utilisateurs sportifs

La société derrière GymPact n’a visiblement pas tenu ses engagements à l’égard des utilisateurs de l’application. Celle-ci avait spécifié au départ que les sportifs les plus assidus seraient payés par ceux qui ne suivaient pas de façon correcte le programme imposé. La promesse n’a en rien été tenue puisque ces derniers n’ont absolument rien perçu.

Face à une telle situation, la Federal Trade Commission (FTC), une agence indépendante du gouvernement des Etats-Unis correspondante à la DGCCRF en France, s’est aussitôt manifestée et a annoncé ce jeudi avoir déposé une plainte contre l’entreprise détentrice de l’application comme le rapportent nos confrères de gizmodo.com.

La décision s’est très vite faite connaître et a bien entendu tourné en faveur de la FTC, qui remporte ainsi son procès face aux développeurs qui n’avaient pas respecté les termes du contrat. De ce fait, Pact est condamné à verser près de 1 million de dollars (948 788$ pour être précis) aux clients victimes de cette jolie supercherie.

Nul doute par conséquent que cela devrait calmer cette entité à la vue de cette somme mirobolante qu’elle doit aux utilisateurs lésés et qui pour certains, se plaignaient en parallèle de ne pas pouvoir résilier leur abonnement. Pas sûr du coup que l’image de GymPact reste belle encore très longtemps …

Réagissez à cet article !
  • patrick poncelet

    LoL. Je vais balancer une application sur le PlayStore et réclamer 10eur à chaque personne qui la démarre et si ils ne paient pas, je porte plainte :p Qui croyait vraiment en installant cette appli qu’ils seraient payer pour aller faire leur jogging? Sérieusement? Trop fort!

    • Novaslash

      Si c’est bel et bien marqué dans le contrat, il n’y a pas à chercher à savoir si les utilisateurs sont crédules ou non. C’est stipulé, point.

      A mon avis, la société espérait attiré suffisamment de personnes qui auraient la flemme d’atteindre les buts fixés mais que c’est l’effet inverse qu’il s’est produit.
      Vu que ce sont ces utilisateurs là qui étaient censé payé les plus assidus, il ne devait pas y en avoir assez et non rien versé.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !