Ouya : la console Android sera chez vous en Mai

Date de dernière mise à jour : le 23 juin 2016 à 20 h 01 min


La Ouya, la console Android, est sur la dernière ligne droite, la preuve est qu’elle sera déjà chez certains courant de Mai !

Nous vous l’annoncions pour le 4 Juin au prix de 99€ dans les pays anglophones dans cet article et nous n’avions pas menti ! Comme vous le savez Ouya a d’abord commencé avec un projet KickStarter, l’incubateur internet de projet américain, qui permet a qui le souhaite de donner de l’argent pour financer un projet. L’argent ainsi récolté permettra au projet d’être concrétisé et les donateurs recevront, en fonction du montant de leur don, un retour sur investissement.

Dans le cadre du projet de console Android, Ouya, la rétribution des donateurs, c’est à dire les envois de console, a commencé il y a peu et tous devraient avoir leur console d’ici fin mai. Au fur et à mesure, la production de la console s’intensifiera pour tenir les délais et que la petite prodige soit dans les rayons d’ici début Juin. Ce serait mal de louper le lancement tant attendu.

Ouya la console 100% Android

Chez Phonandroid, nous attendons cette petite console Android, Ouya, toute petite et presque toute carrée avec impatience. C’est en effet un projet très ambitieux que nous suivons depuis presque 1 an et qui nous l’espérons permettra à Android et toute la communauté des développeurs d’avoir encore accès à une vitesse supérieure. Un support plus puissant, plus casual et surtout plus entraînant que les smartphones qui même s’ils possèdent des attributs sans égaux manque d’ampleur par rapport aux consoles de salon.

Ouya est un accès direct vers les salons du monde entier ! Espérons que Julie Uhrman, PDG Ouya, anciennement chef de rubrique chez IGN, amène son produit dans les terres ensoleillées que nous voyions briller au loin.

Les studios de création devraient, à ce moment, fleurir si la console rencontre un bon succès auprès du public. Attendons tout de même de voir les « options payantes » disponibles dans les jeux puisque de base tous les jeux devront être gratuits.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Dominique Missere

    Vivement effectivement… Par contre un peu déçu de la recevoir si peu avant la commercialisation officielle et pour 1 prix identique voir supérieur (était pas sympa sur les fraises port). J espère qu au fil du temps ils sauront garder des petits avantages pour leur bayeur de fond