Orange souhaite la fin des zones blanches en France

Maj. le 1 avril 2016 à 15 h 17 min

L’opérateur Orange veut en découdre avec les fameuses zones blanches qui plongent encore de trop nombreuses zones sans la moindre couverture mobile. Cette situation ne peut plus durer et la firme envisage même de faire cavalier seul dans ce projet à défaut d’un accord avec les opérateurs concurrents. De quoi redorer le blason de l’opérateur historique ?

Orange, fin des zones blanches

Orange se prendrait-il pour un chevalier blanc ? C’est un peu l’impression que nous avons en lisant le récit de l’entretien de Stéphane Richard accordé aux Echos. Le PDG évoque ainsi le cas des fameuses zones blanches, ces territoire nationaux sans la moindre couverture réseau, alors qu’il suffirait d’un investissement d’une « dizaine de millions d’euros » pour régler la situation.

En ligne de mire de ces propos, il y a une volonté de trouver des soutiens, car une telle action peut se révéler profitable aux 4 opérateurs nationaux, à condition de mutualiser les infrastructures. Orange ne le dit d’ailleurs pas autrement  :

Orange pousse très fort […] à la définition d’un accord national avec les autres opérateurs pour couvrir […] toutes les zones que les collectivités locales présenteront comme d’intérêt et non couvertes à ce jour.

Mais la logique va encore plus loin. En l’absence de la moindre collaboration, Orange pourrait faire cavalier seul et entreprendre les premiers travaux d’ici 3 mois, en plein été. Notons néanmoins qu’un tel projet n’est pas annoncé par hasard. Le gouvernement a ainsi menacé de sanctions les opérateurs qui ne contribueraient pas à l’effort de guerre.

Manuel Valls et Axelle Lemaire vont ainsi dans le sens d’une obligation de couvrir les zones blanches au plus haut niveau de l’Etat si les opérateurs ne jouent pas le jeu. Orange montre ainsi au grand jour son ambition en la matière et veut peut-être ainsi faire office de locomotive afin d’entraîner dans son sillage SFR-Numericable, Bouygues Télécom ainsi que Free Mobile, histoire de partager les frais. A suivre dès cet été !

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !