Orange offre un accès illimité à la presse et à des BD pendant 6 mois à ses abonnés

Orange à l’instar de Bouygues Telecom et SFR va lancer une offre presse qui sera intégrée dans la plupart des offres commercialisées par l’opérateur. L’option sera gratuite dans un premier temps et supprimer automatiquement pour les abonnés ne souhaitant pas la conserver à l’issue de la période de gratuité. Regardons de quoi il retourne exactement concernant cette nouveauté chez l’agrume.

orange presse

Alors que l’opérateur s’apprête à lancer son nouveau service Orange Bank le 2 novembre, une autre petite nouveauté est en train de pointer le bout de son nez. Il s’agit de deux options Presse donnant droit à la majorité de ses abonnés (les offres Pros, Sosh et Sosh mobile+livebox, mini 1.99€, prépayées et fixes avec voix uniquement ne sont pas concernées) d’accéder librement à un kiosque numérique durant 6 mois du 5 octobre 2017 jusqu’au 4 avril 2018. Ce qui laissera le temps aux abonnés d’essayer s’ils le souhaitent ces nouvelles formules proposées par Orange.

Orange deux services pour accéder à la presse et aux BD

Bouygues Telecom a son propre bouquet Presse et Orange ne pouvait pas rester les bras croisés et décide de partir à l’assaut. Néanmoins, l’opérateur fait dans l’originalité semble-t-il se revendiquant être “le premier opérateur à proposer de la BD”. Il s’agit en fait de deux services distincts “ePresse” et “izneo by Fnac”. Le premier propose un accès en illimité à 300 journaux et magazines dont L’Equipe, Libération, Le Parisien, Le Figaro, Public, Ouest France, L’Express… Les abonnés pourront accéder à ce contenu via leur smartphone ou leur tablette, mais également par le biais d’un site web.

Le second service izneo by Fnac permettra quant à lui d’accéder à une bibliothèque numérique contenant pas moins de 3000 BD tel que Blake et Mortimer, Lucky Luke, Thorgal, Gaston, Spirou, Boule et Bill, Les Schtroumpfs et bien d’autres encore. A l’issue de la période d’essai, les deux services seront supprimés automatiquement. Néanmoins, les clients qui souhaiteront continuer l’aventure devront passer à la caisse, compter 9,90 euros par mois pour chacun de ces services. Espérons que cela ne se transforme pas en une grosse embrouille à l’instar de SFR Presse. Orange donne quelques précisions concernant l’expérience client.

Le mode case par case ou « eazycomics » permet une lecture confortable sur smartphone.
Ordinateur, tablette ou smartphone, les contenus sont accessibles où l’on veut et quand on veut. Et ceci avec ou sans connexion, une fois les contenus téléchargés. La lecture se reprend là où elle a été laissée.

Réagissez à cet article !
  • aRmata

    aaaah ils sont trop généreux Orange avec leurs clients ils ne comptent pas pour eux!

    meme qu’un jour je suis suis sure qu’il dira a ses abonnée de plus payé les forfaits

    • emmanuel milcent

      Avant de te payer un forfait de télécommunications par smartphone, pense donc à te payer des cours de français ça te sera bien plus utile et profitable (quand tu sera en âge de travailler)

      • aRmata

        ooooh le pauvre petit gars j’ai critiqué ton opérateur d’amour?

        tu m en verra navré

        • Supernaz

          Non mais il a raison, j’ai absolument rien bité à ce que tu racontes non plus 0_o

        • emmanuel milcent

          Gamin, je m’en fous d’orange, je suis sur SFR et Numéricable :)
          Mon commentaire, c’était pour te rendre service. Mais tu n’es même pas capable de t’en rendre compte :(

          • aRmata

            menteur và! je t’ai tellement griller… t’as tellement la haine…

            tellement que sans me connaitre tu essais de me rabaisser en m’insultant de gamin ou bien en insinuant que je ne suis pas en âge de travailler pour te sentir au dessus mais ça marche pas.

            oh s’te haine..

            aller salut

  • cicikan

    Juste pour info le service epresse n’est pas nouveau chez Orange… il existe depuis plus d’un an…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : après la banque, l’opérateur veut vous vendre de l’électricité !

Orange se voit bien comme un fournisseur d’électricité en France après avoir lancé des services bancaires. La stratégie de diversification continue. Les consommateurs pourront avoir recours aux services d’Orange pour le fixe, mobile, la banque et le courant électrique. D’ailleurs ce secteur n’est pas étranger à la firme française qui est présente dans de nombreux pays.