Orange-Bouygues : nouvelle offre secrète, tout le monde « à genoux » devant Martin Bouygues

Orange et Bouygues Telecom n’ont pas réussi à trouver d’accord à l’issue des négociations entamées depuis des mois. Mais après l’annonce de cet échec, il y a un mois, une nouvelle offre secrète aurait été faite par Orange, avec SFR et Free, à Bouygues. Tout le monde se serait mis « à genoux » devant Martin Bouygues. Sans succès.

orange bouygues telecom tf1

Le 1er avril dernier, Orange et Bouygues Telecom annonçaient que leur mariage n’aurait pas lieu. Ce n’était pas, malheureusement pour eux, un poisson d’avril. L’accord devait être historique puisqu’il aurait signé le retour à trois opérateurs après le séisme provoqué par Free Mobile sur la marché.

Durant trois mois, Orange, Bouygues, Free, SFR et l’Etat ont mené des négociations extrêmement intenses. Mais n’y a fait. Après l’échec, les différents acteurs se sont exprimés. Et puis on a fini par connaître les vraies raisons de ce rendez-vous manqué : les différents acteurs sont parfois restés intransigeants sur leurs exigences.

On était passé si près de signer l’opération que c’était trop bête d’en rester là. – Source proche du dossier –

Comme le révèle le Journal du Dimanche, les trois opérateurs ont été frustrés de l’issue de ces négociations. Ils étaient passés tout près. Alors le 4 Avril de nouvelles négociations secrètes auraient eu lieu afin de convaincre Martin Bouygues de lâcher son bébé.

Des points de détail

Ce qui avait empêché cette opération d’aboutir ne tenait quelques « points de détail ». Alors quelques jours après l’échec des négociations, les différents opérateurs ont décidé de se réunir à nouveau et faire des efforts pour parvenir à un accord.

C’étaient des points de détail à l’échelle de l’opération, note un des participants aux pourparlers. Mais cela avait contribué à la faire échouer quelques jours plus tôt. – Source proche du dossier –

Chacun aurait décidé de mettre de l’eau dans son vin. Orange acceptait de prendre à sa charge une plus grosse part de la pénalité liée à la rupture de l’opération. Free décidait d’assouplir sa position et de lever les conditions suspensives autour des antennes-relais. SFR entendait assumer davantage les garanties de passif. Et enfin « l’Etat était prêt à ramener le gel de la participation de Bouygues à deux ans et demi ».

Nous étions aussi disposés à limiter les droits de vote uniquement pour les grandes décisions stratégiques, comme nous l’avons fait chez Renault. – Source à Bercy –

Tout le monde « à genoux devant Bouygues »

Confiants quant aux avancées faites sur le dossier, tous les acteurs déposaient deux jours plus tard une offre informelle à Bouygues. Mais c’est encore une fois un « non » ferme et définitif. Martin Bouygues refuse tout simplement de vendre. Une décision totalement irrationnelle.

Selon un proche de Bouygues, la raison du refus serait tout simplement due à la rivalité entre Martin Bouygues et Xavier Niel. Le premier aurait estimé que « la confiance a été rompue avec Xavier Niel ».

Chez les rivaux, c’est un véritable coup de massue. « Il n’y avait plus d’obstacles » explique l’un des négociateurs. Un autre explique que Martin Bouygues aurait pu exiger n’importe quoi, tout le monde était « à genoux » devant lui.

Martin Bouygues aurait pu nous demander n’importe quoi, s’agace un cadre d’un des opérateurs. On était à genoux devant lui.

Pour un proche d’Orange, la question est de savoir si Martin Bouygues n’avait pas une idée bien précise dès le départ à savoir récupérer la part de l’Etat à la sortie des prochaines élections.

On a fait le maximum, tranche un proche d’Orange. On se demande si Bouygues ne nous a pas baladés depuis le début.

Sans regret donc.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Bouygues Télécom : Google Assistant débarque sur les Bbox 4K !

Bouygues Télécom vient d’annoncer l’arrivée du Google Assistant sur les Bbox 4K. Grâce à l’assistant intelligent, qui équipe déjà les smartphones Android et les enceintes Google Home, vous pourrez contrôler votre box avec votre voix. Le déploiement du Google Assistant a commencé le…