Orange Bank : les grandes banques ripostent, voici leurs alternatives !

Le lancement d’Orange Bank fait réagir les grandes banques, qui tentent de retenir leurs clients en présentant des alternatives sous leur nom de marque. Des offres qui sont soit simplement moins chères, soit complètement dématérialisée. Crédit Agricole, Crédit Mutuel sont les premiers à se lancer, mais la Banque Postale et la BPCE ont aussi des offres en préparation. 

orange bank

Orange Bank fait-il peur aux grandes banques françaises ? Alors que l’on peut depuis mercredi 1er novembre ouvrir un compte, on relève que la banque 100% mobile n’est pas la première des néobanques. En fait les grandes banques ont presque toutes des filiales pour proposer des offres moins chères parmi lesquelles on trouve :  BforBank (Crédit agricole), Hello bank ! (BNP Paribas), Boursorama (Société générale), ou encore Fortunéo (Crédit Mutuel). Mais peu avaient osé jusqu’ici de sauter le pas du « low-cost » avec leur nom de marque historique. Ça, c’était avant !

Orange Bank : les grandes banques ripostent et dévoilent leurs alternatives

Craignant de se voir détrônées par ce nouvel arrivant, le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel dévoilent ce jeudi des alternatives. Il y a par exemple l’offre Eko du Crédit Agricole : pour 2 euros par mois, on a droit à un compte en banque basique, sans découvert, et une carte de paiement internationale. Il y a aussi l’offre Avantoo du Crédit Mutuel qui combine abonnement téléphonique avec appels et SMS illimités et 50 Go de data et une carte de paiement (10 euros par mois d’ici la fin de l’année, puis 20 euros par mois).

Le Crédit Mutuel en profite d’ailleurs pour annoncer l’arrivée prochaine d’une carte bancaire gratuite compatible Apple Pay pour sa néobanque Max lancée en décembre. D’autres offres sont en préparation, on peut citer celle de la Banque Postale qui doit être lancée en 2018, ou encore celle de la Banque Populaire (BPCE) qui devrait être dévoilée dans la foulée. Des offres qui viennent appuyer, on vous le disait, l’avènement de quantité de néobanques proposant des comptes « gratuits » ou low-cost, et que l’on peut ouvrir sans conditions de ressources. Le début de la fin de la banque à l’ancienne, avec conseillers en chair et en os ?

BanqueNom de l'offreDate de lancementPrixDécouvert autoriséCarte de paiementChéquierConseiller physiqueOffre mobile incluse
Crédit MutuelAvantooLancéÀ partir de 20 euros par moisNonVisa ou Mastercard (gratuite)NonOui50 Go de data
Appels/SMS illimités
Crédit AgricoleEkoCourant novembre2 euros / moisNonMastercard (gratuite)OuiOuiNon
Banque Postalen.c.Automne 2018n.c.n.c.n.c.n.c.n.c.n.c.
BPCEFidorn.c.n.c.n.c.n.c.n.c.n.c.n.c.
Réagissez à cet article !
  • itachi

    Faut voir, parce que les banques traditionnelles c’est payer plus pour les mêmes services (et encore).

    • Alain Squirrel

      Hum, moi je verrai bien deux banques en une : une digitale, gratuite ou presque, et une sédentaire pour les conseils.

  • Taki

    10 euro jusqu’à la fin de l’année puis 20 euro 🤣🤣🤣🤣😂😂😂😂😂😂 on peut aussi dire 10 euro pendant 1mois puis 20 euro par mois ils nous prennent vraiment pour des cons

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
a9cea9d496831c3f072708189ac48372kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk