Orange Bank : carte bancaire gratuite, est-elle plus accessible que la concurrence ?

Maj. le 2 novembre 2017 à 10 h 09 min

C’est officiel Orange Bank débarque le 2 novembre, le moment est venu de se pencher sur une pièce maîtresse de son offre, la carte bancaire gratuite. Regardons les conditions et comparons-là face à quelques-uns de ses concurrents pour voir comment se place l’opérateur qui a également désormais la casquette de banquier.

orange bank carte bancaire gratuite

Le “Free de la banque”, Orange Bank, s’apprête à débarquer. Le nouvel acteur souhaite bouleverser les codes établis en proposant une offre disruptive. Qu’en est-il dans la pratique ? Nous allons nous pencher sur la carte bancaire gratuite et voir quelles sont les conditions pour pouvoir en bénéficier. Il est également intéressant de voir comment se place la concurrence face à la proposition de l’agrume pour avoir une vision plus globale du marché. Orange peut néanmoins compter sur ses millions de clients mobiles pour l’aider à transformer son essai en véritable réussite.

Orange Bank : carte bancaire gratuite, quelles sont les conditions ?

orange bank

Pour la banque en ligne, il est important d’attirer l’oeil du client avec un argument qui peut faire la différence. La carte bancaire gratuite (Visa) en est un qui peut avoir du poids aux yeux des consommateurs. Toutefois, si l’affiche est belle, elle s’accompagne de quelques conditions à respecter. Par exemple, il faut chez Orange Bank au moins avoir utilisé sa carte bancaire 3 fois dans le courant du mois. Si les conditions d’utilisation ne sont pas respectées par le client, une facturation de 5 euros peut être appliquée. Néanmoins, pour toucher un maximum de monde, Orange Bank a choisi de ne pas inclure de clause de condition de revenus dans le cadre des conditions d’utilisation.

Dans le cas où le consommateur utilise régulièrement sa carte bancaire, celui-ci n’aura jamais de raison de craindre une surfacturation. Pour ceux qui souhaitent utiliser les services d’Orange Bank en complément, comme un compte bancaire secondaire, par exemple, devront penser à utiliser leur carte bancaire gratuite au moins 3 fois par mois pour éviter la facturation de 5 euros. En soi la proposition reste très intéressante, après tout on peut imaginer que la plupart des consommateurs utilisent régulièrement leur carte bancaire, en tout cas plus de 3 fois par mois.

D’ailleurs pourquoi Orange a-t-il choisi d’inclure cette clause dans le cadre de ses conditions d’utilisation ? C’est simple, d’une part pour s’assurer de ne pas avoir de cartes bancaires inutilisées qui peuvent représenter un coût pour l’organisme bancaire et d’autre part cela assure une rémunération constante. En effet, à chaque fois qu’un de ses clients s’en sert dans un commerce, Orange Bank récupère une petite partie sous forme de commission, on parle d’un pourcentage qui tourne autour de 0,2%. Cela paraît peu au premier abord, mais si on multiplie ce montant par les milliers, centaines de milliers voire davantage de transactions que feront les clients de l’enseigne, on peut facilement imaginer que cela pourrait lui rapporter un certain pactole au final. Si bien entendu Orange Bank arrive à attirer les clients dans son giron.

Carte bancaire gratuite : comment se place Orange Bank face à la concurrence ?

orange bank

Orange Bank n’est naturellement pas le seul organisme financier à proposer une carte bancaire qui soit gratuite. Nous avons un certain nombre d’acteurs sur le marché qui propose également ce type de solution à destination de leurs clients. Analysons cela de près pour savoir comment se place Orange Bank face à la concurrence.

Organisme Critères d’utilisation Critères de revenus minimum par mois Frais en cas de non respect
Orange Bank un minimum de 3 opérations avec la carte bancaire par mois (ou paiement via mobile) Pas de condition 5 euros (par mois)
Boursorama Une opération par mois Pas de condition 5 euros (par mois)
Hello Bank Pas de condition 1000 euros Pas de condition
AXA Banque 900 euros / trimestre Pas de condition 15 euros / trimestre
Fortuneo une opération sur 4 mois glissant 1200 euros 10 euros / mois
ING Direct 900 euros sur 3 mois glissant Pas de condition 15 euros / trimestre
BforBank 900 euros sur 3 mois glissant Pas de condition 15 euros / trimestre

Dans certains cas, il est aussi possible de s’exonérer des conditions de revenues sous condition de disposer d’une épargne chez l’organisme financier compris entre 2500 et 10 000 euros.

Conclusion

Comme nous pouvons le constater dans le tableau, la proposition d’Orange Bank a du poids face aux divers concurrents que nous avons comparé. Seul un acteur (Hello Bank) propose des conditions plus souples concernant la fréquence d’utilisation de la carte bancaire puisqu’il n’existe aucune clause à ce sujet. Cependant, les consommateurs souhaitant se tourner vers cette solution doivent justifier un minimum de revenus. Ce qui ferme la porte à ceux qui ont des revenus modestes voire inexistants.

Dans tous les cas, Orange Bank apporte bien du neuf et se place de manière forte intéressante face à une concurrence féroce. Rappelons qu’Orange Bank sera disponible à partir du 2 novembre. Peut-on parler de véritable rupture ? Chacun aura son avis sur la question. D’ailleurs de votre côté, n’hésitez pas à nous donner le vôtre dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !