Oracle et Google de nouveau en procès pour l’utilisation de Java dans Android

Cela fait un moment que le contentieux entre Oracle et Google, à propos de l’utilisation de Java dans Android, fait débat. Mais après une réunion vendredi il n’y a plus d’autre option, le procès aura bien lieu à partir de mai.

Comme souvent dans ce genre de cas avant qu’un procès ait réellement lieu, il y a des discussions entre les deux parties afin de voir si un accord à l’amiable est possible. Dans ce cas précis, la réunion de la dernière chance a eu lieu vendredi dernier et elle n’a rien donné.

Le PDG de Google Sundar Pichai et le PDG d’Oracle Safra Catz, ainsi que d’autres cadres des deux entreprises, se sont rencontrés vendredi pour essayer de trouver et de signer un accord pour régler le procès qu’Oracle a déposé à l’origine en 2012. Malheureusement les deux parties n’ont pas trouvé d’accord, ainsi ça sera à la justice de décider.

Rappelons quelques faits à propos de ce procès, dans un premier temps google avait remporté une victoire majeure en 2012, mais voilà cette décision a été révoquée en 2014 par la Cour Suprême. Oracle a alors décidé de ne pas en rester là et réclame maintenant près de 9,3 milliards de dollars dans le cadre de l’utilisation de Java au sein d’Android.

C’est dans le cadre de la réexamination du dossier qu’a eu lieu cette réunion, n’ayant abouti à rien, ça sera au tour d’un jury de déterminer si Google avait le droit d’utiliser gratuitement les API de Java ou si la société californienne doit des droits d’auteurs à Oracle.

Ainsi, c’est sans surprise que cette affaire doit aller devant les tribunaux pour être réglée et c’est probablement la meilleure façon de régler ce problème. Enfin n’oublions pas que Google a changé de politique vis-à-vis de Java, en effet dans la version Android N la société a décidé d’utiliser une solution Java open source afin de ne plus avoir ce genre de déconvenue.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article