Odin : LG présente son processeur octo-core qui équipera le futur Optimus G2

Maj. le 28 février 2017 à 17 h 19 min

Odin, un nom à retenir, que l’on risque de voir  souvent dans les mois à venir. Mais qu’est-ce que c’est ? Et bien c’est le nouveau processeur octo-core de chez LG. Le fabricant coréen a visiblement décidé de se lancer, lui aussi, dans la course à l’armement. Après Samsung et l’annonce de son processeur octo-core maison sous l’appellation Exynos 5, et après le Qualcomm Snapdragon 800 c’est au tour de LG de dégainer son Odin. La bataille s’annonce rude et passionnante. On n’hésitera pas à revenir sur les performances de chacun dès que ce sera possible.

Comme pour l’Exynos 5 de Samsung, LG a opté pour une architecture big.LITTLE de ARM. Le SoC  est donc constitué de deux fois quatre cœurs. Les quatre premiers sont de type Cortex A15 et sont dédiés aux tâches lourdes, telles que le rendu 3D pour le jeu vidéo, la lecture de vidéo full-HD en 1080p (1920 x 1080) et le surf internet. Les quatre autres cœurs sont de type Cortex A7 et couvriront les tâches moins gourmandes, comme la téléphonie, la gestion de l’OS et les usages courants … L’avantage de cette technique est de permettre une optimisation de la consommation. Le processeur n’emploie ses huit cœurs que lorsque c’est nécessaire et autant que possible ne fonctionnera que sur la partie Cortex A7.

Il est vrai que l’autonomie est aujourd’hui sur toutes les lèvres et plus particulièrement sur celle de Google et de Qualcomm. Comme nous vous en parlions récemment, le géant de Mountain View souhaite en faire son objectif prioritaire pour ses futurs appareils alors que le second est déjà sur le pied de guerre avec son système Quick Charge 1.0 et Quick charge 2.0.

Petit point noir pour le Odin, malgré son architecture alléchante, il est actuellement prévu sans modem. Ce qui veut dire que la fonctionnalité devra être gérée indépendamment par les fabricants et donc par LG. Un détail qui a son importance puisque même les processeurs milieu de gamme, Tegra 4i de Nvidia en sont équipés. On imagine que le fabricant à ses raisons. Peut-être est-ce pour un gain de place ou d’énergie.

Quoi qu’il en soit, nous pourrons juger de l’intérêt de la puce avec la sortie fin 2013 de l’Optimus G2, puisque LG annonce qu’il sera le premier appareil à en être équipé. Pour le moment, la production de masse commence et c’est TSMC qui s’en charge via le procédé HKMG 28nm.

Pensez-vous que LG puisse véritablement rivaliser avec ses concurrents en terme de processeur ? Ne vaudrait-il pas mieux qu’il continue à se fournir chez la concurrence ?

via

Réagissez à cet article !
  • Nini

    LG est coréen, et l’un des nouveaux Snapdragon est nommé Snapdragon 800, non pas S4 800.

    • jonathan lempernesse

      Autant pour moi, je me suis emmêlé les pinceaux en pensant à HTC qui est partout ces jours ci. ^^’ C’est corrigé

  • bart45

    Odin c’était pas le nom du nouveau Xpéria de fin 2012 devenu Xpéria Z ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !