Opinion : le meilleur smartphone du MWC 2017 n’en était pas un, un échec colossal

Le Mobile World Congress 2017 a fini de nous délivrer ses nouveautés. A l’heure où nous aimerions établir le meilleur smartphone du salon, il apparaît que celui ayant le plus réussi son entrée en scène n’est autre que le Nokia 3310, un simple téléphone. Un signe que cette édition 2017 n’a pas réussi à captiver, et pour plusieurs raisons que nous exposerons ici même.

MWC 2017 opinion

Le Mobile World Congress 2017 n’est pas foncièrement fini, mais nous connaissons déjà tout ce qu’il avait à nous dévoiler. Aujourd’hui, il est temps de faire un bilan des annonces, de ce que l’on tire de cette édition 2017 et de ce qu’il représente de l’état du marché cette année.

Et une chose est sûre : le bilan est plus que mitigé, une opinion partagée par l’intégralité de la rédaction pour cette édition 2017. Je me fais donc aujourd’hui la voix de mes camarades pour déclarer que le meilleur smartphone de ce MWC était un téléphone, connotant un échec de l’événement.

Un MWC 2017 particulier

Galaxy S8 Unpacked 2017

Avant toute chose, rappelons tout de même les faits. Cette année, le Mobile World Congress 2017 n’a pas vraiment pu se battre à plein régime. Et pour cause : le Snapdragon 835 est en retard, faisant que les smartphones les plus haut de gamme ne peuvent pas vraiment se présenter en bonne et due forme sur l’événement.

Cela n’a bien sûr pas empêché Sony de le faire, en présentant son Xperia XZ Premium, mais le constructeur japonais a fait un choix discutable dans cette situation : dévoiler son plus grand smartphone des mois avant qu’il ne soit disponible sur le marché.

LG a fait un choix plus prudent en préférant le Snapdragon 821 pour son LG G6, qui après un G5 innovant mais raté a choisi de revenir à la source en créant un smartphone à très grand écran mais sans innovations majeures.

Et Huawei bien sûr n’a pas eu à subir cette production en retard, puisqu’il a intégré sa propre puce maison Kirin à son Huawei P10. Toutefois, il n’a pas non plus fait évoluer son offre SoC plus que ça, puisque c’est le Kirin 960 du Mate 9 de fin 2016 qui propulse le téléphone.

Aux côtés de ces mastodontes, ce sont surtout des appareils milieu de gamme qui ont tiré leur épingle du jeu : Wiko WiM, Nokia 6 et autres Moto G5 ont pu facilement être remarqués au milieu des haut de gamme, tant ceux-ci n’étaient pas présents en nombre cette année.

Que retient-on du MWC 2017

LG g6

Et au final, on ne retiendra pas grand-chose des smartphones présentés passé l’effet d’annonce. Le LG G6 aura sûrement été le plus remarqué d’entre tous, et propose objectivement une offre alléchante, mais que lui reste-t-il sorti de son écran 5.7 pouces : L’IP 68, attendue en 2017 sur le haut de gamme ? Le double capteur photo, qui est le même que le V20 ? Son design ? Rien ne fait une impression persistante.

Il en va de même pour le Huawei P10, qui ne fait pas tant évoluer le P9 avant lui que cela. Au final, si l’on retient une annonce du Mobile World Congress 2017 qui perdure dans le temps… c’est le Nokia 3310.

Le petit téléphone surprise de Nokia, qui est bien plus symbolique de son retour sur le marché qu’un véritable produit de 2017, aura su captiver l’attention de toutes les personnes présentes pour son originalité, le simple plaisir de sa présence au salon et le rappel historique qu’il aura occasionné.

C’est peut-être ça qu’il aura manqué à ce salon : l’originalité, et l’Histoire. Pour l’originalité, on sent que les constructeurs ont choisi de se replier cette année en proposant des téléphones très bons mais ternes, qui jouent la sécurité.

Quant à l’Histoire… les smartphones ne sont pas récents. Pire encore, les ventes de smartphones commencent à stagner. Il est donc temps que les constructeurs osent l’innovation, et utiliser leur expérience sur le marché pour la justifier serait une force. A la manière d’Apple, il est temps de mettre en avant, plus que tout, un savoir-faire et une expertise qu’on ne retrouverait que chez eux.

Malgré le fait que Nokia signe son retour sur le mobile avec Android cette année seulement, il a réussi à créer une conférence rappelant avec force qu’il n’était pas le dernier arrivé sur le secteur. Qu’il avait une culture d’entreprise, et qu’il savait ce que veulent ses fans. A côté de cela, les messages de LG et Huawei semblent éparpillés.

Le MWC 2017 aurait été l’occasion de renverser la tendance

galaxy s8 boutons

Une simple occasion manquée ? C’est fort possible. Mais il ne s’agissait pas que d’une “simple occasion” en vérité. Ce début 2017 est avant tout une période de faiblesse pour Samsung, le colosse du marché qui ne cesse de trembler.

On pense bien évidemment aux combustions spontanées de son Galaxy Note 7 en fin d’année, qui l’a forcé à organiser un rappel géant et annuler sa mise en vente. Mais ses problèmes politiques sont également massifs, les pontes de l’entreprise étant accusés de corruption du gouvernement coréen.

Quel meilleur moment, si ce n’est le Mobile World Congress 2017, pour l’attaquer de front ? Sa conférence montrait sa faiblesse, n’ayant pu sortir que deux modèles de tablettes pour l’événement et ayant été contraint une nouvelle fois de rappeler qu’il faisait attention à ses batteries désormais.

Et pourtant, il n’avait aucun adversaire. Personne n’est venu l’attaquer, bien au contraire : tout le monde s’est recentré, par sécurité, sur des concepts en ligne droite avec ce que le marché attend sans jamais le surprendre. Difficile de venir s’accaparer les parts de marché de ses rivaux de la sorte.

Un grand champion du MWC 2017 : Nokia

nokia 3310 acheter

C’est là que Nokia aura su tirer son épingle du jeu, puisqu’il aura été le seul acteur à véritablement dompter le salon. Pas nécessairement avec des smartphones haut de gamme, les Nokia 6, 5 et 3 n’étant pas les plus puissants, mais avec une image forte.

Celle du retour d’un grand constructeur, et la promesse d’une qualité de fabrication et d’un suivi exemplaire. D’une éthique irréprochable, et d’une sécurité absolue. D’une compréhension des attentes des fans d’Android, et d’un attachement particulier au respect de ceux-ci.

Plutôt que d’attaquer de front son futur adversaire, n’étant pas encore assez puissant pour le faire, il a établi un camp et un message fort capable de rassembler. Et son meilleur atout pour cela ? Le nouveau Nokia 3310, rappel du fait que la marque finlandaise est historiquement inoubliable sur ce marché.

De quoi galvaniser ses fans avec le 3310, convaincre les amoureux d’Android avec son message, et attirer le grand public en sortant 3 smartphones très bien construits avec un prix modéré sur le marché. 3 segments d’attaque importants, qui pourraient bien lui creuser un chemin parfait pour atteindre les cieux.

Et tout cela sans que personne ne lui ait une seule fois sérieusement barré la route, les autres constructeurs étant trop occupés à se rouler en boule sous une couette en attendant de ne plus avoir peur d’innover. Ce Mobile World Congress 2017 en a fait les frais.

Réagissez à cet article !
  • Sarcasme-Cynismes Grande Ironi

    Et le retour de Blackberry avec le Blackberry KeyOne qui a étonné la plupart des journalistes car bourré de capteur et d’innovation et un retour aux sources pour BB avec un smartphone clavier physique écran tactile sous android ce que voulait une bonne part de leurs clientèles, un fantasme chez les adeptes de la marque, Blackberry n’est clairement pas finis, ils vont continuer par la solution de la sous traitance. Après, il y a en revanche ma très grande déceptions et frustration, c’est le prix tarifaire de l’appareil soit 599$ soit une reconversion désavantageuse pour l’UE de 599 euros.

  • Fredy Jess

    Une analyse objective . j’ai vraiment adoré leur stratégie de reconquête . je suis plus séduit .

  • slayers84

    Le lg g6 avec son multitâche revisité, blackberry keyone qui fait fureur chez les journalistes et nombre d’utilisateurs de smartphone plus traditionnel et les nokia 3,5 et 6 et G5 qui subit une belle monté en gamme sont quand mème plus marquant qu’un simple revival du 3310 qui est juste un nokia 216 avec un design différent
    Le 3310 est même pas mal décevant car il y avait juste quelques équipement un peu plus moderne a lui adjoindre et ça en aurait fait la star ultime des dumbphone

  • Moteur 7 à Max

    Le sony Xperia XZ Premium avec sa motion eye, 4k HDR et Snapdragon 835.

  • noox

    “Qu’il avait une culture d’entreprise, et qu’il savait ce que veulent ses fans”
    Oui mais bon on était combien à attendre un haut de gamme ?

  • iAndroid

    Comme quoi il est grand temps que le CES et le MWC ne fassent plus qu’un seul et unique salon, et encore, quand on voit que Samsung et Apple boudent ces salons pour ne présenter que quelques bricoles pour l’un et rien pour l’autre parce qu’ils préfèrent organiser leur propre conférence, j’ai l’impression que le MWC et CES sont devenus le salon des loosers.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
B&You Light : Bouygues brade ses prix en bridant son débit

Bouygues Telecom brade un forfait, une série spéciale, en bridant le débit à seulement 2 Mb/s, toutefois le quota est généreux, mais difficile à atteindre puisqu’il est de 30 Go. Pour 9,99 euros par mois, il semblerait que d’autres options plus intéressantes s’offrent aux consommateurs.

7fb35299c51a67ff2304cba0e18e13b5iiiiiiiiiiiii