Opérateurs : et si finalement Orange rachetait Free ?

Et si Orange rachetait Free ? Ce scénario peut paraître complètement fou mais pas impossible. Plusieurs signes indiquent que la volonté des opérateurs de consolider le marché est extrêmement forte. Et Stéphane Richard et Xavier Niel s’entendent à merveille.

Ce matin le JDD révélait qu’après l’échec du rachat de Bouygues par Orange, les différents acteurs de ces longues négociations ont remis le couvert. Quelques jours seulement après l’annonce mettant fin à tout espoir (pour les opérateurs) d’un retour à trois acteurs, ces derniers se sont réunis une nouvelle fois et ont fait une ultime proposition à Martin Bouygues. Hélas, même si tous ont fait preuve de bonne volonté, ce dernier a refusé l’offre.

Si l’issue de cette nouvelle offre n’a pas été favorable cela n’empêche pas les opérateurs de continuer à vouloir consolider le marché. Ils semblent en effet déterminés plus que jamais et ne voient pas l’avenir à quatre opérateurs. Il faudra inexorablement qu’un rachat ait lieu. Et si celui de Bouygues semble compromis, SFR et Orange ayant échoué, une nouvelle piste se dessine. Orange pourrait racheter Free.

Cela semble fou, mais toujours selon le JDD, plusieurs dirigeants des différents opérateurs se seraient confiés et auraient affirmé que des « bouts de discussions » auraient été entamés. Par ailleurs, Stéphane Richard et Xavier Niel s’entendraient à merveille.

Si cette folle rumeur s’avérait exacte, l’offre ressemblerait fortement à ce qu’a proposé Orange à Bouygues : Free entrerait au capital de l’opérateur historique. Cette alliance s’inscrirait par ailleurs dans une consolidation de plus grande ampleur, celle de l’Europe. Xavier Niel détient en effet 15% de Telecom Italia, opérateur qui devrait prochainement s’allier à Orange.

Néanmoins, un élément important vient entacher ce scénario qui arrangerait tous les acteurs de ce marché. Free est l’instigateur de la révolution des télécoms. Il affiche des résultats insolents depuis son lancement et fait mal à ses concurrents.

Pour être clair, Free a non seulement réussi sa mission mais il s’est également construit une image forte. Image qui serait gravement entachée si Xavier Niel prenait la décision de se rallier à ceux qu’il mettait plus bas que terre lors de la présentation de ses offres mobiles il y a quelques années.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • CodeKiller

    Si l’état s’occupait des trucs importants, genre chômage etc ça serait pas mal au lieu de nous les briser avec leur connerie « anti concurrence et autre ».

    • pbcbn

      Typiquement le genre de commentaires des mecs qui ne comprennent rien à la politique. L’État s’occupe de plusieurs missions à travers ce que l’on appelle des ministères. Pour le chômage, il s’agit du Ministère du Travail. Donc ils s’en occupent. Mais parallèlement, il existe un organe (la DGCCRF) au sein d’un autre ministère, le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Donc réfléchis un peu au lieu de t’auto-proclamer conseiller de l’État.

      • itachi

        Tout à fait, ils ont d’ailleurs trouvé un boulot à Huchon.

      • CodeKiller

        Donc ce ministère n’a rien d’autre à branler ? claire économie finance, tout va bien dans ce secteur là… comme l’industrie, bah oui, on importe presque pas hein…

        A côté de ça c’est moi qui raconte n’importe quoi…

        Pauvre idiot, et je reste poli…

        • joe2x

          Tu ne peux pas dire le contraire que le secteur des télécoms se portent très mal. Le secteur des télécoms était un grand pole d’emploi et attractif. Ils recrutaient beaucoup dans leurs sièges sociaux.

          Maintenant, c’est tout autre.

  • Fraise

    Et si personne ne rachetait personne ?
    C’est pas non plus une obligation …

  • fred

    Et si c’est le cas,les tarifs vont exploser!!!

  • Nono

    Sa n arrivera jamais ils sont totalement différent niveaux tarifaire je vois pas orange accepté des forfait a 50g pour 15euros a moins qu’il rachète tout les forfaits

    • joe2x

      En effet, les offres de Sosch et de Free sont complétement différent. L’un propose du 3Go et l’autre du 50Go. Le public visait est normalement pas le même.

      SI un même opérateur propose ces 2 offres simultanément, cela risqque d’être compliqué

  • Salva

    Euh….., le 1er avril c’était il y a plus d’un mois. :D

  • Joke.exe

    Si cela permet de dépolyer la fibre optique plus rapidement en France je suis pour même si les tarifs augementent de 5€

    • Charpyplouf

      La fibre partout…. Sacré budget irréalisable d ici les Zmd seront quasi toute fibres, les zone peu urbaine,ou les coût à la prise pour déployer seront trop élever se sera une monter en débit acceptable et « suffisante « comme il se fait depuis dix ans au début du ftth et le déploiement massif free sur à paris.les zone sans cuivre suffisamment exploitable auront la 4ou 5g.. Qui a vu les aberration du genre armoires monter en débit pour booster les ligne adsl à proximité d armoire fibre pmz….