Opérateurs : et si finalement Orange rachetait Free ?

Maj. le 12 mars 2018 à 18 h 02 min

Et si Orange rachetait Free ? Ce scénario peut paraître complètement fou mais pas impossible. Plusieurs signes indiquent que la volonté des opérateurs de consolider le marché est extrêmement forte. Et Stéphane Richard et Xavier Niel s’entendent à merveille.

orange free rachat

Ce matin le JDD révélait qu’après l’échec du rachat de Bouygues par Orange, les différents acteurs de ces longues négociations ont remis le couvert. Quelques jours seulement après l’annonce mettant fin à tout espoir (pour les opérateurs) d’un retour à trois acteurs, ces derniers se sont réunis une nouvelle fois et ont fait une ultime proposition à Martin Bouygues. Hélas, même si tous ont fait preuve de bonne volonté, ce dernier a refusé l’offre.

Si l’issue de cette nouvelle offre n’a pas été favorable cela n’empêche pas les opérateurs de continuer à vouloir consolider le marché. Ils semblent en effet déterminés plus que jamais et ne voient pas l’avenir à quatre opérateurs. Il faudra inexorablement qu’un rachat ait lieu. Et si celui de Bouygues semble compromis, SFR et Orange ayant échoué, une nouvelle piste se dessine. Orange pourrait racheter Free.

Cela semble fou, mais toujours selon le JDD, plusieurs dirigeants des différents opérateurs se seraient confiés et auraient affirmé que des « bouts de discussions » auraient été entamés. Par ailleurs, Stéphane Richard et Xavier Niel s’entendraient à merveille.

Si cette folle rumeur s’avérait exacte, l’offre ressemblerait fortement à ce qu’a proposé Orange à Bouygues : Free entrerait au capital de l’opérateur historique. Cette alliance s’inscrirait par ailleurs dans une consolidation de plus grande ampleur, celle de l’Europe. Xavier Niel détient en effet 15% de Telecom Italia, opérateur qui devrait prochainement s’allier à Orange.

Néanmoins, un élément important vient entacher ce scénario qui arrangerait tous les acteurs de ce marché. Free est l’instigateur de la révolution des télécoms. Il affiche des résultats insolents depuis son lancement et fait mal à ses concurrents.

Pour être clair, Free a non seulement réussi sa mission mais il s’est également construit une image forte. Image qui serait gravement entachée si Xavier Niel prenait la décision de se rallier à ceux qu’il mettait plus bas que terre lors de la présentation de ses offres mobiles il y a quelques années.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !